Becancaneries

Théorème de J.B. Corot : « la ville de Copenhague est équipée de 350 km de pistes cyclables surélevées, séparées de la route et très sûres » dont plus de 550 km font les trottoirs d’Orléans et son agglomération.

Épisodes 6 & 7 — Du macro au micro détail

Rappel : nous sommes maintenant la mégalopole de référence dans la galaxie et les traductions de ces petits films ne sauraient être une forme de cynisme au regard des réalisations dues aux barons locaux — nous sommes les meilleurs — elles n’ont pour seul but que de donner un point de vue sur une politique « vélo » digne de ce nom.
Attention, je ne parle toujours pas un traître mot d’anglais, il y a donc beaucoup d’arrangements avec ce qui est dit.

ÉPISODE 6 — Les macros détails comme une clef

Cet épisode présente les macros détails qui ont fait de Copenhague une des cités les plus cyclistes du monde connu. Ce sont des équipements basiques mai attendus.

Le pont réservé aux piétons et aux cyclistes

[???] Quelque 70 % des personnes pour aller travailler ont besoin de passer d’un côté à l’autre de la cité. Cela se faisait sur un des nombreux ponts réservés aux déplacements actifs. [???]
Lors de la construction du « serpent — snake » pour ne pas faillir à sa réputation, la ville a choisi des 9 projets celui qui « communiquait » le mieux la volonté cycliste de la cité.

Les autoroutes à vélo

Il y a 2 autoroutes à vélo dans Copenhague et sa périphérie. La première est de 60 Km, la seconde est de 70 Km, sans oublier que la ville en projette presque 30 supplémentaires. Ces kilomètres ne sont pas des kilomètres pour le chiffre, ils sont pensés dans le détail aussi bien dans un « repose-pied » que dans la qualité du revêtement, à l’instar d’une « véritable » autoroute.

En conclusion

Il n’y a pas de pistes pour le plaisir de faire des pistes. Chaque équipement est étudié pour être utile, agréable à utiliser et faire du voyage à vélo une expérience agréable.

ÉPISODE 7 — les micros détails de près

Après le macro-design — vu d’ensemble du réseau cycliste et des équipements structurants — cet épisode est consacré au micro-design. C’est à dire, ces détails qui dans environnement urbain, voulus ou désirés par la population — pour son bénéfice — font l’éclat d’une ville amie des cyclistes.

Détails

Dans l’ensemble d’un équipement, il faut étudier chaque détail à la loupe et ne rien négliger sur l’usage attendu de cet équipement et ne pas hésiter à ce questionner sur l’usage du micro-détail comme facilitateur de l’équipement.

La rampe

Se déplacer à vélo c’est ne pas vouloir de coupure ou alors, à l’image d’une rampe, faciliter le passage d’une zone à l’autre.

Les compteurs

Ils sont là pour faire un bilan annuel des passages. L’usager, en voyant le compteur le prendre en compte, à conscience qu’il est un parmi le million.

Les poubelles

Pour les personnes qui utilisent le vélo quotidiennement, il apparaît normal que le mobilier urbain soit adapté, toujours dans l’optique de ne pas créer de rupture dans le trajet.

Les lignes de conversation

Dans la mesure où les pistes cyclables sont de par et d’autres des chaussées motorisées, larges, unidirectionnelles et utilisées à grande échelle, il a été crée une séparation virtuelle pour mettre d’un côté les personnes qui « tracent » des autres.

Le repose-pied

C’est l’équipement le plus attendu pour rendre l’attente aux feux agréable et ôter l’envie à certains de griller les feux. Sans oublier le message de remerciement à l’encontre des cyclistes.

 

2 commentaires sur “Épisodes 6 & 7 — Du macro au micro détail

  1. Jeanne à vélo
    05/06/2017

    Le seul aspect positif (involontaire) du pont George-V c’est la hauteur de la bordure, qui fait un parfait repose-pied… Pratique dans les bouchons qui ne manquent pas de s’y former…

    Aimé par 1 personne

  2. janpeire
    05/06/2017

    Nous sommes loin d’un chemin agréable au milieu duquel « poser ses pieds » sur la bordure serait d’un grand agrément lors de l’attente aux feux (au sens de Copenhagenize).

