Becancaneries

Aventures à vélo dans Orléans mégalopopole & un peu ailleurs !

C’est la faute à 200

« 200, le vélo de route autrement » est LE magazine qui changera votre vie. Moins cher qu’une coach en développement personnel et autres faribolitudes, plus efficace que le marabout du coin de la rue même s’il ne fera pas revenir Pomponette, mais, à coup sur, « 200 » vous fera vous retrouver, vous, qui étiez perdu dans les méandres de la modernitude.

C’est la faute à 200

Je le dis à nouveau ici, c’est de la faute à toute l’équipe du magazine 200, si, auprès d’un groupe de cyclistes, j’ai émis la proposition hypothèticatoire¹, d’une manière inconsciente et assumée, d’en faire un, de 200, par la liaison ligérienne et cycliste entre Orléans et Nevers.

V’la, c’est de leur faute à eux, à elles, du magazine. C’est aussi la faute des « pas cap » et « chiche », mais ça, c’est une autre histoire.

C’est la faute à deux-cent, le genre de revue que, une fois terminée, vous reposez et vous vous dites « peut-être, un jour », ou « pourquoi-pas, faisons l’inventaire du matériel ? », ou encore « Mais ils sont fous ! ». Dans ce dernier cas, vous ne rachetez pas la revue. Si au contraire le numéro d’après, gourmand, gourmande, vous bavez devant les reportages, les photos, les textes, la mise en page… si le numéro d’après, le virus est toujours actif, hé bien vous commencez à regarder votre vélo différemment.

C’est une revue dans laquelle il y a de belles photos pour le voyage, mais également du texte, très bien écrit. Il s’y parle performances mais très peu, endurance, parcours et chemins, arrière-cour et cultiver son jardin. Il y a des portraits liés à des rencontres autours du vélo ; cet engin y apparaît comme un réseau social avant l’heure. Il y a une rubrique matos, une rubrique philo, des garçons et des filles. La revue organise même son propre tour de France… autrement, à vélo et propre.

J’en recommande la lecture

Mon avis, on s’en moque un peu ! J’en recommande la lecture, plus particulièrement celle du n°16 — printemps 2018 — uniquement pour le dossier « sécurité ».

172 cyclistes ont trouvés la mort sur les routes de France en 2017.

Le dossier est assez bien fait. Il parle très peu des équipements « urbains », en eux-mêmes, pour rester sur la problématique du vélo en général. Il y a même une page consacrée aux équipements que nous n’utilisons pas, peut-être à tort.

Si j’ai fait 200, presque, mais le cœur y est

Au-delà, avant de fermer les écoutilles sur les « mauvais conseils » et pour pouvoir partir serein faire mon 200, le dernier texte que j’ai lu est « Ma première sortie vélo de 200 km : une journée parfaite ! » d’une certaine Swanee. Les écoutilles étaient fermées suffisamment étanches pour ne pas voir le lien de la boutique… située à… Nevers.

Et je suis un nul

La personne qui m’a confortée dans l’idée que c’était « le moment », je la croise alors que je tiens la librairie pour rendre service. Je suis en train de lire la revue 200… dans laquelle elle est… et le gonze n’a aucuns neurones de chatouillés !

La honte soit sur moi pour les 20 prochaines générations. Du coup, le grand merci, c’est ici.

Allez ! Vous allez pourvoir couper l’ordinateur et filer chez le⋅la marchand⋅e de journaux, mais avant, consultez les lieux de distribution :

Bonne lecture. Le numéro 17 ne dépareille en rien l’ensemble de ce billet, le dernier consacré à l’aventure nivernaise.


¹ le mot n’existe pas, et alors !

 

Publicités

4 commentaires sur “C’est la faute à 200

  1. Jeanne à vélo
    23/07/2018

    Je viens d’acheter le numéro 17. Très bonne chronique de la dame que tu n’as pas reconnue (:-D) avec quelques punchlines bien senties : « On veut son VAE dans le garage, comme dans les années 90 on voulait un VTT. »

    Aimé par 1 personne

    • janpeire
      23/07/2018

      Même en faible tension, elle est électrique.
      Le vélorution n’a fait que passer devant l’atelier, peut-être un arrêt plus important aurait été possible (peut-être n’a-t-il pas été souhaité).

      J'aime

  2. Jeanne à vélo
    24/07/2018

    Je sais pas si tu as vu mais au sommaire du prochain numéro (octobre 2018) « La ville qui n’aimait pas le vélo ». Les paris sont ouverts !

    J'aime

    • janpeire
      25/07/2018

      Dossier généraliste sur les problèmes de circulation urbain.
      Autrement Marseille en tête, Clermont…

      J'aime

Les commentaires sont fermés.

