La vérité vient en non-conduisant

L’avantage des bouchons automobiles c’est de retrouver du temps pour la réflexion, et qui dit réflexion, dit également grandes vérités :

« J’ai mis 35 minutes pour faire 5 kilomètres, témoignait hier cette habitante de Saint-Jean-le-Blanc qui travaille à Orléans. J’aurais mieux fait de prendre mon vélo, j’aurais mis seulement 20 minutes. »

Rappelons à cette dame, et aux autres, qu’ils ne sont pas dans le bouchon, ils sont le bouchon. Journée mondiale sans voiture, ce vendredi 22 septembre :

Une journée sans voiture vise à expérimenter dans le monde ce que peut être la vie sans voiture. Cette journée est pour les piétons, les cyclistes et les transports en commun l’occasion de s’approprier l’espace urbain.

Publicités