Becancaneries

Aventures à vélo dans Orléans mégalopopole & un peu ailleurs !

La vélorution va à la Chapelle, « c’est mieux que rien »

La vélorution se rend à la Chapelle (>fr-La Rep’), comme un hommage à l’action brillante en faveur de la pratique de la bicyclette dans l’agglomération du « 7ème vice-Président, vice-président délégué à la Politique cyclable et circulations douces. Délégué aux relations de La Chapelle-Saint-Mesmin avec Orléans Métropole ».

Ce n’est pas rien.

Il se trouve qu’il y a peu, votre serviteur a été contraint d’un aller-retour Orléans-la Chapelle. Si l’aller a été effectué en suivant le fleuve, très bas en ce début de printemps, le retour c’est déroulé, selon la formule, à l’insu de son plein gré en passant par Ingré-Saran… avec la secrète envie de nourrir l’opération KGB.

Un diaporama « c’est mieux que rien »

« C’est mieux que rien » est malheureusement l’antienne locale, avec un premier chœur d’élu⋅e⋅s, ce qui permet de justifier la médiocrité, avec un chœur de quelques cyclistes, par dépit, résignation ou par manque d’ambitions, quelquefois vue depuis le pare-brise de l’intérêt électoral.

Le diaporama se fait le long de l’itinéraire – environ 9km – ci après :

Voir la carte participative (>fr).

De La Chapelle vers Ingré

Départ sans rien, pas un panneau pour dire que 300m plus loin il y a un équipement, pourtant un panneau, un pictogramme au sol, dans certains cas, comme présentement, c’est mieux que rien. La seconde cycliste était non-connaissante du cheminement.

Le truc se prend en virevoltant au carrefour, mais très vite, sur la route se donne à voir un panneau de limitation à 30, donc, les cyclistes sont en droit de se dire que « peut-être » d’autres solutions existent. C’est un équipement épisodique. C’est bien évidement aux êtres inférieurs de laisser la place aux gagnants.

 

 

D’Ingré vers Ingré

Passée le panneau barré « la Chapelle », « Ingré » vous accueille sur un équipement quasi à l’identique. Quasi, car étrangement, c’est légèrement mieux, comme disent les mange-racines « faute de tofu soyeux, on mange du seitan ».

 

 

C’est un petit peu mieux, mais, les cyclistes doivent encore faire des tours de rond-points, de poteaux, des abris-bus et quid des lotissements à venir dans les 10ans, aux entrées déjà matérialisées dans le bitume, le long de la presque piste qui reprendra alors sa fonction pensée de trottoir.

 

 

L’entrée dans Ingré par la rue de la mairie a été refaite avec un pognon de dingue pour compliquer ce qui était simple, pour rendre presque dangereux ce qui ne l’était point.

 

 

 

Dans Ingré

Nous empruntons un de ces chemins qui semblent frais démoulés de la veille. Le secret de ce fait est très simple. Ce chemin est encore mieux protégé que le meilleur des sentiers secrets dans un cercle de culture. Ce chemin, comme beaucoup d’autres dans l’agglomération doit se deviner, de mériter. Il est protégé de toute intrusion par une non signalisation, par un non cheminement, ainsi faisant, il ne s’use point.

 

 

D’Ingré vers Saran

Heureusement ma compagne du jour a des gènes de Madame de Neandertal en elle*, elle sait lire les signes au feu rouge. Ainsi, nous voici sur le bout de route, toujours aucune signalisation, qui doit nous conduire vers l’avenir radieux du cyclisme avant l’arrivée de l’orage contre-vélorutionnaire qui se montre dans le ciel.

Un équipement « c’est mieux que rien » et tous du même côté. Pour le coup, ici, c’était difficile de changer de place les poteaux de l’autoroute ; cependant, si au moment de la construction de l’autoroute il y a 30 ans, il y avait pas eu un pays qui commençait à prendre 30ans de retard dans sa politique cyclable… c’est un paradoxe temporel des jolis que nous avons de décrit ici.

