Nijmegen, ville cycliste

Quel dommage, ce n’est pas l’Agglo d’Orléans (>fr) avec ses quatre cent et quelques kilomètres de « machin », dont neuf cent construits par Jehanne d’Arc (et détruits par les anglais).

Non, c’est Nijmegen qui est ville cyclable de l’année, et c’est Tolosa qui accueille la vélorution universelle (>fr).

Dans 50 ans, ‘t’être, quand il n’y aura plus de cette politique pro voiture à Orléans les choses changeront-elles et on parlera en bien du vélo sur les bords d’une loire ensablée, sous la palmeraie d’Orléans, si les palmiers ont le temps de pousser pendant les quelques années qui nous mènent aux changements climatiques.

 

Publicités