Becancaneries

Aventures à vélo dans Orléans mégalopopole & un peu ailleurs !

Un còp fai pas puta !

Je ne traduirai pas l’expression utilisée dans le titre — elle est très très grossière — mais aucunes de meilleurs ne m’est venue à l’esprit présentement.

Bravo à la mairie

Je n’ai rien bu, soyez sans crainte, hors l’eau nécessaire après un petit effort cycliste. Je n’ai rien bu et vous avez bien lu « bravo à la mairie ».

Je critique toujours assez souvent pour noter quand quelque chose de remarquable — rien d’exceptionnel non plus — a été fait. Le remarquer et surtout, le dire. Alors encore une fois « Bravo ! ».

Depuis le début du mois, je fais « remonter des infos » via les formulaires de contact disponibles sur le site de la mégalopopole (>fr-au bonheur des étiquettes). Je dois honnêtement dire que je suis très perplexe face au débordement technologique mis en place pour pallier des déficiences purement humaines.

Exemple : j’ai signalé que les panneaux « fin de piste cyclable obligatoire » au carrefour de la rue Marc Sangnier (Fleury) avec la rue Marcellin Berthelot et la rue Lamballe étaient inutiles, puisque depuis plus d’un an la continuité de la bande est assurée. De mon point de vue, l’enlèvement des panneaux aurait du être fait en même temps ; utiliser 8 milliards de technologie pour ça est stupide (c’est une marque du manque de critères et de contrôles de qualité de la mairie d’Orléans ; en même temps, comme dirait l’autre, qualité n’est pas un mot français, alors faire rimer Orléans et qualité…).

Illustration tirée du vélotaf de ce mercredi 17 octobre au soir :

Après attention, j’y suis peut-être pour rien. Ces travaux étaient peut-être programmés depuis plus d’un an 😉

Mais comme j’ai également réclamé auprès des ordures sauvages, et que finalement la mégalopopole est passée, en partie, l’idée est là. Peut-être que le système marche puisque sur une dizaine de courriel, peut-être 6 ont été, en partie, résolus (j’ai aussi râlé sur l’état de 3 carrefours), et ce n’est pas terminé, vont venir les panneaux B22a (rond) un peu partout et surtout où il ne faut pas, les panneaux « au pas » des trottoirs de Saran…

Par contre la mairie, cessez d’envoyer des images de 8 tonnes pour dire, peut-être, merci. je ne suis pas votre obligé.

Enfin, bravo de nouveau

Pour la pose des potelets dans la rue de la Claye, une rue où le se « garer comme une merde – #GCUM » était devenu légion suite à l’autorisation temporaire de circulation dans les 2 sens le temps des travaux dans la rue du Fbg St Vincent (fr-ce site) et, suite à la grande licence faite aux « sportifs » les soirs de compétition. Ce ne doit pas être très difficile de combiner une place de stationnement dans un des parc-relais et les trajets en tramway avec l’entrée. Les villes modernes le font depuis 10 ans et plus.

Et merci pour le bouton poussoir au croisement avec la rue E. Vignat.

Encore bravo

C’est le dérèglement climatique qui veut peut-être cela, mais « encore bravo » pour la dépose du panneau « fin de zone 30 » rendu obsolète par le passage en Zone 30 du centre.

Et bravo pour la pose de panneaux informatifs

Volé sur le compte Mastodon de Jeanne à vélo (>fr).

Il y aura bien des râleurs mais le passage en zone 30 est la seule, l’unique chose de faite d’un point de vue « pro-vélo » depuis 30 ans. Et tordons le coup à icelui, ou icelle, qui va chercher sa matière à penser à París, faisant fi des expériences européennes existantes depuis près de 20 ans.

Gros bémol ! Que font cette adresse inter-pas-net et ces logos de réseaux voleurs de données sur un panneau routier à destination des automobilistes ?

Mais, mais, mais…

Ah ! C’est bien une bouse qui se prépare ici devant le théâtre, comme, très probablement bvd J. Jaurès (fr-ce site). On ne se refait pas non-plus. Dans 10 ans, à force de plaintes, des travaux seront faits pour ne plus diriger les cyclistes vers les toilettes pour chiens. Le « machin vert » au milieu du boulevard ne devrait même pas exister dans une ville normale.

Un sentiment de joie est forcement quelque chose d’éphémère.

Mer… credi

La preuve que ces photos ont été prises un mercredi :

il n’y a pas de parents stationnés comme des merdes – #GCUM – sous le panneau devant l’école confessionnelle.

Il va me falloir mettre à jour la carte participative (fr- vélorution Orléans) maintenant !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Information

Cette entrée a été publiée le 17/10/2018 par dans Une photo vaut mieux qu'un long discours, et est taguée , , , , , .