 

 

De Saran vers Saran

Le type même du super équipement, qui, s’il était connu et utilisé, changerait un peu l’image de la ville, mais, voilà, le vélo, c’est un truc de petit bourgeois. En même temps, Héléna Ceausescu était bien « scientifique » à un point tel, qu’elle songeait avoir le Nobel un jour.

 

 

 

Fin de la soirée diapo

C’est fini.

9 kilomètres de rue, puis trottoir+, puis pont plus rien, puis re-trottoir, puis à partir d’Ingré, une presque piste de presque qualité, puis, passée la place, rien, enfin si, un trottoir+.

9 kilomètres sur lesquels il manque un peu de panneaux, beaucoup de cheminement, énormément de confort, encore plus de sécurité. Et ce ne sont que quelques kilomètres sur les 490000000 que compte la galax… la mégalopopole d’Orléans.

_ _ _ _ _

  • « Madame de Néandertal , journal intime » de Marylène Patou-Mathis et Pascale Leroy.
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Information

Cette entrée a été publiée le 10/05/2019 par dans Une photo vaut mieux qu'un long discours, et est taguée , , , .

RSS Jeanne à vélo

  • Trajet retour sous la neige à la nuit tombante en fixie à pneus cloutés 20/05/2019
    Kent Peterson – déjà traduit ici et là – nous raconte son trajet retour du 4 janvier 2009 à la nuit tombante et sous la neige. Près de 30 km en fixie. Publié originellement sour le titre très sobre de Tonight’s Commute, c’est un peu un récit d’avant les DailyObs.... L’article Trajet retour sous la neige à la nuit tombante en fixie à pneus cloutés est apparu […]
  • En mai la vélorution fait ce qu’il lui plaît 13/05/2019
    À la date du samedi 11 mai 2019, pour le créneau 14h – 17h, Météo France avait prévu « averses orageuses ». Ceci peut expliquer pourquoi la treizième édition de la vélorution orléanaise n’a rassemblé qu’une petite cinquantaine de participant(e)s, moins que l’année dernière par une journée estivale d’avril et beaucoup moins... L’article En mai la vélorution f […]
  • Les enfants, les livres et les vélos 10/05/2019
    Un autre billet de Kent Peterson, cet ingénieux technicien cycle et blogueur états-unien qui travaille chez Bike Friday. Publié le 8 novembre 2009 sous le titre « Kids, Books and Bikes «  ce texte qui traite de souvenir et de transmission – en plus de donner des conseils de lecture –... L’article Les enfants, les livres et les vélos est apparu en premier sur […]
  • Je n’avais pas besoin ni voulais d’un VAE, mais je suis bien content d’en avoir un ! 03/05/2019
    Ce n’est pas Jeanne qui parle mais Kent Peterson. Blogueur depuis 2005, cet états-unien qui travaille chez Bike Friday, une petite entreprise installée à Eugene dans l’Oregon, a eu un parcours peu commun. Son billet a été publié le 24 avril dernier sous le titre « I didn’t need or want... L’article Je n’avais pas besoin ni voulais d’un VAE, mais je suis bien […]
  • Par le sentier de la fosse plate 26/04/2019
    Jeter un titre comme ça après avoir visionné une vidéo embarquée réalisée par un vélotaffeur au long cours. Ce pourrait être le titre d’un conte ou d’un court métrage, ou encore celui d’un film de guerre. C’est plus prosaïquement un petit raccourci cyclamical que le camarade Yann nous fait découvrir... L’article Par le sentier de la fosse plate est apparu en […]