    J'aime

Les commentaires sont fermés.

Information

Cette entrée a été publiée le 05/06/2017 par dans Copenhagenize, Réflexions, et est taguée .

Jeanne à vélo en vidéo

RSS J-à-V à l’écrit

  • Les voitures ne sont plus les bienvenues dans le centre ville d’Eindhoven 14/04/2021
    Il y a dans ce reportage de Mark Wagenbuur de quoi alimenter la réflexion sur la requalification des mails orléanais sans avoir besoin de parler de « coulée verte ».Voici la traduction de « Cars are no longer wanted in the city centre » publié le 14 avril 2021 sur Bicycle Dutch. La ville... L’article Les voitures ne sont plus les bienvenues dans le centre vi […]
  • Un retour d’expérience sur le Packster 80 de Riese & Müller — par Genepedia 12/04/2021
    Après celui sur le Urban Arrow, Genepedia livre depuis le nord ouest des États-Unis son sentiment sur un autre vélo cargo, le Packster 80 de chez Riese & Müller – qui n’est plus commercialisé par la marque allemande. Elle rentre dans les détails, ce qui fait tout l’intérêt de ce... L’article Un retour d’expérience sur le Packster 80 de Riese & Müller […]
  • Une passerelle vélo pas vraiment pratique 07/04/2021
    Ce qu’on pourrait appeler la ségrégation modale a aussi des inconvénients comme le montre Mark Wagenbuur dans cette étude de cas du côté de Venlo. Voici la traduction de « A cycling viaduct that isn’t really convenient » publié le 7 avril 2021 sur Bicycle Dutch. Une ou deux fois par an,... L’article Une passerelle vélo pas vraiment pratique est apparu en pre […]
  • Pédaler sous la pluie à Rotterdam 31/03/2021
    Mark Wagenbuur en est convaincu : vous n’êtes pas en sucre… et ce n’est pas la pluie qui vous fera fondre. Ses compatriotes semblent d’accord avec lui comme il a pu le vérifier une nouvelle fois du côté de Rotterdam.Voici la traduction de « Riding in the Rotterdam rain (again) » publié le... L’article Pédaler sous la pluie à Rotterdam est apparu en premier s […]

Yann en vidéo

RSS Yann à l’écrit

  • Rue du pot de fer : piétons et PMR, faites votre prière 03/04/2021
    Sur les conseils d’un de mes voisins, je me suis rendu rue du Pot de fer pour voir les travaux de requalification de cette dernière. J’en suis resté baba. Petit tour d’horizon. Cette rue est située dans le centre ancien. Elle est en sens unique. Concernant les études sur la requalification toujours le même procédé... Lire la Suite →
  • Rue de la Cigogne : les normes on s’en cogne! 20/03/2021
    Désolé de vous imposer cette rime bas de gamme mais je me suis levé tôt. Il y a quelques jours alors que je me rendais (en voiture) à la déchetterie du chemin du Clos de l’Alouette, j’ai emprunté la rue de la Cigogne et je me suis de suite dit qu’il fallait que je fasse... Lire la Suite →
  • Rue Henri Lavedan : les deux trottoirs ne sont pas aux normes 01/03/2021
    Dans un article du 15 février 2021 paru dans la République du Centre, Nadia Labadie, l’adjointe chargée de la coordination de la politique de proximité affirmait que « chaque requalification s’accompagne d’une remise aux normes des trottoirs et, à chaque fois que cela est possible, de la création d’un itinéraire cyclable. » C’est en gras dans l’article donc. […]
  • Rue Paul Doumer : une (in)compétence métropolitaine 18/02/2021
    En 2020, la mairie de Saint Jean de la Ruelle annonçait que « des travaux allaient être entrepris dans la la partie « est » de la rue Paul Doumer. Ils consistent en l’enfouissement des réseaux riverains et espace public, la réalisation d’un trottoir PMR côté pair (à droite dans le sens de la rue), la... Lire la Suite →

Pollution de l’air

Cliquez pour ouvrir les alertes à la pollution.

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Écrire

450 (ad) bikerider (point) com

Licence

Creative Commons License
Vous pouvez utiliser les éléments de ce cyber-cahier si vous en citez la source.

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :