Becancaneries

Théorème de J.B. Corot : « la ville de Copenhague est équipée de 350 km de pistes cyclables surélevées, séparées de la route et très sûres » dont plus de 550 km font les trottoirs d’Orléans et son agglomération.

C3 – 4F | 2R – 5F | 3x2R -3, 4, 5F

Un billet dont le titre ressemble à un problème d’échec ou à des attaques d’une bataille navale, pardon la bataille du bitume, avec une stratégie d’évitement des feux dans un premier temps, 3 petites courses cyclomatinales dans un second temps.

Une C3 dans la ville

Un soir, j’ai croisé une petite C3 déguisée en 2CV Charleston. Nous vivons une époque de faux-semblants, et cette automobile est un ersatz d’art de vivre, un succédané vendu par des hordes  d’invasions barbaro-commerciales. Les propriétaires ne désirant que l’apparence de la Deudeuche, surtout pas les inconvénients. Chacun vit comme il peut. Cette voiture n’étant pas très commune, je ne pense pas me tromper en pensant l’avoir croisée — sur mon destrier — par 2 fois.

Mon trajet est le bleu. Malgré le nouvel aménagement de couleur maronnasse du quartier Coligny, je circule sur la route, pour une simple question de sécurité. Il y a de la rue Leclerc au boulevard de Québec, 6 feux pour le vélo (comme pour n’importe lequel des véhicules sur la chaussée). Sur les 6 feux, 4 étaient au rouge.

Le trajet rouge foncé est celui de la voiture. Il y a 5 feux.

En images :

Nous n’avons pas fait la course, autrement je me serai risqué « allée de la concorde », et sans forcer, je pense que je l’aurai emportée.

Je me questionne cependant sur les choix faits par l’aménageur dans la distribution des flux, ou plutôt sur les non-choix, car en dehors de « vouloir » faciliter la circulation des voitures au détriment du flux des piétons et du flux — à différencier — des vélos.
Le choix rouge, stratégie d’évitement, est peut-être le résultat des années de travaux dans le quartier — tout ça pour ça — et représente une forme d’irrationalité dans le fait de quitter un quartier, prendre la RN20 avant de ré-intégrer le même quartier.

Jeux de vélo, jeux pas jojo

Le trajet matinal est assez régulier, dans les lieux — à cause des travaux rue du faubourg St Vincent (et des casse-roues à venir) — et dans l’horaire. Ceci fait que les cyclistes croisé⋅e⋅s sont souvent les même.

Analyse des 4 trajets :

Le tracé jaune comporte 2 feux. Il y a deux types de cyclistes qui l’empruntent : les bons cyclistes et les mauvais cyclistes.

Un bon cycliste, ou une, est une personne. Tu lui donnes un vélo, elle monte dessus et actionne les pédales reliées par un axe au pédalier. Le mouvement de ce dernier est transmis par la chaine à la roue arrière. L’équilibre est réalisé à l’aide de la roue libre de devant, qui très souvent est aussi la roue qui est utilisée pour choisir la direction. La pierre de faîte de l’édifice est le « bon » cycliste.
Le mauvais cycliste, ou la, est une personne. Tu lui donnes un vél… C’est pas pareil !

Par exemple, le tracé jaune est souvent suivi par un d’jeune qui monte un mono-pignon. Il débouche au carrefour, depuis le trottoir de la rue E. Vignat, prend le trottoir G-M. Riobé, et enfile l’étron jusqu’à la gare (par la plateforme du tramway). Peut-être est-ce un avantage de la jeunesse, il va vite, très vite. Si vous êtes devant lui dans l’étron, vous le gênez. Si vous êtes derrière lui, il vous plante, presque sans égards (mais avec une bonne stratégie, avec la connaissance du terrain, vous pouvez l’emporter). Pour avoir fait une « course » symbolique, le tracé vert est plus rapide.

Autre exemple, il y a un individu qui emprunte le même tracé jaune, en mode « la mairie pense pour moi ». La première pensée est que justement, c’est un bon tracé pour lui, mais finalement non. Le résultat est catastrophique. Sortir du trottoir Riobé n’est pas facile pour lui, circuler dans l’étron n’est pas sécurisant. C’est un mauv…

En quasi parallèle il y a le tracé bleu, un tracé qui comporte 4 feux.
Cela est peu visible sur la carte mais la circulation se fait sur la chaussée rue E. Vignat, sur la chaussée, rue G-M. Riobé, dans l’étron du cimetière, sur la chaussée rue L. Labonne (en lieu et place de la plateforme du tram, rue Lamartine).
Face au tracé jaune, il est un poil plus rapide jusqu’à l’étron, moins rapide à sa sortie, peut-être à cause du crochet pour éviter la plateforme (cela ajoute 2 feux).

Le tracé rouge comporte 2 feux et est le plus direct des 4, pourtant, c’est celui que jamais je n’emprunte (sauf un jour pour cause de neige), principalement à cause de l’étron qui longe le cimetière. Il y a un cycliste qui le fait souvent le matin, avec un super-top vélo. Pour avoir fait une « course » symbolique, le tracé vert est plus rapide.