RSS Actuvélo

  • Comment les députés européens élaborent les lois sur le vélo
    Velorama est un petit musée consacré à l’histoire de la bicyclette, situé au bord du Waal, une branche du Rhin, à Nimègue (Pays-Bas). Les pièces qui y sont exposées racontent comment la « machine à courir » fabriquée par un inventeur badois en 1817 s’est transformée, au fil de diverses innovations au 19èmesiècle, en vélo équipé d’un pédalier, d’une chaîne, d […]
  • Savoir rouler en CM2 : du rêve à la réalité
    Nous avons participé à deux types d’animations depuis 2017 en Essonne : des sorties scolaires à vélo de classes entières de CM2 (25 à 30 élèves en général). Il s’agit de préparer toute une classe, pendant trois à cinq séances, à l’apprentissage de la conduite en groupe en ville, puis d’encadrer une grande sortie à vélo … L’article Savoir rouler en CM2 : du r […]
  • Le Mans Métropole relève le défi du vélo
    Une politique de développement des infrastructures cyclables menée depuis 2001 Depuis 2001, Le Mans Métropole a fait un gros effort en matière de transports en commun : deux lignes de tramway, une ligne de Bus à Haut Niveau de Service. Le vélo n’a pas été oublié pour autant et tous ces nouveaux sites propres créés pour les … L’article Le Mans Métropole relèv […]
  • Appel à projets “Vélo et territoires” : 102 lauréats seront accompagnés
    Les résultats du premier relevé de l’appel à projets “Vélo et territoires” ont été dévoilés : 102 lauréats ont été retenus. Près de 90 % des projets comportent des études de planification des aménagements cyclables. 102 candidats ont été retenus pour le premier relevé de l’appel à projets “Vélo et territoires”. En septembre dernier, l’Etat et l’Ademe avaient […]
  • Le vélo électrique va-t-il désenclaver les territoires ruraux ?
    A Saint-Dié-des-Vosges, l’intercommunalité mise sur le développement des voies cyclables pour faciliter les déplacements des habitants. Un défi sur un territoire en grande partie rural et vallonné. Le boom que connaît le vélo à assistance électrique (VAE) ne concerne pas que les grandes agglomérations. A zones à dominante rurale, aussi, on s’intéresse à ses […]

Étiquettes

#gcum #vélotaf Angoulême Avenue de Verdun aérotrain Beaugency Blanchard Blois Blossières Boigny Bonny sur loire Bordeaux Bourges Briare Brunet Cercottes Chambord chaotomobile Chemin des Jonquilles Châteauroux Châtillon Chécy Coligny Combleux Copenhague Corgié Coulon Cusset Dunkerque Edmondo De Amicis Eillum fbg Madeleine fbg St Vincent Fleury Georges V Germigny Gien Grenoble Hugo Héran Ingré kgb2019 Ki no Tsurayuki Koyama La Chapelle St Mesmin La Source Leblanc Leblay Lemòtges Lesens Lille Lucien Péraire Mardié Montaigne Montargis Monteirolet Naoned~Nantes Naviki neige ne tombez pas dans le panneau Nevers Nijmegen Olivet Orléans Ormes où suis-je P.D.U. Place Rameau place St Aignan police propaganda Pulversheim quai du Fort Alleaume quartier chêne Maillard quartier St Marceau Razemon RN20 Robert Benchley Roger Toulouse Rouen route de Chartres Rue Anatole France rue Bannier Rue Barruet rue Chanzy rue Creuse rue de Bourgogne rue de chimoutons rue de Lamballe rue de la Tour Neuve rue de l’Orme-au-coin Rue de Montaran rue des carmes rue des cosmonautes rue des fossés rue des Htes Levées rue des Maltotiers rue des murlins rue de Solférino rue Dubois rue du Bourdon Blanc rue du Canon rue E. Vignat rue Gabriel Péri rue Jean Jaurès rue Jean Moulin rue Jeanne Champillou Rue Jules Guesde rue Lamartine rue Langevin rue Louise Labonne rue Louise Michel rue Marcel Paul rue Mendès-France rue Nicole Duclos rue Piedgrouille rue Riobé rue St Côme rue Émile Zola Saran Semoy Sent Junian signalétique St Benoît/Loire St Cyr en val St Denis en val St Hilaire St Mesmin St Jean de Braye St Jean la Ruelle St Jean le Blanc St Laurent St Pryvé St Mesmin Strasbourg~Strossburi Su Sully/Loire Toscano Tours Travers Tsuyoshi Tuilerie Tunnel de l’ardoise Vennecy Vélorution Wataru Wichita Zef Jégard zone 30 - zone 20 écluse

Catégories

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Écrire

450 (ad) bikerider (point) com

Pollution de l’air

Cliquez pour ouvrir les alertes à la pollution.

%d blogueurs aiment cette page :