Becancaneries

Théorème de J.B. Corot : « la ville de Copenhague est équipée de 350 km de pistes cyclables surélevées, séparées de la route et très sûres » dont plus de 550 km font les trottoirs d’Orléans et son agglomération.

La reprise en quelques points décousus

Passé le NaHaiWriMo, il est temps de reprendre la publication de billets sur ce jouèb. La tâche est ardue au regard des archives vidéos entassées dans la mémoire de l’ordinateur. Le mois de février a été marqué par les 3 épisodes « neige, neige & froid », par une foultitude d’anecdotes de circulation et par la découverte, une fois la neige fondue, de certains non-aménagements.

Difficile reprise sans se moquer de ce qui était annoncé ici ou là, et ce qui est arrivé dans la « vraie vie ». Il y a sur l’internet une vidéo avec des québecois qui commentent le journal télévisé de la télévision nationaliste un jour de neige. Les Anglais, eux, ont fait cela (>en) pour le dernier événement neigeux, comme il faut dire.

De mon guidon, je n’ai aperçu la silhouette d’un engin de déneigement que le seul 14 février 2018.

Il allait probablement au garage, mais donnait au carrefour de l’entrée du cimetière d’Orléans un air de rencontre avec le 3eme type.

Après la neige, le beau temps

Avec le redoux, les patineuses étaient de sortie, mais pourquoi diable icelle ici fendait l’air du « ravin de la mort » de Saran. Inconscience, suicide…

Après l’éclaircie, la neige à nouveau

Sous la neige, Orléans se donne des airs de belle endormie.

Certain⋅e⋅s se plaignent du manque de place, merci à la neige d’avoir rendu la ville aux piétons.

Conduit par un connard, rendu encore plus con par la neige.

Le SUV est souvent conduit par une agente immobilière, un dealer ou un policier… Au choix de vos représentations sociales. Présentement, celui-ci était piloté par une personne peu soigneuse au regard de la neige sur la lunette arrière. Parlons de l’objet de cette galerie :

 

Nous sommes de nouveau au carrefour de l’entrée du cimetière d’Orléans. Monsieur est dans une voie, il désire changer de direction ou suivre le truc sombre qui lui, même dans l’erreur, ne gênait pas. Il désire changer de voie de circulation devant un vélo en équilibre fragile. Les tinc-tinc-tincs de mon timbre l’ont remis dans le droit chemin en un vrombissement de mâle impuissant devant la blanche virginité de la neige étendue — ce morceau de poésie à 3 balles est offert — sur la chaussée.

Loin de ce monde sauvage, la neige dans les bois

Toujours de la neige, comme perspective, il y a pire

  • Si un jour vous rencontrez de la neige sur votre chemin urbain — Urbain, Kévin ou Læticia, tous les prénoms sont dans le calendrier —  suivez ces quelques conseils (>fr).

En ce soir de premier mars, les cieux à Cercottes, à nuls autres semblables :

 

Petite histoire à l’automate bancaire

Il est un film — je vous laisse trouver le titre — dont la première scène montre une banlieue pavillonnaire d’un certain pays. Une automobile est stationnée devant le garage d’un pavillon de cette banlieue typique, un·e automobiliste monte dans la voiture, la démarre, recule, fait 50m, dépose une lettre dans une boite à lettre, recule pour stationner devant son garage à nouveau.

C’est bon, vous l’avez. Vous vous dites en votre for intérieur que c’est un film anglo-saxon, que c’est une fiction, que « nous autres de la France » nous sommes moins couillons… cruel monde clafit d’illusions.

Nous sommes le vendredi 2 mars 2018. La séquence des photos suivantes est éditée d’un film tourné à Orléans mégalopopole, aux frontières entre les anciennes villes de Fleury & de Saran.

Nous y voyons une banque qui jouxte une laverie, ce qui est pratique pour blanchir l’argent sale. Nous y voyons une voiture qui se gare comme une merde — #GCUM — mais bon, pourquoi faire un effort « pour 5mn ». Je fais mon retrait, un livreur passe, puis repasse (j’ai laissé l’enseigne exprès), puis comme je ne désire pas prendre racine, j’enfourche mon vélo pour parcourir le faubourg Bannier quand, quand, quand… mais quelle est cette caisse stationnée à ma gauche, avec les chiures d’oiseaux (?) sur le capot, et la conductrice au volant ?

 

Réalisé sans trucages.

