Becancaneries

Théorème de J.B. Corot : « la ville de Copenhague est équipée de 350 km de pistes cyclables surélevées, séparées de la route et très sûres » dont plus de 550 km font les trottoirs d’Orléans et son agglomération.

Rue de la Tuilerie

J‘ai pris la nouvelle piste cyclable, pardon, la voie verte rue de la Tuilerie, voie qui une fois terminée fera la liaison entre la zone de Saran (>fr) et la zone de Fleury (>fr).

Autant le dire de suite, j’ai été agréablement surpris, mais en même temps, c’est neuf — septembre 2016 — et l’automne avec son cortège de feuille, de pluie, de boue n’est encore pas passé par là.

Le sens de circulation des photos présentées est Saran vers Fleury — pour des raisons évidentes de sécurité, votre serviteur ne prend jamais les machins cyclistes en sens contraire du sens de circulation des véhicules dans l’Union Européenne.

0 — La route de la Tuilerie est en très mauvais état. Certains cyclistes font le sacrifice de leur personne et aiment rouler sur l’accotement pour préserver les automobiles du danger qu’ils représentent.

1 — La voie verte — donc non obligatoire pour les cyclistes — se prend à droite. Première surprise, il n’y a pas de bordure, l’entrée est plane. À l’analyse de la photo, il y a la bordure, esseulée de sa compagne, dans l’attente du prolongement de la voie vers Saran, jusqu’en 2017, pour les élect

2 — C’est bien une voie verte, et nous sommes bien en France, il y a donc une bordure pour faire chier les vélos. Au total, il y en a 5 pour le moins jusqu’à la sortie.

3 — Nous sommes sur une chaussée limitée à 50, la voie verte est donc là pour nous exclure du flux de circulation.

4 — Instant mesure. Le site de la mairie de Saran (>fr) donne une largueur de 3m, pour 2m80 effectifs. Avez-vous vu le talus qui va dégueuler à la première pluie ?

5 — Rencontre avec un homme bionic, et en plus, il n’a pas d’ombre.

6 — Attention la sortie. Pour modérer votre vitesse, les pouvoirs publics ont construit un joli « S ». Une élue de l’Agglo m’avait expliqué un jour que :

« Si on vous faisait des pistes de qualité, vous iriez plus vite que les voitures »

À méditer.

7 — Après avoir survécu au « S », fin du machin vert.

Note de la partie voie verte, route de la Tuilerie, « 7/10 » à comprendre ainsi :

-1 pour les complications inutiles du tracé (sortie en zig-zag, rond-point…),
-1 pour la présence des bordures (macro-design),
-1 pour l’emplacement en contre-bas de la route (déchets à venir),
-1 car ce n’est pas une véritable piste cyclable,
+1 pour la qualité apparente de construction (mais c’est neuf, dans 5 ans sous la boue, ce sera une autre histoire).

Bien sur, pour le moment, la partie voie verte n’est pas désagréable, mais seulement car il y a peu de cycliste dans l’Agglo d’Orléans (>fr). Imaginez-vous un tel équipement avec 100 cyclistes à l’heure ? Peut-être aurions-nous pu faire l’impasse sur les espaces de verditure, comme dirait la ministresse de l’écologité, devant la caserne et avoir des bandes larges (2m50), plates, unidirectionnelles, partagée piétons-cyclistes, disposées de par-et-d’autre de la chaussée ?

8 — Nous voici maintenant rue Marcelin Berthelot, sur un banal trottoir peint de pictogramme, un machin pas obligatoire donc.

9 — Un classique de la politique anti cycliste de l’Agglo d’Orléans, le potelet.

Avec un coût compris entre 30€00 et 180€00 le potelet, calculez le coût de la couardise des municipalités qui préfèrent l’insécurité au quotidien des uns, au bénéfice du vote des autres.

10 — Un titre comme le fait Détective, le journal d’extrême droite :

« Fauché dans la fleur de la vie par un cycliste fou, Fafouna, Lou-Jennifer, Gwendoninon, Myriannaïs et Brandon-Henry étaient pourtant à leur place sur le trottoir. Que fait la police face aux menaces à pédale ? ? »

11 — le début de la fin…

12 — … la fin du début, 10 m plus loin. Il y a bien un centre psychiatrique à Fleury, mais [censuré].

13 — Et pour finir, la petite flèche qui vous fait aller sur le trottoir d’en face, parce-que vous le valez bien !

Note de la partie trottoir, rue Marcelin Berthelot, « 5/10 » à comprendre ainsi :

-1 pour le peu de qualité de fabrication,
-1 pour l’absence d’homogénéité,
-1 les complications d’un double sens,
-1 car en vérité, c’est un trottoir,
-1 pour son absence de confort, les dos-d’ânes.

