Macronléon, à peine en marche, déjà arrêté par les premières conneries

Un grand merci à Macronléon qui par sa marche en bagnole a fait faire un bon en avant des statistiques de ce site. Beaucoup d’internautes ont cherché « DS7 crossback » ou « DS Macron » dans un moteur de recherche et sont tombés sur mon billet « Citröen DS7 bouse-back ».

DS Macron

Cycliste, tu rouleras quand tu seras compétitif & rentable.

Merci de ce signal fort pour le respect des cyclistes, celui d’un président qui roule avec une voiture dont la propagande annonce le droit de rouler n’importe où puisque « elle » détecte les dangers que sont les piétons, les animaux, les vélos…

Les autres membres du gouvernent nous concernant sont celui de l’intérieur, dont le nom ne doit pas être prononcé pour éviter un jeux de mot vaseux… je vous le laisse deviner.

La ministresse des transports se nomme « Borne ». Sérieux !

Enfin, le pompon, le ministère de l’environnité est confié au vendeur de shampoing.

Lequel va le plus éviter de prendre des décisions en faveur des cyclistes, à l’heure qu’il est, difficile de le prédire, sans oublier que le gouvernement précédent a placé la barre haute en matière de temps perdu.

On aurait pu espérer que l’équipe au pouvoir s’intéressât également au vélo, un moyen de transport efficace, simple, rapide, fluide, peu coûteux et non polluant, mais aussi un outil touristique extraordinaire, qui fonctionne très bien dans de nombreux autres pays européens.

En fait non.

En local, après la vélorution n°8 — et une semaine de congés à arpenter les 428 000 km de cyclabilitudinité de l’agglo — une récolte lundi d’un #gcum qui me gueule dessus pour avoir rabattu son rétro.

Bel exemple d’éducation pour les enfants — sous le panneau et dans le sens contraire à celui de la circulation. Bouuuuuuuuu !

Mardi, une illustration par l’exemple que ce genre d’équipement doit être évité. Prisonnier dans l’étron en ciment, j’ai fait — un peu — chier le type devant moi en lui mettant la pression car nos vitesses étaient sensiblement différentes. D’autant plus que très souvent j’étais en roue libre alors que lui moulinait comme pas possible, et aussi parce que j’ai un vélo adapté à ma taille, soit dit en passant :

Mercredi matin, illustration, 200 m plus loin, que l’appel vélo fonctionne :

Mercredi soir, nouveau gouvernement de droite, donc une #gcum fait le plein de patates pour passer l’hiver :

Une idiote qui pense que Ségolène R. est toujours au gouvernement — OUFFFFFFFFFFF :

Elle était là si lourde, après avoir oublié de cédez le passage. Bouuuuuuuuu !

Et pour finir, les gardes champêtres tout joyeux d’avoir un nouveau patron, qu’ils oublient de garder leur voie :

le positionnement est non lié à la priorité à droite (incertaine car la fourgonnette quitte une zone de stationnement), pour le plaisir de faire chier, ou dans l’ivresse du moment !

Publicités

2 réflexions sur “Macronléon, à peine en marche, déjà arrêté par les premières conneries

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s