Décapitation à Orléans

Ne vous laissez pas abuser par le titre, il est uniquement écrit pour faire le « buzz ». Rassurez vous, pas d’actes terroristes, seulement le résultat de la politique anti-vélo d’Orléans (>fr – dialecte langue de bois) :

Ce matin, découverte d’un logo « machin cycliste » qui s’était suicidé par décapitation par honte d’être aussi mal utilisé.

Le truc gît dans le caniveau, là où l’Agglo estime la place du vélo. Il gît à l’angle de la rue Antoine Petit, bvd Alexandre Martin. Si quelqu’un veut récupérer le corps.

20161118_073128

Publicités

2 réflexions sur “Décapitation à Orléans

  1. NG dit :

    J’ai commencé à voir apparaître ces « trajectoires matérialisées » (en application du Décret n° 2015-808 du 2 juillet 2015) : y aurait beaucoup à redire…

    J'aime

  2. janpeire dit :

    Je suis encore en phase de NaNoWriMo – occitan, donc je ne consacre pas beaucoup de temps pour ce jouèb en novembre, mais dès décembre, je parlerai de ces trajets (que j’ai suivis pour « tester »).
    Cela fait trois jours que la figurine, mal thermo-collée, gît dans le caniveau…

    J'aime

Les commentaires sont fermés.