Becancaneries

Aventures à vélo dans Orléans mégalopopole & un peu ailleurs !

Portrait d’un vélotafeur ordinaire

Tous les jours, il traverse à vélo Saint-Jean-de-Braye, Semoy, Fleury et Saran pour finir à Ormes (soit 16 kilomètres par trajet). Sa première motivation : sa santé. Témoignage d’un vélotafeur qui veut sensibiliser les salariés aux avantages du deux-­roues.

Depuis le temps que l’on dit que c’est possible, la grande chose qu’il manque, c’est le courage d’enlever un peu de la voirie pour laisser rouler les vélos, enlever les trajets directs pour les autos au bénéfice des bus et des vélos… ce qui manque aussi, ce sont des décisions politiques autres que des primes au nucléaire et patin-cofin !

Du côté des cyclistes, il manque aussi un peu de volonté, mais avec l’habitude et les prix du carburant qui ne vont pas baisser, cela devrait s’améliorer.

  • Les illustrations sont tirées du site de Copenhagenize (>en) auquel la mégalopopole d’Orléans (>fr) devrait s’inscrire pour comprendre le système vélo et se penser enfin pouvoir progresser (oui cette formulation est régionalement marquée, et alors ! ).

Ailleurs sur la toile et dans la langue de la reine d’Angleterre :

The local government of Delft did an appeal on the regional and national government for financial support. The national government was willing to spend money on this experiment, because it wanted to collect new insights (technical and sociological) on how to promote cycling. The reason for that, in turn, was that the authorities wanted to limit car use. The government expected there would be more cycling when road safety would be improved on an area-wide scale.

 

Publicités

8 commentaires sur “Portrait d’un vélotafeur ordinaire

  1. Jeanne à vélo
    27/02/2019

    Hélas, le prix du carburant n’est pas déterminant. Il est d’ailleurs dérisoire comme le soutient Jean-Marc Jancovici (cf. https://jancovici.com/transition-energetique/petrole/comment-a-evolue-le-prix-du-petrole-depuis-1860/) :

    « Voici donc le mot de la fin sur le prix réel du pétrole : compte tenu du changement d’ordre de grandeur qu’il nous permet d’obtenir dans la création de flux physiques (puisque l’énergie, par définition, correspond à l’apparition de flux physiques), le prix du pétrole n’est pas élevé, il est nul. »

    Aimé par 1 personne

  2. Jeanne à vélo
    27/02/2019

    C’est remarquable que La Rép’ publie ce portrait d’un vélotafeur plutôt extra-ordinaire et non pas celui d’un vélotafeur lambda (moins de 5 km de trajet).

    Aimé par 1 personne

    • janpeire
      27/02/2019

      Il a une électrocyclette peut-être sponsorisée par le principal annonceur du journal 🤔

      J'aime

      • Benoit Perrussel
        04/03/2019

        Bonjour,

        je suis le sujet de l’article. Il n’y a pas de ‘sponsoring’; pourtant ça m’arrangerai bien parce qu’un VAE pour du vélotaf; ça coûte un bras !

        L’idée qu’il faut retenir est simple : qui peut le plus peut le moins.

        Autrement dit, si avec ma bedaine de cinquantenaire, je peux me taper 16 bornes matin et soir en périphérie d’Orléans, alors il y a un sacré paquet de monde qui peut le faire aussi.

        Et quand je vois des salariés encore transi arriver au parking de Hutchinson les matins de grands froids avec un pare-brise encore complètement gelé; j’me dis ‘mais bon sang ! on n’a vraiment rien compris!’

        Aimé par 2 personnes

        • janpeire
          04/03/2019

          La moquerie sur le « sponsoring » (je parlais des primes municipales e/o nationales pour les électrocyclettes) était sur le fait que la Rep’ parle pour une fois en termes « utilitaires » (et positifs) de l’usage du vélo. Et comme la mairie d’Orléans, via les annonces légales, est un gros annonceur pour le journal, l’article détonait un peu.

          Après, je suis entièrement d’accord avec vous sur l’idée principale que beaucoup de monde devrait agir à l’identique dans des conditions similaires.

          J'aime

        • Yann d'Orléans
          05/03/2019

          Hello,

          Je vous ai croisé sur le pont de l’Europe alors que je fais une petite séance de running 🙂

          Je suis d’accord avec vous mais l’être humain choisira toujours la facilité (la voiture) au bien commun. Comme le dit Jeanne, le prix du carburant est vraiment secondaire.

          Sans une politique cyclable qui offrira de vrais infrastructures sécurisées et rendra les trajets courts intra-urbains plus pénibles, les gens ne choisiront pas le vélo.

          Au plaisir de vous recroiser.

          Aimé par 1 personne

          • Benoit Perrussel
            05/03/2019

            Bonjour Yann d’Orléans
            alors ça ne devait pas être moi car je ne passe jamais sur le pont de l’Europe, mais c’est pas grave !

            les éléments de déclenchement de la bascule automobile->vélo peuvent être débattus pendant des heures ! ils sont aussi nombreux que variés et chacun doit être traité en lien avec l’autre.

            mon cas personnel; accident grave->ré-éducation->vélotaf
            mais ça peut-être; plus de ‘tunes’->plus de voiture->vélotaf
            mais ça peut-être; pollution->prise de conscience->vélotaf
            mais ça peut-être; trajet infernal en voiture ->gagner du temps->vélotaf
            etc..

            nous, vélotafeurs, on doit faire ‘éclore’ ces déclenchements et les accompagner =>
            les règles d’une expérience vélotaf sont extrêmement simples, il y en a 2 :
            1/Pédaler en toute sécurité dans des conditions de confort acceptable
            2/Optimisation du temps de déplacement

            c’est tout !

            le running c’est bien, le vélo c’est mieux ! (nan j’rigole !!!)

            A+

            J'aime

    • Benoit Perrussel
      04/03/2019

      Bonjour ‘jeanne à vélo’

      Merci pour la remarquable image des évolutions des infrastructures de transport par type; c’est dramatiquement réaliste !

      il faut changer cela. vous savez sûrement déjà qu’il y a des ateliers d’organisés par Orléans Métropole ?
      je me permets de rappeler les dates car elles approchent (vous modèrerez si vous jugez l’info pas pertinente sur ce billet) :

      vendredi 15 mars 18h-20h, à la mairie d’OLIVET (salon bleu)
      samedi 16 mars 10h-12h, au LAB’O à ORLEANS (1 avenue du Champs de Mars) samedi 16 mars 14h30-16h30, à la salle René Cassin 2 à ST JEAN DE BRAYE (21 rue René Cassin)

      pour s’inscrire : une seule adresse : pdu@orleans-metropole.fr

      je pense que tout le monde sera d’accord que l’on a fait le tour de la question (PDU, études et cie), maintenant on va parler peintures, signalétiques, béton, bordures ‘bateau’, pistes en stabilisé au lieu de bitume, éclairage LED etc…il faut rentrer dans le dur et parler bordereau de travaux et sous

      Au plaisir de vous y retrouver ? je vais essayer le LAB’O et je ferai de toute façon celui de Saint jean de Braye (vu que j’y habite).

      A bientôt alors

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Information

Cette entrée a été publiée le 27/02/2019 par dans Portraits de cyclistes, et est taguée , , , , .

RSS Jeanne à vélo

  • Trajet retour sous la neige à la nuit tombante en fixie à pneus cloutés 20/05/2019
    Kent Peterson – déjà traduit ici et là – nous raconte son trajet retour du 4 janvier 2009 à la nuit tombante et sous la neige. Près de 30 km en fixie. Publié originellement sour le titre très sobre de Tonight’s Commute, c’est un peu un récit d’avant les DailyObs.... L’article Trajet retour sous la neige à la nuit tombante en fixie à pneus cloutés est apparu […]
  • En mai la vélorution fait ce qu’il lui plaît 13/05/2019
    À la date du samedi 11 mai 2019, pour le créneau 14h – 17h, Météo France avait prévu « averses orageuses ». Ceci peut expliquer pourquoi la treizième édition de la vélorution orléanaise n’a rassemblé qu’une petite cinquantaine de participant(e)s, moins que l’année dernière par une journée estivale d’avril et beaucoup moins... L’article En mai la vélorution f […]
  • Les enfants, les livres et les vélos 10/05/2019
    Un autre billet de Kent Peterson, cet ingénieux technicien cycle et blogueur états-unien qui travaille chez Bike Friday. Publié le 8 novembre 2009 sous le titre « Kids, Books and Bikes «  ce texte qui traite de souvenir et de transmission – en plus de donner des conseils de lecture –... L’article Les enfants, les livres et les vélos est apparu en premier sur […]
  • Je n’avais pas besoin ni voulais d’un VAE, mais je suis bien content d’en avoir un ! 03/05/2019
    Ce n’est pas Jeanne qui parle mais Kent Peterson. Blogueur depuis 2005, cet états-unien qui travaille chez Bike Friday, une petite entreprise installée à Eugene dans l’Oregon, a eu un parcours peu commun. Son billet a été publié le 24 avril dernier sous le titre « I didn’t need or want... L’article Je n’avais pas besoin ni voulais d’un VAE, mais je suis bien […]
  • Par le sentier de la fosse plate 26/04/2019
    Jeter un titre comme ça après avoir visionné une vidéo embarquée réalisée par un vélotaffeur au long cours. Ce pourrait être le titre d’un conte ou d’un court métrage, ou encore celui d’un film de guerre. C’est plus prosaïquement un petit raccourci cyclamical que le camarade Yann nous fait découvrir... L’article Par le sentier de la fosse plate est apparu en […]

RSS Actuvélo

  • Comment les députés européens élaborent les lois sur le vélo
    Velorama est un petit musée consacré à l’histoire de la bicyclette, situé au bord du Waal, une branche du Rhin, à Nimègue (Pays-Bas). Les pièces qui y sont exposées racontent comment la « machine à courir » fabriquée par un inventeur badois en 1817 s’est transformée, au fil de diverses innovations au 19èmesiècle, en vélo équipé d’un pédalier, d’une chaîne, d […]
  • Savoir rouler en CM2 : du rêve à la réalité
    Nous avons participé à deux types d’animations depuis 2017 en Essonne : des sorties scolaires à vélo de classes entières de CM2 (25 à 30 élèves en général). Il s’agit de préparer toute une classe, pendant trois à cinq séances, à l’apprentissage de la conduite en groupe en ville, puis d’encadrer une grande sortie à vélo … L’article Savoir rouler en CM2 : du r […]
  • Le Mans Métropole relève le défi du vélo
    Une politique de développement des infrastructures cyclables menée depuis 2001 Depuis 2001, Le Mans Métropole a fait un gros effort en matière de transports en commun : deux lignes de tramway, une ligne de Bus à Haut Niveau de Service. Le vélo n’a pas été oublié pour autant et tous ces nouveaux sites propres créés pour les … L’article Le Mans Métropole relèv […]
  • Appel à projets “Vélo et territoires” : 102 lauréats seront accompagnés
    Les résultats du premier relevé de l’appel à projets “Vélo et territoires” ont été dévoilés : 102 lauréats ont été retenus. Près de 90 % des projets comportent des études de planification des aménagements cyclables. 102 candidats ont été retenus pour le premier relevé de l’appel à projets “Vélo et territoires”. En septembre dernier, l’Etat et l’Ademe avaient […]
  • Le vélo électrique va-t-il désenclaver les territoires ruraux ?
    A Saint-Dié-des-Vosges, l’intercommunalité mise sur le développement des voies cyclables pour faciliter les déplacements des habitants. Un défi sur un territoire en grande partie rural et vallonné. Le boom que connaît le vélo à assistance électrique (VAE) ne concerne pas que les grandes agglomérations. A zones à dominante rurale, aussi, on s’intéresse à ses […]

Étiquettes

#gcum #vélotaf Angoulême Avenue de Verdun aérotrain Beaugency Blanchard Blois Blossières Boigny Bonny sur loire Bordeaux Bourges Briare Brunet Cercottes Chambord chaotomobile Chemin des Jonquilles Châteauroux Châtillon Chécy Coligny Combleux Copenhague Corgié Coulon Cusset Dunkerque Edmondo De Amicis Eillum fbg Madeleine fbg St Vincent Fleury Georges V Germigny Gien Grenoble Hugo Héran Ingré kgb2019 Ki no Tsurayuki Koyama La Chapelle St Mesmin La Source Leblanc Leblay Lemòtges Lesens Lille Lucien Péraire Mardié Montaigne Montargis Monteirolet Naoned~Nantes Naviki neige ne tombez pas dans le panneau Nevers Nijmegen Olivet Orléans Ormes où suis-je P.D.U. Place Rameau place St Aignan police propaganda Pulversheim quai du Fort Alleaume quartier chêne Maillard quartier St Marceau Razemon RN20 Robert Benchley Roger Toulouse Rouen route de Chartres Rue Anatole France rue Bannier Rue Barruet rue Chanzy rue Creuse rue de Bourgogne rue de chimoutons rue de Lamballe rue de la Tour Neuve rue de l’Orme-au-coin Rue de Montaran rue des carmes rue des cosmonautes rue des fossés rue des Htes Levées rue des Maltotiers rue des murlins rue de Solférino rue Dubois rue du Bourdon Blanc rue du Canon rue E. Vignat rue Gabriel Péri rue Jean Jaurès rue Jean Moulin rue Jeanne Champillou Rue Jules Guesde rue Lamartine rue Langevin rue Louise Labonne rue Louise Michel rue Marcel Paul rue Mendès-France rue Nicole Duclos rue Piedgrouille rue Riobé rue St Côme rue Émile Zola Saran Semoy Sent Junian signalétique St Benoît/Loire St Cyr en val St Denis en val St Hilaire St Mesmin St Jean de Braye St Jean la Ruelle St Jean le Blanc St Laurent St Pryvé St Mesmin Strasbourg~Strossburi Su Sully/Loire Toscano Tours Travers Tsuyoshi Tuilerie Tunnel de l’ardoise Vennecy Vélorution Wataru Wichita Zef Jégard zone 30 - zone 20 écluse

Catégories

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Écrire

450 (ad) bikerider (point) com

Pollution de l’air

Cliquez pour ouvrir les alertes à la pollution.

%d blogueurs aiment cette page :