Becancaneries

Aventures à vélo dans Orléans mégalopopole & un peu ailleurs !

« Point de vue » d’Orléans

Quelques photos, comme cela, pour illustrer la vie des cyclistes, l’été, à Orléans. Une vie qui n’est pas facilitée par les aménagements d’été, contrairement à ce qu’affirme la presse locale.

Et moi, j’passe où ?

Cette phrase est celle du gamin de Fleury qui interpellait ainsi les bagnoles stationnées sur son trottoir. Les cyclistes sont moins bien lotis, et après un de ces aménagements radieux, ils sont en droit de se poser la même question.

 


J’roule où je peux

Pour leur sécurité, ces 2 cyclistes n’empruntent pas les 428 km cyclables de l’agglomération d’Orléans… ici, rue E. Vignat et ils ont raison.

Ceux-là ci dessous sont « un reliquat » de la course d’orientation intergalactique qui s’est déroulée à Cercottes. Cela se voyait au support de carte sur les guidons. Comme quoi, une bonne carte vaut mieux que mauvaises appliquettes.

Et ce groupe est perdu au milieu d’un équipement historiquement mauvais, refait en encore plus mauvais en même temps que l’aire de stationnement. Un billet en septembre traitera d’un carrefour où les piétons orléanais ont vu en 10 ans la possibilité de traverser sereinement se restreindre comme peau de chagrin.

Même quartier par ailleurs, les cyclistes font n’importe quoi, pardon, les touristes ont tous les droits.

 

Et c’est le cycliste qui a pris la photo qui s’est fait enguirlander. Tu as une Audi©, Orléans need you !

 

Questions aménagements

Rien de transcendant n’était attendu des travaux sur le boulevard¹, comme cela, pas de déceptions pour ces 200m qui vont de nulle-part à pas très loin. Même pas fichu de joindre la bande peinte 50m plus loin.

 


Et c’est la même équipe qui aménage le quartier Coligny. Encore un espace partagé en devenir, dans la continuité des aménagements du quartier.

coligny

(MAJ le 14 ) Le pire est peut-être à prévoir :

La répartition de l’espace pour chacun des usagers sera repensée, pour créer des pistes cyclables, réaménager le stationnement, notamment en supprimant le tourne-à-droite du faubourg Bannier vers le boulevard de Châteaudun.

Une série « auto-école »

L’endroit où l’on est censé apprendre les bons gestes. Par exemple, sur une chaussée à voie centrale banalisée — anciennement chaussidou — les autos peuvent/doivent se déporter vers la partie centrale de la chaussée, pour libérer la bande cyclable. Et, à l’approche d’un feux rouge, cela ne sert à rien de doubler un cycliste pour stationner devant lui.

 


Autre exemple, un matin. Le feux passe au vert, dans la file à côté, 1, 2 jusqu’à 5 véhicules passent dans leur voie, nous on « attend ». J’use de mon avertisseur sonore et « v’la-t-y-pas » que la bagnole école se met à reculer, dangereusement au point que en me reculant, je commence à coucher le vélo avant de finalement contourner l’obstacle qu’elle représente en la doublant par la gauche. La bagnole démarre à cet instant, autant vous dire que je suis resté ostensiblement devant elle le long de ce si merveilleux équipement rue Riobé — j’ai vu « des chinois » le prendre en photo.

 


Attention, les photos sont ici pour illustrer un propos, la perspective est un peu déformée. Autant je trouve que, dans la première série, le chauffeur, ou la conductrice², me « serrait », autant le sas vélo a été respecté, ce qui est la moindre des choses de la part d’une école de conduite.


_ _ _ _ _ _

¹ À la défense de la mairie actuelle, la merde a été historiquement conçue par les fauxcialistes.

² une chauffeuse est un appareil utilisé pour… chauffer un local.

 

Publicités

4 commentaires sur “« Point de vue » d’Orléans

  1. Jeanne à vélo
    13/08/2017

    La « piste » dessinée sur le trottoir au droit de Saint-Paterne est censée être bidirectionnelle !

