Becancaneries

Théorème de J.B. Corot : « la ville de Copenhague est équipée de 350 km de pistes cyclables surélevées, séparées de la route et très sûres » dont plus de 550 km font les trottoirs d’Orléans et son agglomération.

Commentaires à distance

Au sujet de cet article (>fr) :

Un pont sur la Loire. Un tramway sur deux voies. Des voitures sur deux voies aussi. Des cyclistes en portion congrue en bordure de tout ça. Et des piétons serrés sur un petit trottoir.

Je ne pensais pas mes commentaires  « hors-sujet » ou « hors-une-quelconque-charte », même s’ils n’étaient qu’une réponse à un commentaire — en lieu et place d’un commentaire de l’article — enfin, les voici donc ici :

>Question sécurité : pourquoi de nombreux cyclistes, si attachés à ce principe (de sécurité), ne portent ils pas de casques.

# Parce-que cela doit-être un choix individuel. Il y a d’avantage de morts en auto ; je pense que les automobilistes devraient mettre un casque. De plus, le danger pour les cyclistes urbains vient de la mauvaise réalisation des équipements, pas du vélo. Combien de personnes porte un casque à Amsterdam ou à Florence ? En dehors des touristes français !

>Pourquoi les pistes cyclables ne comportent pas quasiment toujours de panneaux indicateurs ?

# Qu’est-ce-que un panneau indicateur. Si vous parlez du panneau rond B22a, il est clairement recommandé de ne pas l’installer en milieu urbain à cause de la mauvaise conception des équipements cyclables (pistes et bandes sont 2 choses différentes) et à cause de la mauvaise utilisation des équipements (parking automobile), ce, au profit du panneau carré C113. Ceci permet de rendre l’usage des équipements facultatifs (comme vous avec l’autoroute, vous n’êtes pas obligé d’y circuler).

>Un beau fouillis ou le piéton n’a plus que la portion congrue. Il leur reste la traversée de la Loire à la nage.

# Ce n’est pas la faute des cyclistes mais des aménageurs. Personne ne peut se satisfaire d’une chose comme « l’itinéraire de la Loire à vélo » dans sa partie Orléans-ville. Pourtant, la ville semble réduire sa politique à ça, un truc pour touristes.
Par ailleurs, les piétons sont souvent des automobilistes qui geignent pour la petite place de stationnement devant chez eux. Dans la série, le chat qui se mord la queue.

Et pour la Xème personne qui klaxonne que la passerelle gnagnagna c’est la solution :

# La passerelle a une utilité si, et seulement si, elle s’inscrit dans un cheminement continu long. Pour le dire autrement, s’il y a présentement une « route cyclable réservée » de La Croix St-Marceau au Martroi. Le cas échéant, ce serait une contrainte supplémentaire pour les cyclistes.

Des créneaux ont été aménagés à Coligny et devant St Paterne ; ce sont des casse-gueules* dans un long trajet.

Par charité, la proposition des anciens faucialistes ne trouvera pas de commentaires ici. Certains croient vraiment avoir une place dans les municipales à venir.

Et pour finir ce billet d’humeur :

il n'y a pas de bande cyclable sur le pont

actuellement.


* pour 2 grandes raisons :
1/ en quittant l’aménagement, le cycliste « ré-apparait » dans la circulation et est en position d’infériorité par rapport à l’automobiliste (c’est le pourquoi certains cyclistes continuent des trajets sur les trottoirs).
2/ les cyclistes du quotidien vont plus vite que les gigot-flageolets le dimanche.

_____ mémo ____

Les politiques à Orléans sont bloqués en 1950 (cf les projets délirants à St Jean de Braye ou encore la zone de Saran) :
1950
Ce qu’il faudrait faire :
2000

Orléans mérite mieux que 3 arrivistes !

2 commentaires sur “Commentaires à distance

  1. Jeanne à vélo
    24/01/2018

    Magcentre n’a pas publié ton commentaire ?

    J'aime

    • janpeire
      24/01/2018

      Peut-être est-il encore en phase d’approbation ? (j’ai dit du mal de « la Loire à vélo » et le magazine aime notre chevalier local, père de)
      Ou j’ai commis un erreur d’adresse, de test… Pas grave, je le pose ici pour mémoire.