Pour info, et pour me vanter, depuis le début de l’année, j’ai transporté presque 150 000€00 sur mon vélo au milieu des bois, des lapins, des chevreuils, des chasseurs, d’un blaireau (l’animal), sous la pluie, sur la neige, alors la petite crainte de se faire voler de l’argent devant une banque, ce qui justifierait de ce garer comme une bouse, cette comptable‑commerçante‑assistante, elle peut se la…  censure !

Comme disait l’autre « nous vivons une époque formidable ».

Information

Cette entrée a été publiée le 04/03/2018 par dans Une photo vaut mieux qu'un long discours, et est taguée , , , , , .

Jeanne à vélo en vidéo

RSS J-à-V à l’écrit

  • Des pistes cyclables uni ou bidirectionnelles ? That is the question — par The Ranty Highwayman 23/07/2021
    Bien sûr j’aurais pu essayer de traiter le sujet moi-même en prenant des exemples orléano-orléanais mais je ne suis pas pleinement qualifié pour le faire et de l’autre côté de la Manche se trouve un sympathique certified blogueur qui s’est tapé le boulot… And you know, I’m a lazy frog!... L’article Des pistes cyclables uni ou bidirectionnelles ? That is the […]
  • Un trajet campus – cité U à Utrecht 21/07/2021
    Il n’y a aucune raison que les étudiants ne fassent pas comme les élèves du secondaire qui rejoignent massivement leurs établissements à vélo. Mais eux n’habitent plus chez leurs parents !Voici la traduction de « How some students can ride home in Utrecht » publié le 21 juillet 2021 sur Bicycle Dutch.... L’article Un trajet campus – cité U à Utrecht est appa […]
  • Quand une rue n’a plus besoin de pistes cyclables : l’exemple de Nachtegaalstraat à Utrecht 18/07/2021
    Quand une ville a réussi à renverser le paradigme de la mobilité, on aboutit à la vélorue dans une version qui fonctionne vraiment comme l’expose Mark Wagenbuur.Voici la traduction de « When does a street no longer require protected cycleways? » publié le 14 juillet 2021 sur Bicycle Dutch. Il est... L’article Quand une rue n’a plus besoin de pistes cyclables […]
  • C’est mathématique : conduire pour gagner du temps ne fait que ralentir tout le monde 10/07/2021
    On sait déjà grâce à un travail fouillé de la direction générale du Trésor publié en avril 2021 qu’en milieu urbain très dense en France, les automobilistes ne paient que 8 % du coût global de leur mobilité (lien vers l’étude). On sait aussi que dans cet environnement, la voiture individuelle... L’article C’est mathématique : conduire pour gagner du temps ne […]

Yann en vidéo

RSS Yann à l’écrit

  • Encore une rue Demay-rde… 29/05/2021
    Avec Trololo vélo, nous avons fait une petite vidéo sur le projet de requalification de la rue Demay à Saint Jean le Blanc.
  • Mais qui a eu cette idée folle un jour d’inventer les normes ou y’a t-il un cycliste derrière le guidon de la mairie Dunois – Madeleine ? 16/05/2021
    J’avais déjà parlé de la requalification de la rue du Parc sur sa partie Sud. J’avais regardé d’un oeil distrait les travaux sur la partie nord. Cela me semblait à peu près aux normes sur la partie entre la rue de Coulmiers et le boulevard de Châteaudun (en vert). Hier, pour la première fois, j’empruntais... Lire la Suite →
  • Rue Frédeville : piétons, attention, terrain hostile 15/05/2021
    Malgré la pluie, j’ai décidé de m’aventurer par delà les frontières de la ville d’Orléans attiré par les travaux en cours de rue Frédeville à Saint Jean de Braye. Ville où Bruno Malinverno était adjoint au maire chargé de l’urbanisme et vice-président à la métropole en charge des transports. Ce brave monsieur nous a habitué... Lire la Suite → […]
  • Pour aller au CO’met, il ne faudra pas avoir la tête dans les étoiles 09/05/2021
    J’aime bien aller à Décathlon à vélo quand j’ai des petits trucs à acheter. C’est rapide et efficace. J’avais filmé le trajet il y a deux ans en passant par Olivet. En gros, il faut 15 minutes du centre ancien pour rejoindre cette enseigne de sport… La zone commerciale est à proximité immédiate du CO’met,... Lire la Suite →

Pollution de l’air

Cliquez pour ouvrir les alertes à la pollution.

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Écrire

450 (ad) bikerider (point) com

Licence

Creative Commons License
Vous pouvez utiliser les éléments de ce cyber-cahier si vous en citez la source.

%d blogueurs aiment cette page :