To Spy = espionner

Il y a plus d’un an, mars 2016, je commettais ceci en proposition de com’ (>fr-ce cahier) :

afficha3

Je passe à nouveau dans la rue, ce jour, au même endroit, après le passage d’une voiture de police qui visiblement avait autre chose à faire, quand soudain :

Les frappadingues de spiritualitude y verront une « synchronicité énergétique à tendance vibratoire quantique » pour ma pomme, je pense être tombé en amour sans le savoir.

Enfin, autant aller voir la politique environnementalité de ces gens là sur le site de Spie© (>fr), et finalement trouver de ces rares pépites de communication institutionnelle (les tâches de gras ne sont pas de ma pomme) :

Acteur engagé en matière sociale et environnementale, SPIE mène une politique de développement durable. Le Groupe s’inscrit ainsi dans une démarche d’économie verte appliquée à tous les aspects de l’entreprise. Il concrétise également ses convictions dans des engagements qui guident au quotidien l’ensemble de ses filiales.

Appliquer une démarche d’économie verte à l’ensemble du Groupe

Afin de participer à la réduction des gaz à effet de serre, SPIE s’inscrit dans une politique d’économie verte, appliquée à l’ensemble  de ses métiers. SPIE développe des services d’efficacité énergétique adaptés à chacun de ses secteurs. Elle accompagne également ses clients dans leur démarche d’économie verte. Enfin, elle cherche en interne à réduire son impact sur l’environnement, dans son activité quotidienne.

Concrétiser ses convictions dans des engagements

Guidé par des convictions fortes, SPIE a lancé des chantiers prioritaires suivis par l’ensemble de ses filiales. Le Groupe vise le risque zéro dans le domaine de la santé et de la sécurité. Il affirme l’égalité pour tous pour assurer la diversité dans l’entreprise. En matière d’éthique, il applique la transparence à tous les niveaux. Enfin, il s’engage sur des objectifs concrets pour la protection de l’environnement.

Je ne suis pas Élise Lucet pour taper l’incruste lors du prochain pince-fesse offert aux grands fauves qui nous gouverne, mais… finalement, laisser l’idée dans les nuages — peut-être, un jour.

 

Publicités

2 réflexions sur “To Spy = espionner

    • janpeire dit :

      Photographer Spends 9 Years Shooting Same People On Their Way To Work, Shows How They Change Over Time.

      Ah, the daily grind. Love it or hate it, it’s an unavoidable part of life for most of us – especially New Yorkers. Danish photographer Peter Funch spent nearly 10 years stationed outside of Grand Central Station shooting the morning commuters rushing by, and ended up capturing more than just yawns and iced coffees when it was said and done.

      https://www.boredpanda.com/people-street-photography-9-years-peter-funch/

      J'aime

Les commentaires sont fermés.