Ne tombez pas dans le panneau – St Jean la Ruelle

Le CEREMA (>fr) * est un organisme d’analyse et d’étude de la mobilité. Il édite des fiches synthèses avec des conseils et des préconisations.

Parmi ces dernières, il y en a une sur les « voies mertes », les définissant comme un espace partagé par des usagers « non-motorisés », c’est à dire : les piétons, les personnes à mobilité réduite, les cyclistes, les cavaliers ou encore les patins à roulette… Même d’un usage réservé, la voie verte est un élément du maillage cyclable, et de fait en milieu urbain, elle peut croiser des routes ou rues d’usage classique.

  • Voici le numéro de la fiche concernant les voies vertes : 858_firf00713

Vous trouverez également dans cette même fiche la définition d’un trottoir comme un espace réservé aux piétons, interdit à l’arrêt e/o au stationnement des véhicules motorisés (sauf entretien), franchissable à l’allure du pas, utilisable par les cyclistes de moins de 8 ans, ceci, par rapport aux articles du code la route (art : R417§10, R412§7 et R412§34), code auquel, en l’absence de code de la rue, les cyclistes sont soumis.

Nous savons déjà que le panneau ne peut pas être posé sur un trottoir :

stjeanruelle_trottoir

Rue Mendès-France

Par ailleurs, pour aller dans la zone de St Jean la Ruelle, avec la complicité ou la duplicité de l’Agglo, la ville a oublié des panneaux voies-vertes sur le trottoir Mendès-France.

St Jean les Champions

Mais, les champions ne s’arrêtent jamais en chemin, ils foncent, ils volent, ils fusent. Et en matière de signalétude cela donne, par exemple, rue de la Jarretière, à St Jean la Ruelle (Loiret, région Centre) ceci :

Peut-être quelqu’un de très, très, très qualifié donnera une explication sur la différence entre la partie de la rue signalée comme une voie verte, probablement par l’alcoolique de service, et la suite, signalé comme une zone20 par son collègue dépressif (À l’attention des sévices techniques : pas la peine d’aller mettre l’étron en ciment).

Par ailleurs, faut pas croire, St Jean la Ruelle ose, c’est une ville qui bouge, qui remue même, à tel point que le panneau « voie verte » à même été posé en haut d’un escalier.

escalietude

Et on y cultive l’humour :

stjeanlol

le haut du panneau est pour les cyclistes, le panonceau en dessous est censément compléter le signal, heu, ici, il est à destination des autos ! Lol, comme disent les d’jeunes.

  • Le lien de la ville de St Jean la Ruelle (>fr)
  • Le site de l’Agglo (>fr)
  • 2 billets sur le blog d’Olivier Razemon :

« Dessine moi une zone de rencontre »

Une maison, un enfant, une voiture. Parfois un ballon, ou un arbre, ou d’autres enfants… On en trouve des choses sur ces panneaux.

Albi, sa cathédrale, ses boutiques vides.

Le paysage est désormais familier. Des magasins de vêtements vides, des vitrines abandonnées, des « opérations déstockage » et des « locaux disponibles ». Les rues sont désertes, les voitures y filent en trombe, les motos vrombissent, effrayant le passant, réfugié sur un minuscule trottoir.

_____

* Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement – http://www.cerema.fr

Direction technique Territoires et ville – 2, rue Antoine Charial – CS 33927 – 69426 LYON cedex 03 – Tél. : +33 (0)4 72 74 58 00

Siège social : Cité des mobilités – 25 avenue François Mitterrand – CS 92803 – 69674 BRON Cedex – Tél. +33 (0)4 72 14 30 30

Publicités