      Question presse, chez d’autre :
      http://www.apostrophe45.fr/politique/sur-le-pont

      Attention, il ne faut pas payer les articles de ce site, c’est un système d’abonnement qui ne dit pas son nom et ils ne vous rembourseront pas.

      J'aime

Les commentaires sont fermés.

Information

Cette entrée a été publiée le 24/01/2018 par dans Médias, et est taguée .

Jeanne à vélo en vidéo

RSS J-à-V à l’écrit

  • Rejoindre à vélo un crématorium pour animaux aux Pays-Bas 23/09/2021
    Une tranche de vie de Mark Wagenbuur auquel je souhaite publiquement le meilleur pour la suite.Take care Mark!Voici la traduction de « Riding to a pet crematorium » publié le 22 septembre 2021 sur Bicycle Dutch. Dans ma série de « vrais trajets », en voici un que j’aurais préféré ne pas avoir... L’article Rejoindre à vélo un crématorium pour animaux aux Pays […]
  • La rue Lamartine à Fleury-les-Aubrais est un crash test métropolitain 21/09/2021
    C’est au pied du mur qu’on voit le maçon. Et c’est devant les problématiques de stationnement résidentiel qu’on mesure le degré d’engagement des élu(e)s en matière de transition. Le cas posé par la rue Lamartine à Fleury-les-Aubrais est à cet égard emblématique car l’imbroglio actuel provient de la mise en... L’article La rue Lamartine à Fleury-les-Aubrais e […]
  • La véloroute express de Tilburg à Waalwijk est terminée 16/09/2021
    En traduisant régulièrement les billets de Mark Wagenbuur, je cherche avant tout à donner envie – aux élu(e)s et technicien(ne)s en tout premier lieu !Le billet de cette semaine appartient pleinement à cette catégorie du feel good cycling.Une certaine vision de l’avenir du déplacement individuel.Voici la traduction de « The finished fast... L’article La vélo […]
  • Le remarquable Low Traffic Neighbourhood de Railton — par The Ranty Highwayman 14/09/2021
    Qui n’a pas entendu parler des Low Traffic Neighbourhoods du Grand Londres ? Wikipédia y consacre un article (en anglais) dans lequel on apprend qu’il s’agit d’une démarche par laquelle les pouvoirs publics – et les riverains – cherchent à réduire ou même éliminer le trafic de transit dans les... L’article Le remarquable Low Traffic Neighbourhood de Railton […]

Yann en vidéo

RSS Yann à l’écrit

  • Rue Lamartine : décision municipale bancale 30/07/2021
    Cela avait fait quelques semaines que je n’avais pas pris le temps de rédiger un billet. Comme vous le savez déjà, nous sommes plusieurs à s’être regroupés en association afin de faire valoir les droits des piétons et des cyclistes. Cela nous prend pas mal de temps et j’ai dû mettre en pause ce petit... Lire la Suite →
  • Encore une rue Demay-rde… 29/05/2021
    Avec Trololo vélo, nous avons fait une petite vidéo sur le projet de requalification de la rue Demay à Saint Jean le Blanc.
  • Mais qui a eu cette idée folle un jour d’inventer les normes ou y’a t-il un cycliste derrière le guidon de la mairie Dunois – Madeleine ? 16/05/2021
    J’avais déjà parlé de la requalification de la rue du Parc sur sa partie Sud. J’avais regardé d’un oeil distrait les travaux sur la partie nord. Cela me semblait à peu près aux normes sur la partie entre la rue de Coulmiers et le boulevard de Châteaudun (en vert). Hier, pour la première fois, j’empruntais... Lire la Suite →
  • Rue Frédeville : piétons, attention, terrain hostile 15/05/2021
    Malgré la pluie, j’ai décidé de m’aventurer par delà les frontières de la ville d’Orléans attiré par les travaux en cours de rue Frédeville à Saint Jean de Braye. Ville où Bruno Malinverno était adjoint au maire chargé de l’urbanisme et vice-président à la métropole en charge des transports. Ce brave monsieur nous a habitué... Lire la Suite → […]

Pollution de l’air

Cliquez pour ouvrir les alertes à la pollution.

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Écrire

450 (ad) bikerider (point) com

Licence

Creative Commons License
Vous pouvez utiliser les éléments de ce cyber-cahier si vous en citez la source.

%d blogueurs aiment cette page :