Ces zones pour pauvres sans vélos nucléaires

Une compilation d’articles trouvés dans le quotidien

Toujours plus de cyclistes. Orléans Métropole en rêve. Alors, pour inciter à la pratique du vélo sur le territoire, il lance un nouveau dispositif […]

En attendant que le machin lancé retombe sur les plus pauvres, lisez l’article dans ce lien (>fr)

Trente-cinq stations Vélo’+. La plupart dans le centre-ville. Certains quartiers en sont dépourvus, des habitants, en particulier à La Source, dénoncent cette situation. Ils ne sont pas les seuls.

Les « zones » tirées de la consultation sont des lieux de loisirs. Les personnes qui ont répondu l’ont peut-être fait après une semaine passée dans les bouchons automobiles sur une chaussée où il faut laisser parfois de la place aux vélos 🙂 . En plus, ils voudraient ne pas payer pour s’amuser. Lisez l’article en suivant ce lien (>fr)

°(O!o)°

Je sais que vais avoir du mal à vous convaincre, mais sur ma route ce matin, il y avait des chevrettes :

Publicités

2 réflexions sur “Ces zones pour pauvres sans vélos nucléaires

  1. janpeire dit :

    Je suis sur un chemin forestier. Utilisé par les quads, les SUV, les tracteurs, les cyclistes et les chevreuils.
    C’est surtout la qualité de l’image qui laisse à désirer. Hier sur la route c’était des lapins qui jouaient (en 4 pixels) et une scène de chasse « un petit rapace » sur « un mulot ? ».

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s