Pour info :

un soir, j’ai pris une bagnole repère au sortir de la voie verte et au niveau du passage pour piétons, je me suis retrouvé devant elle avec moins d’une minute au jaugé du rond-point. Pour le dire autrement, j’eusse été pris dans le flux de la circulation avec les autres usagers, non-pas en être isolé, que cela n’aurait RIEN changé en terme de sécurité, de vitesse, d’agréabilité, et ce, ni pour les automobilistes, ni pour un cycliste à vitesse modérée, soit 18 à 22 km/h.

Cela à cause d’un équipement cyclo-routier de mauvaise qualité comme souvent, réalisé à moindre frais, en dépit du bon sens, après le reste.

Information

Cette entrée a été publiée le 14/09/2016 par dans Une photo vaut mieux qu'un long discours, et est taguée , , .

Jeanne à vélo en vidéo

RSS J-à-V à l’écrit

  • Un « Social Cycling Tour » à Bois-le-Duc 13/10/2021
    Difficile de traduire proprement l’expression « Social Cycling Tour » donc je me suis bien gardé de le faire. Mais je suis sûr que vous comprenez intuitivement de quoi il s’agit. Sinon, aucun souci, Mark Wagenbuur vous explique tout. 😇Voici la traduction de « A ‘social cycling tour’ in ʼs-Hertogenbosch » publié le 13... L’article Un « Social Cycling Tour » à […]
  • Pédaler de Huis ter Heide à la gare de Driebergen-Zeist dans la Province d’Utrecht 06/10/2021
    Un nouveau trajet interurbain à vélo commenté de Mark Wagenbuur.Voici la traduction de « Ride from Huis ter Heide to station Driebergen-Zeist (Province of Utrecht) » publié le 6 octobre 2021 sur Bicycle Dutch. Le trajet de cette semaine nous emmène d’un endroit à l’autre du blog. Nous commençons juste au sud... L’article Pédaler de Huis ter Heide à la gare d […]
  • Une base aérienne transformée en espace cyclable aux Pays-Bas 29/09/2021
    Peut-être qu’un jour la base de Bricy sera elle aussi rendue à la nature et deviendra cyclable. En attendant, celles et ceux qui y travaillent aimeraient certainement pouvoir s’y rendre à vélo de manière sûre et confortable… Mark Wagenbuur garde les roues sur terre mais nous fait un peu rêver... L’article Une base aérienne transformée en espace cyclable aux […]
  • + 351 % : le seul chiffre énorme et précis du mois de septembre à Orléans 28/09/2021
    Ce pourcentage ne représente pas la progression du nombre de visiteurs du festival de Loire qui s’est achevé dimanche, ni celle du nombre de frites ingurgitées – quoique –, encore moins l’augmentation du niveau de la Loire. Evidemment ce n’est pas non plus celle de la part modale du vélo... L’article + 351 % : le seul chiffre énorme et précis du mois de sept […]

Yann en vidéo

RSS Yann à l’écrit

  • Rue Lamartine : décision municipale bancale 30/07/2021
    Cela avait fait quelques semaines que je n’avais pas pris le temps de rédiger un billet. Comme vous le savez déjà, nous sommes plusieurs à s’être regroupés en association afin de faire valoir les droits des piétons et des cyclistes. Cela nous prend pas mal de temps et j’ai dû mettre en pause ce petit... Lire la Suite →
  • Encore une rue Demay-rde… 29/05/2021
    Avec Trololo vélo, nous avons fait une petite vidéo sur le projet de requalification de la rue Demay à Saint Jean le Blanc.
  • Mais qui a eu cette idée folle un jour d’inventer les normes ou y’a t-il un cycliste derrière le guidon de la mairie Dunois – Madeleine ? 16/05/2021
    J’avais déjà parlé de la requalification de la rue du Parc sur sa partie Sud. J’avais regardé d’un oeil distrait les travaux sur la partie nord. Cela me semblait à peu près aux normes sur la partie entre la rue de Coulmiers et le boulevard de Châteaudun (en vert). Hier, pour la première fois, j’empruntais... Lire la Suite →
  • Rue Frédeville : piétons, attention, terrain hostile 15/05/2021
    Malgré la pluie, j’ai décidé de m’aventurer par delà les frontières de la ville d’Orléans attiré par les travaux en cours de rue Frédeville à Saint Jean de Braye. Ville où Bruno Malinverno était adjoint au maire chargé de l’urbanisme et vice-président à la métropole en charge des transports. Ce brave monsieur nous a habitué... Lire la Suite → […]

Pollution de l’air

Cliquez pour ouvrir les alertes à la pollution.

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Écrire

450 (ad) bikerider (point) com

Licence

Creative Commons License
Vous pouvez utiliser les éléments de ce cyber-cahier si vous en citez la source.

%d blogueurs aiment cette page :