Vider ses sacoches, billet fastoche

Attention, ce n’est pas un billet sur « l’après » d’un grand voyage à vélo, non, c’est seulement un billet de racontars et autres propos tenus ou entendus au coin du zinc, à la suite de l’épisode neigeux. Pour information, le tenancier de ce cyber-cahier est toujours en train de participer au NaHaiWriMo (>fr-lm). Pour … Lire la suite Vider ses sacoches, billet fastoche

Publicités

Où-suis-je… sous la neige ?

Pendant l’épreuve du NaHaiWriMo, quoi de plus « procrastinant » qu'un petit « Où suis je ? » Pour les néophytes, c'est un jeux de découverte de l’agglomération d’Orléans (>fr), ses panneaux farfelus, ses kilomètres de cyclabilitude comme dirait l'autre. En cette période de neige, le voici sous la forme d’une vidéo volée au compte … Lire la suite Où-suis-je… sous la neige ?

Édition spéciale « verglas & petite Sibérie »

Quelques « verglaiku » Trouvés à vélo et par ce temps de petite neige Étron pailleté Rouler sur le sec trottoir Piétons complaisants. Vélo prioritaire S'il s'engage il l'emmerde Vélo compatissant. Chemin verglacé Quelques branches affaissées Lapins moqueurs. Casque sur tête Foulard, veste, sur-veste Baume oublié. Attention verglas Un, cinq, dix, quinze vélos Ressenti crâneur. … Lire la suite Édition spéciale « verglas & petite Sibérie »

Pendant la pause, écoutez la radio !

Ce cyber-cahier le temps du NaHaiWriMo (>en) — ‘quí dins la linga d’aur (>òc-lm) — prend la pose, pardon, se met en pause pendant un mois. Je ne renouvellerai pas l’expérience de traduire des textes long en français (le problème n’est pas que l’orthographie)(et même si les haiku sont, pour le moins, des textes courts) … Lire la suite Pendant la pause, écoutez la radio !

Le pont raccord qui manquait au décor

Les gens du nord ont depuis janvier le pont qui manquait à leur décor. Un pont est un moyen technique pour relier deux rives d’un fleuve, même celui bitumeux des autoroutes ou autres voies express urbaines. Un nouveau pont, pas encore baptisé, a vu le jour dans la mégalopopole, à Saran même. Du point de … Lire la suite Le pont raccord qui manquait au décor