Becancaneries

Aventures à vélo dans Orléans mégalopopole & un peu ailleurs !

Roger Toulouse dans l’agglomération

La ville d’Orléans célèbre cette année le centenaire de la naissance de Roger Toulouse. Mais au fait, qui est Roger Toulouse ?
Le 19 février 1918, naissait Roger Toulouse, à Orléans. Il est décédé le 11 septembre 1994, à l’âge de 76 ans. Il est inhumé au grand cimetière d’Orléans.
L’artiste n’a jamais quitté la cité johannique, dans laquelle il a façonné son œuvre aussi prolifique que protéiforme. Aujourd’hui, la Ville lui consacre une grande rétrospective.
Roger Toulouse était tout à la fois…

Cet article contenait une carte des œuvres sculptées « visibles assez facilement », en voici la trace pour faire une rando-culture à vélo. Le trajet fait environ 40 km, assez facile.

 

Musée d’Orléans

Adresse : 1 Rue Fernand Rabier, 45 000 Orléans

Après avoir visité le musée en fin de matinée, et vous être attardé auprès d’œuvres peintes de l’artiste, après une restauration prise dans la rue de Bourgogne, par exemple, vous êtes au point de départ de la boucle. Prenez votre vélo, visez la direction de Fleury les Aubrais (sur le plan).

🏞 Musée > rue Fernand Rabier > bvd Pierre Segelle > Théâtre.

Hommage à Lavoisier

Adresse : 1, avenue Jean-Zay, 45 000 Orléans

Vous êtes face au théâtre ¹

Avant d’arriver à la sculpture, suivant votre habileté cycliste et le respect des indications parsemées ici ou là, vous risquez de tomber sur ça, après la série de marches basses au niveau de l’abri-bus :

Rien de grave, c’est frais démoulé des travaux de 2017. Vous êtes dans une capitale, une mégalopopole qui espère compter, il faut donc voir ça comme une forme indescriptible de respect pour les personnes qui se déplacent à vélo.

Au milieu du cani-crottre, la mairie a installé « Hommage à Lavoisier » une sculpture en métal peint (H. 3m60, L. 2m70, P. 2m60, année 1978).

Nous allons quitter le théâtre et aller véritablement à Fleury les Aubrais pour voir 2 œuvres :
🏞 Théâtre > rue de la manufacture > rue du champ-rond > rue du château Gaillard > fbg St-Vincent > rue de Lamballe > rue Henri Wallon.

L’Homme étoilé

Le chemin est choisi pour son absence de difficultés, St-Vincent, rue et faubourg, était la partie la plus « difficile ». Entrer dans Fleury se fait par une zone30, puis une bande peinte avant de tourner quartier Lamballe.

« L’Homme étoilé » est faite de métal peint (H. 3m55, L.2m40, année 1977)(Adresse : 4 Rue Henri Wallon, 45 400 Fleury-les-Aubrais) :

Nous restons à Fleury et longeons le parc.
🏞 Rue M. Dormoy > rue G. Anthonioz de Gaulle > place de l’Europe > rue de la Bustière > rue G. Péri > rue J. Jaurès.

Voici ce que vous rencontrerez dans le quartier de la Bustière. Un truc qui monte et qui descend sur un trottoir, rencontre avec les bagnoles, les bagnoles sur le truc, et ce au quotidien. Un peu plus loin, des trottoirs déguisés en « voies verte ».

Petit oiseau

La sculpture se trouve en extérieur, adresse : 79, rue J. Jaurès, 45 400 Fleury, devant la crèche municipale « les Oisillons ».

« Petit oiseau » est une sculpture réalisée de métal peint (H. 1m63, L.2m55, année 1978).

Nous allons quitter Fleury et rejoindre Semoy. Il y a 2 possibilités :

🏞 soit vous prenez la rue de Verdun > avenue d’Oradour de Glane jusqu’au parc de l’Hermitage > rue des fossés (restez sur la chaussée, dans le sens de la circulation) >| pont facile à prendre (si vous êtes dans le sens de la circulation) ||
🏞 soit vous suivez la rue du colonel Fabien > rue J. Moulin > rue P. Curie > rue C. Desmoulins >| carrefour du pont couillon (traversez comme un véhicule à part entière) ||

le pont couillon passé, continuez la rue C. Desmoulins > rue de la bergère > chemin > chemin.

Le Voyage

Adresse : 107, rue du Champ Luneau, 45400 Semoy.
Encore une sculpture située à l’extérieur d’une école. L’œuvre « le voyage » a été réalisée en 1978, en métal peint (H. 4m, L. 3m55).

