IKV Vs IKV

Urgence vélo : plus le temps de gâcher les bonnes idées par absence de moyens

La Loi de Transition Énergétique a franchi un pas important en créant une « indemnité kilométrique vélo » (IKV) pour les salariés se rendant au travail. Coup de théâtre. Si le site du ministère continue de parler de 35 € par mois, un amendement adopté le 1er décembre en limite le montant exonéré d’impôt sur le revenu à 200 € par an et précise son caractère facultatif, resté ambigu jusque là.

Ainsi, le cycliste qui dépasse les 800 kilomètres dans l’année, soit à peine 2 km aller et 2 km retour sur 10 mois, verra une partie de son indemnité imposée. Plus grave encore, l’exonération de charges sociales pour l’employeur se limite également aux 200 premiers euros.

Les cyclistes sont dans la merde au quotidien, avec pour responsable, entre autres, depuis 30 ans, mais pas coupable, bien sur :

Et tant d’autres à droite, tant d’autres…

Publicités