Becancaneries

Aventures à vélo dans Orléans mégalopopole & un peu ailleurs !

« Ussel-Montluçon » de Julien Dupoux

« Ussel-Montluçon – mémoire sur la ligne de chemin de fer » de Julien Dupoux, pour donner le titre complet de ce petit livre.

En 2008, la ligne de chemin de fer entre Ussel et Montluçon est pour être fermée… définitivement. Remplacée et être remplacée par un « service » d’autobus.

Ce livre est la dernière criée de la ligne ; il n’est pas une promenade le temps d’un voyage, gares après gares. Il n’est pas dans la linéarité du train, loin de là. La nostalgie ici n’est pas que passéiste, et même si elle ressemble à celle que de nombreux voyageurs racontant les autres lignes en train — façon de parler — fermées pourraient avoir, la nostalgie présente est colère :

[…] C’est étrange, un train qui meurt. C’est le silence. C’est un mastodonte qui s’écroule et pourtant, c’est à peine – à peine – si on le voit. Les gens s’étaient habitués à ne plus se servir du train.

Le train est mort comme un vieil éléphant. Il est mort à petit feu, comme si cela était dans l’ordre des choses. Il s’en est allé à son cimetière parce que c’était son jour, son heure, et qu’il ne devait plus gêner la communauté.

Mort le train, mort ce petit trajet que je faisais pour rentrer à la maison. Mortes les falaises dynamitées, mort le viaduc de la Tardes, morts les passages entre les champs. Je vous reparlerai du viaduc de la Tardes, mais pour le moment, je le pleure. […]

Le récit suit un cycle ou plutôt, le mouvement de la roue qui donne l’élan à la locomotive. Une anecdote est contée, à peine terminée, la voici de nouveau racontée dans un nouveau chapitre, avec une nouvelle couleur, une nuance, une tonalité différente. Et ce, une fois, deux fois, trois fois comme si la machine faisait un retour après s’être rendue compte d’avoir oublié un morceau de vie sur un quai de gare.

La colère présente est froide, triste devant la disparition de ce qui ne sera plus. Une tristesse mélangée à un sentiment d’impuissance devant le moloch qui broie l’individu.

[…] Disparu le train est mort, mort le train. Disparu. La SNCF s’est désolidarisée du train et l’état va se désolidariser de la SNCF. Et chacun, humble cellule inactive, ira s’allonger loin du monde. Adieu au train : le train est mort. Morte la ligne de chemin de fer. Touchez-la, elle est froide, froide de ne plus servir, tendez l’oreille, elle ne respire plus. Plus d’organe distillant le sang, plus d’aller-retour, plus de cœur. Seules les herbes poussent encore, non tondues. Elles s’emparent du rail comme elles peuvent. […]

Ce livre n’est pas disponible en librairie, c’est de l’auto-édition. Il a été fait dans le but de donner un témoignage local. C’est un livre fort bien écrit, malgré la colère. Il y a de la colère mais aussi, ce qu’il faut de poésie pour l’éloge funèbre de la ligne.

[…] Je ne voudrais pas qu’il soit seul, le train.

Mais je meurs seul comme lui et demain je serai tout seul à être mort au milieu des vivants.

Et les ronces poussent, et les roses fleurissent et les chemins que j’ai empruntés se couvrent d’herbe et les horloges que j’ai regardées se couvrent de voiles. Je serai aussi léger et mort demain que j’étais lourd et vivant hier. Et dans la brume, debout et immobile, dans la brume il me semble que j’entends le train.

Le 12 avril 2008.

La géographie des lieux est quasiment entièrement inscrite dans la domaine occitan. L’auteur ni ne parle ni n’écrit dans la langue du pays — a priori — et c’est vraiment dommage de passer à côté de cette culture, car nombreux sont les passages « Delpastrien » dans ce livre.

‑!‑

Sur l’auteur, quelques articles tirés du journal local (>fr-La Montagne) :

 

 

Marcelle Delpastre (1925-1998). Relégation au local et aspiration à l’universel

Publicités

Information

Cette entrée a été publiée le 07/10/2018 par dans Livres, bédés, mangas.

RSS Jeanne à vélo

  • Vélo’+ : deux générations de vélos en libre service à Orléans 19/06/2019
    L’histoire retiendra qu’Orléans a été parmi les toutes premières villes françaises à déployer un réseau de vélos en libre service (VLS). C’était il y a douze ans et le système Vélo’+ fait désormais partie intégrante du paysage urbain orléanais (et pas du tout accessoirement de la communication municipale). Les derniers... L’article Vélo’+ : deux générations […]
  • Entre piste de running et boulevard urbain bussophobe 12/06/2019
    Depuis la rive droite de la Loire, et donc la partie nord d’Orléans, rejoindre le jardin des plantes via le pont George V a déjà fait l’objet d’un billet ici même. A l’occasion des travaux de requalification de la RD2020 en boulevard urbain au sud du pont Joffre, il était... L’article Entre piste de running et boulevard urbain bussophobe est apparu en premie […]
  • Les Groues à vélo 02/06/2019
    Commençons par saluer ce joli titre de La Tribune – Hebdo : « Les Groues, avant les grues ». C’est que la constitution d’une ZAC est imminente. Un dossier de concertation a été mis à la disposition du public sur le site de la métropole (du 10 mai 2019 au 10 juin... L’article Les Groues à vélo est apparu en premier sur Jeanne à vélo.

RSS Actuvélo

  • Itinéraire d’un vélotaffeur : de la voiture au vélo
    Une histoire à deux roues Je ne sais pas vous mais mon histoire familiale me prédestinait à aimer les voitures. Mon père est fan de voiture de sports (qu’il n’a osé s’acheter qu’une fois la retraite arrivée), les magazines sur les voitures traînaient régulièrement à la maison… Tout me conduisait donc à être passionné de … L’article Itinéraire d’un vélotaffeu […]
  • Quand le trafic s’évapore…
    À l’origine du terme En 1961, l’urbaniste Jane Jacobs, publie un ouvrage – Déclin et survie des grandes villes américaines – qui connaîtra un succès mondial(1). Elle y décrit, avec une grande finesse, la façon dont l’essor du trafic automobile érode la ville et son urbanité et comment, au contraire, en redonnant la priorité à … L’article Quand le trafic s’év […]
  • Une analyse comparée de l’évolution de la place du vélo dans les villes européennes
    Cycling Cities est un bel ouvrage – dont on espère un jour la traduction en français – qui regroupe 14 monographies de villes européennes, réparties dans neuf pays, de taille intermédiaire (Enschede, Bâle) ou plus importante (Copenhague, Manchester, Lyon, Hanovre) – à l’exception d’une étude à l’échelle du Limbourg, une région valonnée des Pays-Bas. Cet … L’ […]

Une gazette « vélo » en ligne

La chaine vidéo de Yann

La chaine vidéo de Jeanne à vélo

Pollution de l’air

Cliquez pour ouvrir les alertes à la pollution.

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Écrire

450 (ad) bikerider (point) com
%d blogueurs aiment cette page :