RSS Jeanne à vélo

  • Une carte pour les deux ans 17/01/2019
    Le système de notification automatique de chez WordPress.com m’a rappelé que ce blog fête aujourd’hui ses deux ans d’existence. C’est en effet chez eux, sur leur plateforme clé en main, que l’aventure « Jeanne à vélo » a commencé avec un premier billet très modeste – une sorte de galop d’essai –... L’article Une carte pour les deux ans est apparu en premier […]
  • La délibération s’affiche en couleurs 13/01/2019
    Il faut revenir sur l’extension des plages de stationnement gratuit sur voirie votée le 6 novembre 2018 par le conseil municipal d’Orléans. Appliquée depuis le 1er décembre, cette politique pérennisée au-delà des fêtes de fin d’année bénéficie depuis une semaine d’une campagne de promotion print comme on dit dans le... L’article La délibération s’affiche en […]
  • Une merveille orléanaise 06/01/2019
    C’est Eoshyn, un twittos parisien aux observations et réflexions judicieuses qui m’a inspiré ce billet. Il se définit sur le réseau social à l’oiseau bleu comme « urbain à vélo et militant pour des infrastructures de qualité ». En guise de mise en bouche, ou de mise en jambe, savourons quelques exemples... L’article Une merveille orléanaise est apparu en pre […]
  • Brève excursion dans le maquis administratif de la planification urbaine 30/12/2018
    Jeanne a compté pour vous : 1350 pages. C’est le poids – en mots, schémas et cartes – que pèsent les futurs Plan de Déplacements Urbains (PDU) et Schéma de cohérence territoriale (SCoT) d’Orléans Métropole (respectivement 587 et 763 pages). Ces deux documents de planification sont soumis à enquête publique du... L’article Brève excursion dans le maquis admin […]
  • Un cadeau géant qui ne tiendrait pas sous le sapin 24/12/2018
    Le camarade JP va devoir ajouter une étape à son circuit Roger Toulouse. Il avait eu la riche idée au printemps dernier de proposer une « rando-culture à vélo » de 40 km pour rallier les œuvres plus ou moins accessibles de cet artiste local (1918-1994) en divers lieux de la métropole.... L’article Un cadeau géant qui ne tiendrait pas sous le sapin est apparu […]

RSS Actuvélo

  • Construire et vendre votre expertise d’usage
    L’indispensable expertise des usagers Imaginons que votre ville dispose d’une équipe de techniciens expérimentés, cyclistes quotidiens, experte dans toutes les techniques d’aménagement existantes, décrites dans les meilleurs manuels français et étrangers. Le rêve ! Eh bien, même dans ce cas idéal, il lui sera toujours impossible d’écha-fauder en permanence t […]
  • Train Vélo Loire : un service exemplaire
    On peut saluer comme exemplaire l’effort des Régions Pays de la Loire et Centre-Val-de-Loire pour accompagner les randonneurs à vélo. On avait craint qu’avec la mise à la retraite des trains Corail, vieux concept traînant encore ses wagons accrochés derrière une motrice, le système de transport gratuit des vélos dans une voiture spéciale, inauguré en … L’art […]
  • From free bikes to steering wheel spikes: how to boost urban cycling | The Guardian
    Car-free days, filtered permeability and lower speed limits are just some of the ways that cities around the world are trying to encourage cycling. Cycling in London is on the rise – up 56% on some routes since 2014. The construction a few years ago of a number of protected cycle lanes in the city … L’article From free bikes to steering wheel spikes: how to […]
  • La révolution du vélo en Arménie — Nouvelles d’Arménie en Ligne
    Pour l’occidentalisation de la région, la bicyclette est plus qu’un moyen de se rendre d’un endroit à un autre, c’est un symbole de progrès. Dans ce coin d’un pays post-soviétique, un convoi de voitures noires reste le mode de transport terrestre préféré des premiers ministres. Les routes achalandées de la région accueillent peu de cyclistes, … L’article La […]
  • Toulouse: Bonne surprise, l’aide à l’achat d’un vélo électrique sera bientôt de retour
    TRANSPORTS Au rayon des bonnes nouvelles, la Métropole a décidé de remettre au goût du jour la prime à l’achat d’un vélo électrique. Elle sera plafonnée à 200 euros… Vous rêvez de devenir léger en montée, de fendre la bise pour aller au boulot, bref de vous mettre au vélo électrique ? Un conseil, patientez quelques semaines. … L’article Toulouse: Bonne surpr […]

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Écrire

450 (ad) bikerider (point) com

Pollution de l’air

Cliquez pour ouvrir les alertes à la pollution.

%d blogueurs aiment cette page :