À partir d’ici, nous allons quitter l’agglomération pour un rendez-vous en terres inco… ça va oui, pour aller à Vennecy. Nous poursuivons sur un de ces espaces piétons/cyclistes qui sont nombreux dans la bourgade. Pas forcément désagréables, ils sont surtout utilisables pour les petits trajets du quotidien, à condition de les connaître.

🏞 Cours Thoreau > place F. Mitterrand > route de St-Jean de Braye > chemin.

Pause haiku :

Pommiers fleuris
Un tracteur traite, déjà.
Le Japon perdu.

chemin > rue des bas avaux > chemin > route de Charbonnière > forêt > route > ROND-POINT SUPER DANGEREUX (sans oublier les bordures) > bvd de la Salle

Très bonne discussion avec la dame, sur ma route et se fichant du cédez-le-passage (pour un parking). Cycliste avertie qui n’aime pas tout dans ce qui est proposé mais le prend par défaut. Son itinéraire du jour : Combleux — St-Jean de Braye (Charbonnière) — Boigny — St-Jean — Combleux. Elle connaît par cœur ce coin de territoire, comme pas 2. Il faut dire qu’elle fait TOUT à vélo.

> route de Boigny > rue de Ponchapt

> rue des tertres > route > route des époisses > route de Chécy.

L’Homme et la guitare

C’est une applique murale en inox. H. 1m63, L. 1m52 (année 1977) qui se trouve dans l’école maternelle.

Adresse : 10 Rue de Chécy, 45 760 Vennecy

(Non photographiée car non vue)

Pause haiku :

Départementale !
Gilet fluo oublié.
Se penser colza.

Au retour, vous pouvez reprendre le chemin en sens inverse, ou rester sur la route des époisses, passer devant un parc des sports, prendre le chemin droit et arriver ainsi à la salle des fêtes.

Dans Boigny, passé le ruisseau, tournez à gauche en direction de la rue des bas près. Épargnez-vous le trottoir peint d’une bande bi-directionnelle

pour passer sous la route et rejoindre la rue des bouleaux à St-Jean de Braye

🏞 rue de Frédeville > rond point des drogués (il n’y a pas d’autres explications) > rue de la gare > rue E. Bernon > rue de la mairie² (zone30 affublée d’une mise au pas des cyclistes sur les trottoirs)

> rue J. d’Arc > les bords de Loire > le pont Thinat > rue du général de Gaulle > route de Sandillon > rue de St-Cyr en Val et finalement rue Demay.
(il y a d’autres moyens pour y parvenir, je donne là, celui de la carte).

Le Navire

Le navire, applique murale en inox. H. 1m90, L. 2m50, année 1978
Adresse : 131 de la rue Demay, 45 650 Saint-Jean-le-Blanc

(je ne vais pas vous mentir, je me suis perdu et jamais je n’ai réussi à trouver l’endroit)

Pour le retour, vous pouvez reprendre la rue Demay jusqu’au bourg de St-Jean, puis, comme sur la carte, l’avenue de la mouillère, le pont et la boucle est bouclée au musée.
(autre possibilité, remonter jusqu’au bourg, prendre les bords de Loire et à gauche, prendre le pont Georges V, à droite, prendre le pont Thinat)

Le manège

— hors carte —
Il y a aussi une sculpture de visible (acier corten et métal peint. H. 4.20 m ; L. 3 m. ; P. 1,80 m. année 1976) dans l’école élémentaire François Rabelais.

Adresse : 29-19, rue Métairie, 45130 Saint-Ay

Liens

  • Le site (>fr-en) des amis de Roger Toulouse

site duquel sont tirées les informations techniques de ce billet et la photo « l’Homme Étoilé ».

  • Un billet (>fr) très bien écrit sur Roger Toulouse

Notes :

¹ sauf erreur de ma pomme, le théâtre possède des œuvres, mais elles ne sont pas visibles (par contre la façade va être équipée d’un écran super méga géant grand comme 20 terrains de foot, ça va flasher la nucléo-création).

²  nous sommes là dans la ville du responsable aggloméré aux transports, bravo, belle mentalité !

Publicités

3 commentaires sur “Roger Toulouse dans l’agglomération

  1. Jeanne à vélo
    19/04/2018

    Super idée (mais j’aurais mis la carte du trajet en tête de billet).

    Oh la belle ligne de désir sur le chemin à Semoy !

    J'aime

    • janpeire
      19/04/2018

      J’ai hésité à légender les photos. Ce cheminement est pas trop mal fait (il y a des trous, des parties boueuses, manque des bordures basses) mais pour y accéder, il faut connaître et faire fi des barrière.
      Très belle rencontre avec cette cyclistes.
      Pour la carte, je vais voir ce que cela donne.

      J'aime

  2. Pingback: Vienne à vélo – Becancaneries

Les commentaires sont fermés.

