Hokkaīdo, défier l’hiver à vélo

Parcourir à vélo le Grand Nord japonais en hiver, une entreprise folle et impossible ? Florence et Sylvie ont relevé le défi.
360 clous par pneu pour mordre la glace et une solide expérience acquise lors de leur tour du monde vont les aider face aux conditions redoutées d’Hokkaīdo.
Dans leurs têtes de rêveuses, une idée de parcours originale : dessiner à vélo la forme d’orizuru, la grue en papier très populaire dans l’art du pliage, l’origami, et que l’on trouve partout au Japon.
Au bout de leurs efforts et de leur persévérance, face au froid, à la neige et au blizzard, une récompense ultime: la danse spectaculaire des Tancho, les grues du Japon.

« Apercevoir une grue c’est 1000 ans de bonheur » dit un proverbe asiatique.

Je suis pas un amateur des films documentaires réalisés lors de voyages, autant un livre ou quelques photographies ne m’ennuient pas, mais, en dehors de contrées dans lesquelles je suis certain de ne jamais aller, les films font naître une forme de frustration.
Et c’est pareil pour les film de vélo. Mais, lors d’un après midi cinéma « films japonais » (>lm-Rapieta) vous rencontrez une amie dont l’amie a des amies qui ont réalisé un film sur leur voyage et vous voici après vous faire violence.

Sans regrets aucun, autant le dire, plus que tout un après-midi de pluie avec un passionné du Japon, quelques mochi faits maison et un thé chaud.

La première image jette un froid avec une invitation à ne pas venir, et je ne vais pas publi-gâcher la fin mais seulement saluer le courage des 2 cyclistes qui nous portent littéralement sur leurs bicyclettes dans ce périple en forme de grue au travers de la neige, du vent, des auberges et de quelques rencontres assez étonnantes sans oublier quelques photos magnifiques.

  • Hokkaido, défier l’hiver à vélo — Un voyage audacieux et original.
    Pour commander le film, cliquez sur le lien ci-dessous ! (film HD de 42 mn)

 

Publicités

2 réflexions sur “Hokkaīdo, défier l’hiver à vélo

Les commentaires sont fermés.