Becancaneries

Aventures à vélo dans Orléans mégalopopole & un peu ailleurs !

Le téléphérique relève le plat

Orléans est globalement une ville plate, avec très peu de relief. Il y a une célèbre marque de moutarde qui relève le plat, mais localement c’est une vinaigrerie, non moins fameuse, qui s’y colle. Parlant vinaigre, on n’attrape pas les mouches avec, donc, pour vendre le quartier d’affaire après se bâtir au cul de la gare, il faut relever le plat du « fleuve ferroviaire » et suppléer aux 2 tunnels plébéiens ; non pas par la construction d’une banale passerelle, « semblable à une b*te »¹, trop commune et pas assez chère, mais par un téléphérique ou plutôt un « tramway aérien ».

Les téléphériques sont à la mode, Orléans suit le mouvement, rien de plus.
Les téléphériques sont coûteux à l’installation, coûteux à l’entretien, la populace paiera les caprices présidentiels.

L’emplacement

La gare de Fleury a souffert des diverses politiques locales. À l’avènement du chemin de fer, les notables ne voulaient pas du train « en ville », d’où la construction à Fleury-aux-Choux, au lendemain de la guerre, se pose la question de garder, ou pas, une gare cul-de-sac, lors de la construction de la première ligne de tramway, le projet fauxcialiste n’a rien fait pour favoriser un projet avec une gare de Fleury remaniée, avec une façade sur la RN20, comme à Nantes. L’espace récupéré en supprimant la gare d’Orléans aurait pu être utilisé pour « verdir » la ville, construire des logements sociaux ou étudiants… Bref l’équipe avait préféré artificiellement faire partir les trains d’Orléans — aidée en ce sens par les dirigeants de la société de chemin de fer — les suivants ont emboîté le pas, construit un hangar qui prend l’eau, dans lequel il fait froid en hivers, et dépouillé la gare de Fleury-les-Aubrais de ses trains.

Vous avez dit « mise en commun des synergies et des énergies » !

Le lieu

Actuellement, circuler à vélo autour de la gare de Fleury n’est pas aisé, pas difficile non plus.

garedefleury
En venant d’Orléans, il fort probable d’arriver par le cimetière, bvd Victor Hugo, la bande est emprisonnée dans un boudin de ciment continu (peu large, sale, attention aux écarts) :

versgare2

ou par la rue de Joie. Suivant votre aptitude à rouler, vous prendrez ensuite la rue Lamartine, une rue hybride à la fois plate-forme, trottoir, chaussée et parking — peu confortable mais fort fréquentée par les cyclistes — ou vous prendrez la rue Labonne, une rue non aménagée mais où circuler ne signifie pas slalomer. Vous voilà à la gare. Certains cyclistes garent leur monture dans le parking, d’autre aux anneaux, d’autres encore ont des vélos pliants et prennent le train avec 😉

En venant de Fleury ou Saran, soit vous circulerez sur la plate-forme du tram — rue Lamartine — soit vous respecterez le code de la route au sens le plus stricte et circulerez rue Dubois.

Le projet

La question qui se pose face à la laideur de la chose c’est pourquoi ? Le tramway est gris, la ville minérale, le quartier tristounet, ajouter une merde clignotante ne va rien changer. Nous ne parlerons pas ici des personnages mise en scène, ils ne sont en rien représentatifs des usagers actuels de la gare.
Et les vélos dans tout ça, c’est quand même l’objet de ce jouèb et de ce billet, les voila absents des images (en vert la bientôt ancienne piste cyclable, en bleu le tunnel existant, le second tunnel est beaucoup-beaucoup plus loin pour les personnes cibles du quartier affairiste) :

La bande actuelle, rue Labonne, contre-sens en partie au départ de la rue Dubois puis bande à part entière devant le parking & le supermarché (>fr-Orléans tue), ne sera qu’un souvenir. Le fait qu’elle soit occupée par les déposes plus-ou-moins minutes montre bien que c’est le genre d’équipement qui gêne.

Pour 350m, pour le prix de 5 passerelles, pour faire moderne, pour un caprice, on fait disparaître les vélos. Point !


¹ cékikadi le gros mot ?

Publicités

2 commentaires sur “Le téléphérique relève le plat

  1. Jeanne à vélo
    06/04/2017

    Un pouce levé pour le jeu de mot du titre de ton billet. 🙂

    J'aime

  2. janpeire
    06/04/2017

    Une nuit blanche avec des cigarettes pleins le cendrier et une bouteille de whisky vidée, tu sais comment sont les reporters « de terrain ».

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.

Information

Cette entrée a été publiée le 04/04/2017 par dans Réflexions, et est taguée , , , , , , .