    Elle est dans quelle rue la voie centrale banalisée ? Les bandes latérales sont pas bien larges…

    J'aime

    • janpeire
      14/08/2017

      bidirectionnelle, peut-être je ne la prendrai de toutes façons pas. Depuis la chaussée il y a au moins 3 égouts qui se donnent à voir.

      J'aime

    • janpeire
      14/08/2017

      la DSCVCN — double sens cyclable à voie centrale neutralisée —, j’adore le patois administratif, se trouve à Fleury, quartier Passerelle, rue des fossés. Une rénovation 2017, les bandes ne semblaient moins étroites avant mais sur les films c’est guère flagrant !

      J'aime

  2. Pingback: Travaux d’été chagrin de rentrée – Jeanne à vélo

Les commentaires sont fermés.

Information

Cette entrée a été publiée le 13/08/2017 par dans Une photo vaut mieux qu'un long discours, et est taguée , , , .

RSS Jeanne à vélo

  • Circuler à vélo à Dublin, c’est comment ? 16/07/2019
    Mark Wagenbuur a participé à Velo-City 2019, la rencontre internationale autour du vélo qui s’est tenue cette année à Dublin du 25 au 28 juin. L’occasion pour lui de découvrir la capitale irlandaise à hauteur de guidon. Traduction du billet publié le 3 juillet 2019 sous le titre « How cycle... L’article Circuler à vélo à Dublin, c’est comment ? est apparu en […]
  • Pierre-Antoine pédale en mode badass entre Orléans et La Source 12/07/2019
    Ce n’est pas nouveau : les rencontres en ligne, via les réseaux sociaux, aboutissent parfois à des rencontres dans le vrai monde celui où on pédale. Dans le tout petit monde de la cyclosphère orléanaise, Pierre-Antoine a surgi au détour de quelques tweets. Quelques échanges plus tard l’occasion s’est présentée d’avoir... L’article Pierre-Antoine pédale en mo […]
  • Réunion publique sur le plan vélo d’Orléans Métropole 04/07/2019
    En ce 3 juillet 2019, à l’heure du verre en terrasse ou de l’apéro dans le jardin, la climatisation avait été réglée avec soin dans l’amphithéâtre du musée des beaux-arts. C’était réunion publique sur le nouveau plan vélo d’Orléans Métropole. L’assistance était assez nombreuse et l’air frais potentiellement dormitif n’a... L’article Réunion publique sur le p […]

RSS Actuvélo

  • La FUB représentée au Forum mondial du vélo à Quito
    Associations locales et nationales de promotion du vélo, professionnels, techniciens et élus figuraient parmi les participants. La plupart étaient originaires d’Amérique Latine, mais un certain nombre représentaient également l’Europe, l’Océanie, l’Asie et l’Amérique du Nord. La communauté vélo s’est réunie pendant quatre jours pour échanger et bénéficier de […]
  • A Lunéville, on découvre le vélo grâce aux collégiens
    On peut partir de pas grand chose, dans une petite ville qui ne fait pas beaucoup parler d’elle, et devenir en quelques mois exemplaire suite à la rencontre, au bon moment, entre une Communauté de communes novatrice et une association ayant développé des compétences dans l’initiation et le perfectionnement du « rouler en sécurité ». … L’article A Lunéville, […]
  • Ville-accueil du congrès : un sacré coup de pédale !
    Le maire Stéphane Le Foll l’a reconnu sans détour en ouverture du congrès : accueillir la FUB, c’est « l’occasion d’accélérer certains aménagements cyclables ». Quelques jours plus tôt, il avait en effet inauguré deux nouvelles bandes cyclables très attendues. Elles sont situées sur un boulevard signalé comme l’un des principaux points noirs locaux dans le B […]

La chaine vidéo de Yann

La chaine vidéo de Jeanne à vélo

Pollution de l’air

Cliquez pour ouvrir les alertes à la pollution.

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Écrire

450 (ad) bikerider (point) com
%d blogueurs aiment cette page :