Velotopia — docu-comedie d’Erik Fretel

La fin du monde est proche, crises des matières premières, crises financières, politiques et sociales. Mais la solution est là sous nos yeux ! ! ! Fun, glamour, sexy : Le vélo, source de bonheur pour sauver l’humanité ! ! ! !

Vélotopia : un docu-comédie sur les bienfaits du vélo comme moyen de transport, pour redonner ses lettres de noblesse à la petite reine.

Fortement recommandé aux utilisateurs de 4×4.

Dans ce documentaire, vous rencontrerez les porte-paroles coutumier-e-s du monde du vélo, mais aussi le témoignage d’un prêtre, celui d’un groupe de jeunes qui a fait du cyclotourisme sans le savoir. Le film fait par ailleurs la part belle aux exigences des « éco-warriors-anonymes » c-à-d « la multiplication par 5 du prix des carburants » et « la limitation à une seule auto par foyer » par exemple.

L’atelier vélorutionnaire de París est mis à contribution pour expliquer que faire du vélo n’est pas faire un sport mais effectuer un déplacement. Vous ne couperez pas à la visite d’Amsterdam, mais s’inspirer des meilleurs n’est pas interdit.

Un documentaire est un moyen de communication, mais c’est aussi des images, et au milieu de celle-ci, se donnent à voir quelques hérésies aménagementales avec ces portions de 100m peinturées… Enfin, quelques chiffres sont assénés, mais pas plus que ça. De noter que, est illustré le fameux calcul d’Illich qui prouve que le vélo est le plus efficace des systèmes pour se déplacer et que « la vitesse fait perdre du temps ».

La tonalité générale du film est bon enfant, même si certaines blagues sont un peu lourdingues par accumulation.

De plus, sur le dévédé il y a deux bonus. « Pédale folle » un court métrage sur le combat quotidien entre un cycliste et un automobiliste, et « 831 », le film de l’épopée de quelques vélotopistes aux 24h00 du Mans vélo.

 

Peut-être bientôt en projection sur Orléans avec le réalisateur !

Publicités