RSS Jeanne à vélo

  • Rechercher l’harmonie 14/02/2019
    Encore une traduction tirée du blog de référence Bicycle Dutch de Mark Wagenbuur : « Seeking Harmony », article publié le 13 février 2019. Avec l’aimable autorisation de son auteur. À suivre mon blog et mon fil Twitter, et au vu de mes billets récents, vous pourriez avoir le sentiment qu’il tombe souvent... L’article Rechercher l’harmonie est apparu en premi […]
  • Boda Boda le baudet à pédales 09/02/2019
    Une sortie crêpe qui se prolonge au parc. Il fait gris et froid. Il n’y a pas grand monde dans les rues… Mais qui trône là à côté de l’aire de jeux ? Un sculptural Boda Boda de l’entreprise californienne Yuba – dont le fondateur est français. Plus ramassé qu’un vélo-cargo... L’article Boda Boda le baudet à pédales est apparu en premier sur Jeanne à vélo. […]
  • Des places bientôt libérées 03/02/2019
    Nouveau mois, nouveau numéro d’Orléans.mag. Et l’occasion de se rendre compte seulement maintenant que le numéro 164 dont l’édito avait fait l’objet d’un billet était un vrai-faux numéro double (décembre-janvier). Le numéro 165 met à l’honneur en couverture les valeureux bénévoles qui participent périodiquement aux opérations de type Je nettoie... L’article […]
  • Emma a-t-elle jamais essayé de faire du vélo ? 28/01/2019
    Les éditions L’échappée ont publié fin 2018 la première traduction intégrale en français de la monumentale autobiographie d’Emma Goldman (1869-1940), initialement publiée en 1931. Le gros volume rouge et noir porte le titre Vivre ma vie. Une anarchiste au temps des révolutions. Fait curieux, dans les plus de mille pages... L’article Emma a-t-elle jamais essa […]
  • Des petits vélos anciens au parc Pasteur 21/01/2019
    Au parc Pasteur, c’est reparti pour plus d’un tour ! C’est le weekend dernier que le vieux carrousel installé au nord du parc a repris du service. Éric Pernin, qui a tenu l’attraction pendant 24 ans, a pris sa retraite en novembre et son affaire a été reprise par Yvonne et... L’article Des petits vélos anciens au parc Pasteur est apparu en premier sur Jeanne […]

RSS Actuvélo

  • Santiago à vélo
    Au premier coup d’œil, c’est clair : on voit beaucoup de vélos dans la ville de Santiago. Et visiblement ce ne sont pas des promeneurs, mais des gens de tous âges qui en ont besoin pour se déplacer, relativement nombreux aux heures de pointe. Les enquêtes confirment la progression : d’une part modale de 1 % en … L’article Santiago à vélo est apparu en premie […]
  • Le vélo-bureau testé par Roxana Maracineanu, peu pratique mais utile pour la mémoire | Le Huffington Post
    Plusieurs études montrent qu’étudier en pédalant permettrait de développer la mémoire, tout en faisant de l’exercice. Par Valentin Etancelin SANTÉ — C’est une image inhabituelle. En pleine visite au collège de Dora-Maar, à Saint-Denis, ce lundi 4 février, la ministre des Sports Roxana Maracineanu a vanté les mérites d’un engin on ne peut plus étonnant. … L’a […]
  • Plan vélo : selon le président de la Fub, “Montpellier a le potentiel” 
    Le président de la Fédération des usagers à bicyclette Olivier Schneider a rencontré Philippe Saurel. Olivier Schneider préside depuis 2015 la Fub (Fédération française des usagers de la bicyclette) qui regroupe 300 associations — dont Vélocité — et représente plus de 50 000 adhérents. De passage à Montpellier, ce jeudi, il a répondu à nos questions. … L’art […]
  • Olivier Schneider, a knight on a bike — In Movement
    President of the French bicycle users federation, Olivier Schneider played a key role in the bicycle plan launched by the French government. Like all good swashbuckling heroes, Olivier Schneider has a secret weapon. It’s a fold-up bicycle that he takes everywhere, from French government offices and Parliament to conferences and symposiums. “I see it as … L’a […]
  • Véloxygène dessine la ville cyclable
    Dans un hangar proche du centre-ville, Jean-Pierre, Pascal et Pierre s’activent. Ils découpent, l’un des morceaux de papier jaune, l’autre des formes en métal tandis que le troisième prépare de la colle. Le papier jaune se mélange au métal argenté, le premier forme des traits, le second est tout en courbe. Tous sourient. Ils sourient … L’article Véloxygène d […]

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Écrire

450 (ad) bikerider (point) com

Pollution de l’air

Cliquez pour ouvrir les alertes à la pollution.

%d blogueurs aiment cette page :