Information

Cette entrée a été publiée le 18/04/2018 par dans tourisme, et est taguée , , , , , , .

RSS Jeanne à vélo

  • Une carte pour les deux ans 17/01/2019
    Le système de notification automatique de chez WordPress.com m’a rappelé que ce blog fête aujourd’hui ses deux ans d’existence. C’est en effet chez eux, sur leur plateforme clé en main, que l’aventure « Jeanne à vélo » a commencé avec un premier billet très modeste – une sorte de galop d’essai –... L’article Une carte pour les deux ans est apparu en premier […]
  • La délibération s’affiche en couleurs 13/01/2019
    Il faut revenir sur l’extension des plages de stationnement gratuit sur voirie votée le 6 novembre 2018 par le conseil municipal d’Orléans. Appliquée depuis le 1er décembre, cette politique pérennisée au-delà des fêtes de fin d’année bénéficie depuis une semaine d’une campagne de promotion print comme on dit dans le... L’article La délibération s’affiche en […]
  • Une merveille orléanaise 06/01/2019
    C’est Eoshyn, un twittos parisien aux observations et réflexions judicieuses qui m’a inspiré ce billet. Il se définit sur le réseau social à l’oiseau bleu comme « urbain à vélo et militant pour des infrastructures de qualité ». En guise de mise en bouche, ou de mise en jambe, savourons quelques exemples... L’article Une merveille orléanaise est apparu en pre […]
  • Brève excursion dans le maquis administratif de la planification urbaine 30/12/2018
    Jeanne a compté pour vous : 1350 pages. C’est le poids – en mots, schémas et cartes – que pèsent les futurs Plan de Déplacements Urbains (PDU) et Schéma de cohérence territoriale (SCoT) d’Orléans Métropole (respectivement 587 et 763 pages). Ces deux documents de planification sont soumis à enquête publique du... L’article Brève excursion dans le maquis admin […]
  • Un cadeau géant qui ne tiendrait pas sous le sapin 24/12/2018
    Le camarade JP va devoir ajouter une étape à son circuit Roger Toulouse. Il avait eu la riche idée au printemps dernier de proposer une « rando-culture à vélo » de 40 km pour rallier les œuvres plus ou moins accessibles de cet artiste local (1918-1994) en divers lieux de la métropole.... L’article Un cadeau géant qui ne tiendrait pas sous le sapin est apparu […]

RSS Actuvélo

  • Construire et vendre votre expertise d’usage
    L’indispensable expertise des usagers Imaginons que votre ville dispose d’une équipe de techniciens expérimentés, cyclistes quotidiens, experte dans toutes les techniques d’aménagement existantes, décrites dans les meilleurs manuels français et étrangers. Le rêve ! Eh bien, même dans ce cas idéal, il lui sera toujours impossible d’écha-fauder en permanence t […]
  • Train Vélo Loire : un service exemplaire
    On peut saluer comme exemplaire l’effort des Régions Pays de la Loire et Centre-Val-de-Loire pour accompagner les randonneurs à vélo. On avait craint qu’avec la mise à la retraite des trains Corail, vieux concept traînant encore ses wagons accrochés derrière une motrice, le système de transport gratuit des vélos dans une voiture spéciale, inauguré en … L’art […]
  • From free bikes to steering wheel spikes: how to boost urban cycling | The Guardian
    Car-free days, filtered permeability and lower speed limits are just some of the ways that cities around the world are trying to encourage cycling. Cycling in London is on the rise – up 56% on some routes since 2014. The construction a few years ago of a number of protected cycle lanes in the city … L’article From free bikes to steering wheel spikes: how to […]
  • La révolution du vélo en Arménie — Nouvelles d’Arménie en Ligne
    Pour l’occidentalisation de la région, la bicyclette est plus qu’un moyen de se rendre d’un endroit à un autre, c’est un symbole de progrès. Dans ce coin d’un pays post-soviétique, un convoi de voitures noires reste le mode de transport terrestre préféré des premiers ministres. Les routes achalandées de la région accueillent peu de cyclistes, … L’article La […]
  • Toulouse: Bonne surprise, l’aide à l’achat d’un vélo électrique sera bientôt de retour
    TRANSPORTS Au rayon des bonnes nouvelles, la Métropole a décidé de remettre au goût du jour la prime à l’achat d’un vélo électrique. Elle sera plafonnée à 200 euros… Vous rêvez de devenir léger en montée, de fendre la bise pour aller au boulot, bref de vous mettre au vélo électrique ? Un conseil, patientez quelques semaines. … L’article Toulouse: Bonne surpr […]

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Écrire

450 (ad) bikerider (point) com

Pollution de l’air

Cliquez pour ouvrir les alertes à la pollution.

%d blogueurs aiment cette page :