Becancaneries

Aventures à vélo dans Orléans mégalopopole & un peu ailleurs !

La reprise en quelques points décousus

Passé le NaHaiWriMo, il est temps de reprendre la publication de billets sur ce jouèb. La tâche est ardue au regard des archives vidéos entassées dans la mémoire de l’ordinateur. Le mois de février a été marqué par les 3 épisodes « neige, neige & froid », par une foultitude d’anecdotes de circulation et par la découverte, une fois la neige fondue, de certains non-aménagements.

Difficile reprise sans se moquer de ce qui était annoncé ici ou là, et ce qui est arrivé dans la « vraie vie ». Il y a sur l’internet une vidéo avec des québecois qui commentent le journal télévisé de la télévision nationaliste un jour de neige. Les Anglais, eux, ont fait cela (>en) pour le dernier événement neigeux, comme il faut dire.

De mon guidon, je n’ai aperçu la silhouette d’un engin de déneigement que le seul 14 février 2018.

Il allait probablement au garage, mais donnait au carrefour de l’entrée du cimetière d’Orléans un air de rencontre avec le 3eme type.

Après la neige, le beau temps

Avec le redoux, les patineuses étaient de sortie, mais pourquoi diable icelle ici fendait l’air du « ravin de la mort » de Saran. Inconscience, suicide…

Après l’éclaircie, la neige à nouveau

Sous la neige, Orléans se donne des airs de belle endormie.

Certain⋅e⋅s se plaignent du manque de place, merci à la neige d’avoir rendu la ville aux piétons.

Conduit par un connard, rendu encore plus con par la neige.

Le SUV est souvent conduit par une agente immobilière, un dealer ou un policier… Au choix de vos représentations sociales. Présentement, celui-ci était piloté par une personne peu soigneuse au regard de la neige sur la lunette arrière. Parlons de l’objet de cette galerie :

 

Nous sommes de nouveau au carrefour de l’entrée du cimetière d’Orléans. Monsieur est dans une voie, il désire changer de direction ou suivre le truc sombre qui lui, même dans l’erreur, ne gênait pas. Il désire changer de voie de circulation devant un vélo en équilibre fragile. Les tinc-tinc-tincs de mon timbre l’ont remis dans le droit chemin en un vrombissement de mâle impuissant devant la blanche virginité de la neige étendue — ce morceau de poésie à 3 balles est offert — sur la chaussée.

Loin de ce monde sauvage, la neige dans les bois

Toujours de la neige, comme perspective, il y a pire

  • Si un jour vous rencontrez de la neige sur votre chemin urbain — Urbain, Kévin ou Læticia, tous les prénoms sont dans le calendrier —  suivez ces quelques conseils (>fr).

En ce soir de premier mars, les cieux à Cercottes, à nuls autres semblables :

 

Petite histoire à l’automate bancaire

Il est un film — je vous laisse trouver le titre — dont la première scène montre une banlieue pavillonnaire d’un certain pays. Une automobile est stationnée devant le garage d’un pavillon de cette banlieue typique, un·e automobiliste monte dans la voiture, la démarre, recule, fait 50m, dépose une lettre dans une boite à lettre, recule pour stationner devant son garage à nouveau.

C’est bon, vous l’avez. Vous vous dites en votre for intérieur que c’est un film anglo-saxon, que c’est une fiction, que « nous autres de la France » nous sommes moins couillons… cruel monde clafit d’illusions.

Nous sommes le vendredi 2 mars 2018. La séquence des photos suivantes est éditée d’un film tourné à Orléans mégalopopole, aux frontières entre les anciennes villes de Fleury & de Saran.

Nous y voyons une banque qui jouxte une laverie, ce qui est pratique pour blanchir l’argent sale. Nous y voyons une voiture qui se gare comme une merde — #GCUM — mais bon, pourquoi faire un effort « pour 5mn ». Je fais mon retrait, un livreur passe, puis repasse (j’ai laissé l’enseigne exprès), puis comme je ne désire pas prendre racine, j’enfourche mon vélo pour parcourir le faubourg Bannier quand, quand, quand… mais quelle est cette caisse stationnée à ma gauche, avec les chiures d’oiseaux (?) sur le capot, et la conductrice au volant ?

 

Réalisé sans trucages.

Pour info, et pour me vanter, depuis le début de l’année, j’ai transporté presque 150 000€00 sur mon vélo au milieu des bois, des lapins, des chevreuils, des chasseurs, d’un blaireau (l’animal), sous la pluie, sur la neige, alors la petite crainte de se faire voler de l’argent devant une banque, ce qui justifierait de ce garer comme une bouse, cette comptable‑commerçante‑assistante, elle peut se la…  censure !

Comme disait l’autre « nous vivons une époque formidable ».