Information

Cette entrée a été publiée le 22/07/2018 par dans Livres, bédés, mangas, tourisme, et est taguée .

RSS Jeanne à vélo

  • Une carte pour les deux ans 17/01/2019
    Le système de notification automatique de chez WordPress.com m’a rappelé que ce blog fête aujourd’hui ses deux ans d’existence. C’est en effet chez eux, sur leur plateforme clé en main, que l’aventure « Jeanne à vélo » a commencé avec un premier billet très modeste – une sorte de galop d’essai –... L’article Une carte pour les deux ans est apparu en premier […]
  • La délibération s’affiche en couleurs 13/01/2019
    Il faut revenir sur l’extension des plages de stationnement gratuit sur voirie votée le 6 novembre 2018 par le conseil municipal d’Orléans. Appliquée depuis le 1er décembre, cette politique pérennisée au-delà des fêtes de fin d’année bénéficie depuis une semaine d’une campagne de promotion print comme on dit dans le... L’article La délibération s’affiche en […]
  • Une merveille orléanaise 06/01/2019
    C’est Eoshyn, un twittos parisien aux observations et réflexions judicieuses qui m’a inspiré ce billet. Il se définit sur le réseau social à l’oiseau bleu comme « urbain à vélo et militant pour des infrastructures de qualité ». En guise de mise en bouche, ou de mise en jambe, savourons quelques exemples... L’article Une merveille orléanaise est apparu en pre […]
  • Brève excursion dans le maquis administratif de la planification urbaine 30/12/2018
    Jeanne a compté pour vous : 1350 pages. C’est le poids – en mots, schémas et cartes – que pèsent les futurs Plan de Déplacements Urbains (PDU) et Schéma de cohérence territoriale (SCoT) d’Orléans Métropole (respectivement 587 et 763 pages). Ces deux documents de planification sont soumis à enquête publique du... L’article Brève excursion dans le maquis admin […]
  • Un cadeau géant qui ne tiendrait pas sous le sapin 24/12/2018
    Le camarade JP va devoir ajouter une étape à son circuit Roger Toulouse. Il avait eu la riche idée au printemps dernier de proposer une « rando-culture à vélo » de 40 km pour rallier les œuvres plus ou moins accessibles de cet artiste local (1918-1994) en divers lieux de la métropole.... L’article Un cadeau géant qui ne tiendrait pas sous le sapin est apparu […]

RSS Actuvélo

  • Construire et vendre votre expertise d’usage
    L’indispensable expertise des usagers Imaginons que votre ville dispose d’une équipe de techniciens expérimentés, cyclistes quotidiens, experte dans toutes les techniques d’aménagement existantes, décrites dans les meilleurs manuels français et étrangers. Le rêve ! Eh bien, même dans ce cas idéal, il lui sera toujours impossible d’écha-fauder en permanence t […]
  • Train Vélo Loire : un service exemplaire
    On peut saluer comme exemplaire l’effort des Régions Pays de la Loire et Centre-Val-de-Loire pour accompagner les randonneurs à vélo. On avait craint qu’avec la mise à la retraite des trains Corail, vieux concept traînant encore ses wagons accrochés derrière une motrice, le système de transport gratuit des vélos dans une voiture spéciale, inauguré en … L’art […]
  • From free bikes to steering wheel spikes: how to boost urban cycling | The Guardian
    Car-free days, filtered permeability and lower speed limits are just some of the ways that cities around the world are trying to encourage cycling. Cycling in London is on the rise – up 56% on some routes since 2014. The construction a few years ago of a number of protected cycle lanes in the city … L’article From free bikes to steering wheel spikes: how to […]
  • La révolution du vélo en Arménie — Nouvelles d’Arménie en Ligne
    Pour l’occidentalisation de la région, la bicyclette est plus qu’un moyen de se rendre d’un endroit à un autre, c’est un symbole de progrès. Dans ce coin d’un pays post-soviétique, un convoi de voitures noires reste le mode de transport terrestre préféré des premiers ministres. Les routes achalandées de la région accueillent peu de cyclistes, … L’article La […]
  • Toulouse: Bonne surprise, l’aide à l’achat d’un vélo électrique sera bientôt de retour
    TRANSPORTS Au rayon des bonnes nouvelles, la Métropole a décidé de remettre au goût du jour la prime à l’achat d’un vélo électrique. Elle sera plafonnée à 200 euros… Vous rêvez de devenir léger en montée, de fendre la bise pour aller au boulot, bref de vous mettre au vélo électrique ? Un conseil, patientez quelques semaines. … L’article Toulouse: Bonne surpr […]

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Écrire

450 (ad) bikerider (point) com

Pollution de l’air

Cliquez pour ouvrir les alertes à la pollution.

%d blogueurs aiment cette page :