Murlins, paye ton chemin ‑ cyclo-roman-photo

Dernier chapitre de la tentative de faire un cyclo-roman-photo de l’été. Le premier chapitre est là (>fr), le second est ici (>fr), le troisième essaye d’illustrer l’expression « avoir payé son chemin », sous entendu, à Charon ; c-à-d, voir la mort arriver. Rien de joyeux, certes, mais ce sont 3 fois où notre cycliste, sur un unique trajet, s’est trouvé heureux d’avoir de bons freins sur un vélo entretenu.

Murlins, paye ton chemin

Planche 1 :

Planche 2 :

Planche 3 :

Fin de l’histoire.

/\ /\
(>°⋅°<)
( UU )

Note : le scénario n’est pas celui du siècle, nous serons du même avis, mais la réalisation à l’aide du logiciel libre Scribus (>en) a été un bon exercice.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.