Publicités

Information

Cette entrée a été publiée le 04/03/2018 par dans Une photo vaut mieux qu'un long discours, et est taguée , , , , , .

RSS Jeanne à vélo

  • Une carte pour les deux ans 17/01/2019
    Le système de notification automatique de chez WordPress.com m’a rappelé que ce blog fête aujourd’hui ses deux ans d’existence. C’est en effet chez eux, sur leur plateforme clé en main, que l’aventure « Jeanne à vélo » a commencé avec un premier billet très modeste – une sorte de galop d’essai –... L’article Une carte pour les deux ans est apparu en premier […]
  • La délibération s’affiche en couleurs 13/01/2019
    Il faut revenir sur l’extension des plages de stationnement gratuit sur voirie votée le 6 novembre 2018 par le conseil municipal d’Orléans. Appliquée depuis le 1er décembre, cette politique pérennisée au-delà des fêtes de fin d’année bénéficie depuis une semaine d’une campagne de promotion print comme on dit dans le... L’article La délibération s’affiche en […]
  • Une merveille orléanaise 06/01/2019
    C’est Eoshyn, un twittos parisien aux observations et réflexions judicieuses qui m’a inspiré ce billet. Il se définit sur le réseau social à l’oiseau bleu comme « urbain à vélo et militant pour des infrastructures de qualité ». En guise de mise en bouche, ou de mise en jambe, savourons quelques exemples... L’article Une merveille orléanaise est apparu en pre […]
  • Brève excursion dans le maquis administratif de la planification urbaine 30/12/2018
    Jeanne a compté pour vous : 1350 pages. C’est le poids – en mots, schémas et cartes – que pèsent les futurs Plan de Déplacements Urbains (PDU) et Schéma de cohérence territoriale (SCoT) d’Orléans Métropole (respectivement 587 et 763 pages). Ces deux documents de planification sont soumis à enquête publique du... L’article Brève excursion dans le maquis admin […]
  • Un cadeau géant qui ne tiendrait pas sous le sapin 24/12/2018
    Le camarade JP va devoir ajouter une étape à son circuit Roger Toulouse. Il avait eu la riche idée au printemps dernier de proposer une « rando-culture à vélo » de 40 km pour rallier les œuvres plus ou moins accessibles de cet artiste local (1918-1994) en divers lieux de la métropole.... L’article Un cadeau géant qui ne tiendrait pas sous le sapin est apparu […]

RSS Actuvélo

  • Construire et vendre votre expertise d’usage
    L’indispensable expertise des usagers Imaginons que votre ville dispose d’une équipe de techniciens expérimentés, cyclistes quotidiens, experte dans toutes les techniques d’aménagement existantes, décrites dans les meilleurs manuels français et étrangers. Le rêve ! Eh bien, même dans ce cas idéal, il lui sera toujours impossible d’écha-fauder en permanence t […]
  • Train Vélo Loire : un service exemplaire
    On peut saluer comme exemplaire l’effort des Régions Pays de la Loire et Centre-Val-de-Loire pour accompagner les randonneurs à vélo. On avait craint qu’avec la mise à la retraite des trains Corail, vieux concept traînant encore ses wagons accrochés derrière une motrice, le système de transport gratuit des vélos dans une voiture spéciale, inauguré en … L’art […]
  • From free bikes to steering wheel spikes: how to boost urban cycling | The Guardian
    Car-free days, filtered permeability and lower speed limits are just some of the ways that cities around the world are trying to encourage cycling. Cycling in London is on the rise – up 56% on some routes since 2014. The construction a few years ago of a number of protected cycle lanes in the city … L’article From free bikes to steering wheel spikes: how to […]
  • La révolution du vélo en Arménie — Nouvelles d’Arménie en Ligne
    Pour l’occidentalisation de la région, la bicyclette est plus qu’un moyen de se rendre d’un endroit à un autre, c’est un symbole de progrès. Dans ce coin d’un pays post-soviétique, un convoi de voitures noires reste le mode de transport terrestre préféré des premiers ministres. Les routes achalandées de la région accueillent peu de cyclistes, … L’article La […]
  • Toulouse: Bonne surprise, l’aide à l’achat d’un vélo électrique sera bientôt de retour
    TRANSPORTS Au rayon des bonnes nouvelles, la Métropole a décidé de remettre au goût du jour la prime à l’achat d’un vélo électrique. Elle sera plafonnée à 200 euros… Vous rêvez de devenir léger en montée, de fendre la bise pour aller au boulot, bref de vous mettre au vélo électrique ? Un conseil, patientez quelques semaines. … L’article Toulouse: Bonne surpr […]

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Écrire

450 (ad) bikerider (point) com

Pollution de l’air

Cliquez pour ouvrir les alertes à la pollution.

%d blogueurs aiment cette page :