Toulouse – 135€00 pour avoir circulé dans les voies bus

Pour les 10 ans° de mon « ciber-quasernet » en langue occitane, parée de sa robe limousine, un copié-collé de mon billet sur cette affaire d’amendes distribuées dans la cité Mondine. Les personnes francophones trouveront en fin de l’article lié les références dans leur idiome.

° 4 ans chez Nireblog, 6 ans chez WordPress.

135€00 d’esmenda

135€00 d’esmenda per aver pedalat sus ‘na larja via que degun i eriá. I a daus ciclistes per ronhar e per damandar lu drech de poder rotlar dins las vias daus bus, sus un sití pròpri, mai-que-tot de Castanet° a Ramonville

« N’autres prenem la becana per anar redde, autradament, aniriam d’a pè ».

Lu Etienne Joly ne pòt se desmaliciar. ‘Queu cicliste, per trabalhar, vai lu long de l’achanau desempui la campanha dau Lauragais jurtau Campus de Ranguelh, e, per tot dire, se’n prenguet una, d’esmenda, i a un mes d’aquò.

Lu ser, apres rintrar, se faguet prener sus la via dau bus. E los gendarmas agueten rason, perque los cicles son bandits d’aquel espaci, lurs fau passar de biais, au mitan daus vironzeus, dau monde apres rintrar chas ilhs, daus giratoris…

 

Publicités