Des points noirs pour les cyclistes d’Orléans

Sentiment d’insécurité, manque d’arceaux, lieux les plus difficiles à franchir… Près de 600 cyclistes s’expriment sur les difficultés rencontrées.

Ils ont été 750 à s’inscrire pour participer au premier baromètre vélo de l’agglomération orléanaise, lancé en mai dernier. « Nous avons 580 questionnaires remplis complètement. Nous avons plus de 80 pages de remarques et suggestions pour proposer des améliorations et signaler les difficultés à résoudre », détaillent Françoise Bégout et Jérôme Beyler, membres du collectif de cyclistes.

De la traversée de la Loire à l’accès aux centres commerciaux

Et samedi 5 novembre : vélorution.

velorution7


Per alhors, qu’es lu temps dau NaNoWriMo mesma en occitan (>lm-òc)

Publicités