Ne tombez pas dans le panneau !

À Chécy aussi il y a du reportage vélo (>fr), suivez le lien :

Mais allons directement au but. Sans vouloir offenser les « concepteurs » des pistes et bandes cyclables (et « ceux » qui achètent les réalisations), la question est de savoir pourquoi ces voies cyclables sont-elles aussi mal pensées ?

_____

Touristes à vélo, fuyez Orléans (>fr) allez prendre un verre à Jargeau – c’est pas mieux question respect du stationnement – allez à Beaugency, mais ne rentrez pas à vélo dans l’Agglo (>fr).

Pour ma part, voici ma récolte sur cette ville anti-cycliste de Chécy (>fr) pour remplir la cartographie participative des pistes cyclables (>fr) :

Trottoir du cimetière (bande cyclable de l’autre côté de la chaussée), accotement peint de logo et flèche (se termine en bande bi-directionnelle à deviner sur l’accotement d’une rue en sens unique ! ), traversée avec marche pour circuler sur un trottoir (trottoir référencé comme piste cyclable), trottoir (ce panneau ne peut pas être posé sur un trottoir pourtant ! ), trottoir prétendument cyclable (heu ! ! ! ), et le pompon, l’indication d’une possibilitude de chaussité cyclable comme dirait la ministresse de la verdité.

Attention, les itinéraires ne sont pas forcement dangereux, loin de là, mais face à des conceptions devenues obsolètes, un manque de cohérence de l’ensemble, sans oublier les panneaux fantaisistes, les cyclistes du quotidien se retrouvent sur la chaussée pour sa sécurité et ne pas crever, à croire que dans l’Agglo, seuls sont les bienvenus les touristes entre 65 et 85€00 la journée selon les sources.

Dans le magazine d’été de la ville de Chécy (>fr-pdf) entre poumon « vert » et zone industrielle, on peut subir ceci :

checy_ment

Comment dire, le panneau carré avec un vélo dessus n’est pas une obligation (comme tous les panneaux carrés du code de la route)

Piste ou bande cyclable conseillée et réservée aux cycles. (source – site de la prévention routière)

Les panneaux ronds est indiquent une obligation (et les « en  triangles » une information aux usagers de route).

Panneau B22a : « Piste ou bande obligatoire pour les cycles sans side-car ou remorque ». Ce panneau de prescription (B22a) ne peut pas être mis sur trottoir

Sur le site de la FUBICY

La réforme du Code de la route de 1998, en vigueur depuis janvier 1999, a changé le statut par défaut des voies cyclables : sauf exception, elles sont recommandées pour les cyclistes (et interdites aux cyclomoteurs), mais le cycliste conserve la possibilité de rouler sur la chaussée adjacente s’il préfère. Rouler sur la chaussée peut être préférable si la piste est mal entretenue ou la visibilité trop masquée au niveau des intersections, si le cycliste roule vite, ou si les piétons sont nombreux sur une voie mixte piétons-cycles.

Publicités