Encore un matin

– Quelle audace ! Moi j’pourrai pas ! Et quand il pleut comment tu fais !

Entendu régulièrement en me déplaçant avec un véhicule non polluant pour lequel je n’ai reçu aucune prime à la casse. Attention à la violence des propos de la ministresse* de la verditude :

Je profite de mon trajet pour noter quelques détails et ensuite corriger la carte participative (>fr), quand je vois de stationner sur la bande cyclable une auto.

fleuryAutomobile à Fleury – 200 m plus loin, 5 places libres. Kevin ou Charlotte Aurore n’ont-ils pas de jambe pour éviter de faire du gras ?

C’est peut-être un détail pour vous, comme le dit la chanson, mais j’ai comme théorie que c’est un gage de la bonne qualité de la piste. Je m’arrête pour faire une photo.

– Si on voit ma plaque d’immatriculation, je porte plainte.
– C’est 135€00 d’amende maintenant pour un stationnement sur une piste. Et il y a 5 places à 200m.
– Je dépose mes enfants, j’travaille moi.
– Heu, je fais peut-être du vélo pour m’amuser ?
– Et puis les cyclistes vous respectez rien…

Encore un matin, encore un rappel :

1. Les cyclistes sont moins nombreux à adopter ce comportement antisocial qui consiste à monopoliser l’espace publique et à mettre en danger la vie d’autrui**, ne serait-ce que parce qu’ils ont aussi vulnérables que les piétons et qu’ils ne peuvent pas, eux s’enfuir rapidement en appuyant sur le champignon.

2. Si des cyclistes roulent parfois sur les trottoirs, c’est soit par absence d’infrastructure cyclable, soit parce que celles qui existent sont pourries et/ou dangereuses…

3. La solution est d’améliorer les infrastructures cyclables.

_____

*pour ceux et celle qui doutent que la ministresse de la verditude soit de « gauche » – ministresse est le féminin de ministre, le diminutif péjoratif serait « ministrette » – pour ceux et celles qui doutent du degrés  de « gauchité réelle » de Royal :

Sécurité entre les voies du tram. Les cyclistes pédalant entre les rails d’un tramway « ne créent pas d’insécurité, ni pour le tram, ni pour les cyclistes », affirme une étude du Cerema présentée à Velocity. L’enquête porte sur des observations et des entretiens menés dans une vingtaine de villes françaises. En pratique, l’opposition à la circulation des vélos sur les voies du tram est menée avec force par les syndicats de conducteurs, notamment la CGT.

Volé sur le blog (>fr) d’Olivier RAZEMON (>fr-chronique de son livre ici)

** ce n’était pas le cas présentement.

Publicités