Une héroïne à Londres

Globalement, l’article traite d’une cycliste qui se fait emmerder aux feux par le passager d’une camionnette.

Tout y passe : les règles, le « 06 », l’école…

Elle rembarre le type une fois, deux fois, mais il est visiblement con, voir très con… les images parlent d’elles-même.

Publicités

4 réflexions sur “Une héroïne à Londres

    • janpeire dit :

      Un rétro c’est vite tombé, surtout face à une personne en colère.

      Avant d’être un héro, j’ai été un délinquant. Rue Bannier, devant une voiture de police, le rétro d’une porsche break que je désirais sincèrement « tourner » est resté sur le trottoir.

      La toile anglo-saxonne bruisse du mot « fake » et film d’étudiant.

      J'aime

  1. janpeire dit :

    Oui, il y a une école d’art dramatique à proximité et visiblement des personnes avec gilet jaune « contrôlaient » l’action.

    Mais c’est tellement bien joué que j’y ai cru, naïf que je suis.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.