Le tracé vert comporte 4 feux, et pourtant, c’est — le petit doigt en l’air — le plus rapide.
Il faut dire que c’est celui sur lequel est le moins intervenu l’aménageur municipal. Si le côté V. Hugo du cimetière est pourvu d’un étron, le côté Lamartine est un sens unique pour que les automobiles aillent au plus vite à la gare. Le sens opposé est réservé aux bus-taxis-vélos et aux riverains. Ce double sens est par contre peu agréable par temps de pluie.
Le peu d’aménagement explique pourquoi la circulation est facile, fluide, souple et rapide. Le tracé vert est uniquement un tracé de chaussée (il rattrape la rue L. Labonne avant la gare). La principale difficulté réside au niveau du carrefour E. Vignat / Lamartine (entrée du cimetière) où les 2 voies sont des reliques du pétrolitic sur lesquelles l’aménageur ne semble pas vouloir intervenir. Pourtant l’endroit gagnerait à être simplifié.

Géoguidage

Point de vue des appliquettes, l’une me donne raison, l’autre pas, mais la distance de 1km 800 est la même :

Information

Cette entrée a été publiée le 27/05/2018 par dans Réflexions, et est taguée , , , , , .

Jeanne à vélo en vidéo

RSS J-à-V à l’écrit

  • Les voitures ne sont plus les bienvenues dans le centre ville d’Eindhoven 14/04/2021
    Il y a dans ce reportage de Mark Wagenbuur de quoi alimenter la réflexion sur la requalification des mails orléanais sans avoir besoin de parler de « coulée verte ».Voici la traduction de « Cars are no longer wanted in the city centre » publié le 14 avril 2021 sur Bicycle Dutch. La ville... L’article Les voitures ne sont plus les bienvenues dans le centre vi […]
  • Un retour d’expérience sur le Packster 80 de Riese & Müller — par Genepedia 12/04/2021
    Après celui sur le Urban Arrow, Genepedia livre depuis le nord ouest des États-Unis son sentiment sur un autre vélo cargo, le Packster 80 de chez Riese & Müller – qui n’est plus commercialisé par la marque allemande. Elle rentre dans les détails, ce qui fait tout l’intérêt de ce... L’article Un retour d’expérience sur le Packster 80 de Riese & Müller […]
  • Une passerelle vélo pas vraiment pratique 07/04/2021
    Ce qu’on pourrait appeler la ségrégation modale a aussi des inconvénients comme le montre Mark Wagenbuur dans cette étude de cas du côté de Venlo. Voici la traduction de « A cycling viaduct that isn’t really convenient » publié le 7 avril 2021 sur Bicycle Dutch. Une ou deux fois par an,... L’article Une passerelle vélo pas vraiment pratique est apparu en pre […]
  • Pédaler sous la pluie à Rotterdam 31/03/2021
    Mark Wagenbuur en est convaincu : vous n’êtes pas en sucre… et ce n’est pas la pluie qui vous fera fondre. Ses compatriotes semblent d’accord avec lui comme il a pu le vérifier une nouvelle fois du côté de Rotterdam.Voici la traduction de « Riding in the Rotterdam rain (again) » publié le... L’article Pédaler sous la pluie à Rotterdam est apparu en premier s […]

Yann en vidéo

RSS Yann à l’écrit

  • Rue du pot de fer : piétons et PMR, faites votre prière 03/04/2021
    Sur les conseils d’un de mes voisins, je me suis rendu rue du Pot de fer pour voir les travaux de requalification de cette dernière. J’en suis resté baba. Petit tour d’horizon. Cette rue est située dans le centre ancien. Elle est en sens unique. Concernant les études sur la requalification toujours le même procédé... Lire la Suite →
  • Rue de la Cigogne : les normes on s’en cogne! 20/03/2021
    Désolé de vous imposer cette rime bas de gamme mais je me suis levé tôt. Il y a quelques jours alors que je me rendais (en voiture) à la déchetterie du chemin du Clos de l’Alouette, j’ai emprunté la rue de la Cigogne et je me suis de suite dit qu’il fallait que je fasse... Lire la Suite →
  • Rue Henri Lavedan : les deux trottoirs ne sont pas aux normes 01/03/2021
    Dans un article du 15 février 2021 paru dans la République du Centre, Nadia Labadie, l’adjointe chargée de la coordination de la politique de proximité affirmait que « chaque requalification s’accompagne d’une remise aux normes des trottoirs et, à chaque fois que cela est possible, de la création d’un itinéraire cyclable. » C’est en gras dans l’article donc. […]
  • Rue Paul Doumer : une (in)compétence métropolitaine 18/02/2021
    En 2020, la mairie de Saint Jean de la Ruelle annonçait que « des travaux allaient être entrepris dans la la partie « est » de la rue Paul Doumer. Ils consistent en l’enfouissement des réseaux riverains et espace public, la réalisation d’un trottoir PMR côté pair (à droite dans le sens de la rue), la... Lire la Suite →

Pollution de l’air

Cliquez pour ouvrir les alertes à la pollution.

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Écrire

450 (ad) bikerider (point) com

Licence

Creative Commons License
Vous pouvez utiliser les éléments de ce cyber-cahier si vous en citez la source.

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :