Quelques vues d’Orléans

Orléans s’apprête pour les fêtes johanniques. Consciente cependant de sa place dans le classement des grandes villes¹, la ville laisse ses quatre-roues sur les trottoirs pour changer la donne en matière d’image et de sécurité, et ça, c’est du lourd (~ 870kg).

orléans1

Plus loin, les agents municipaux en camionnette (~1 700kg), peut-être ignorants de la zone 30 de la rue de Bourgogne (>fr), assez mal signalée (mauvaise position d’un panneau de zone, pas de marquages au sol…), ne laissent pas la priorité à droite, afin d’aller saluer son collègue 300m plus loin et sa balayeuse (~5kg) :

 

Mais il faut dire que les agents municipaux ont l’œil. C’était un vélo (~15kg) qui arrivait, pas un objet à « formulaire KZX38 alinéa 5 feuillet jaune ». De là à croire qu’il y a des ordres de donnés pour éliminer ces erreurs de la nature, voir que cela est partie prenante du plan « action biodiversité » de la commune.

Touristes johaniciens

Oh, je sais, vous avez pensé « mais il avait pas le temps d’appuyer sur la pédale de frein pour arrêter le véhicule, à cause de la vitesse d’un mobile en translation horizontale qui, avec le soleil de face, introduit un coefficient cholinergique de 0,97 % soit une équivalence moindre que la vitesse de l’œil aux neurones du cervelet primitif humain. »

C’est un argument pourri ! Pour cela, observons cet autre automobiliste.

Pour le coup, je ne filme pas systématiquement les plaques des voitures, mais, m’est avis que le conducteur de celle-ci, n’est pas du coin ; il semble circuler, visiblement librement, sans mettre en danger les cyclistes :

étranger1

Un grand merci d’avoir respecté la priorité à droite, induite ici par le contre-sens cyclable de la rue Paul Fourche. Ce n’est évident pour personnes. Cela c’est fait sans cris, sans peur, simplement et cordialement.

Bravo 🙂


notes :

1/ Elle est classée 13ème sur 29 dans la catégorie des villes comptant entre 100 et 200 000 habitants avec une appréciation globale indiquant un “climat vélo” ressenti comme “plutôt défavorable”. Ce qui relativise considérablement l’étude commandée en 2014 par la métropole dans laquelle Orléans figurait à la « 2ème place des villes françaises où le vélo est le plus utilisé par les habitants pour se déplacer ».

https://velorutionorleans.org/2018/03/17/barometre-des-villes-cyclables-un-climat-velo-juge-plutot-defavorable-a-orleans/

Archive :
« Il est vrai que nous sommes 2nd, mais loin derrière Strasbourg. La Rochelle aussi est devant, mais nous avons comparé avec des agglomérations de même importance que la nôtre », souligne François Lagarde.
Un résultat glorifiant donc. Qui a surpris l’AgglO ? « On connaissait la bonne tendance. Mais il est vrai que l’on ne s’attendait peut-être pas à des chiffres aussi bons », avoue le vice-président.

https://www.larep.fr/orleans/travaux-urbanisme/2016/04/28/la-bicyclette-vraiment-reine-de-l-agglomeration-orleanaise_11890930.html

Publicités

2 réflexions sur “Quelques vues d’Orléans

    • janpeire dit :

      En décembre, ce ne pouvait pas être un touriste puisque le festival des bateaux au diesel est achevé 🤔
      En décembre il y avait par contre des repérages pour la tournée d’un certain monsieur Rouge.
      Mais à Orléans, les cyclistes ont cessé d’y croire.

      J'aime

Les commentaires sont fermés.