Becancaneries

Aventures à vélo dans Orléans mégalopopole & un peu ailleurs !

La Chapelle en a sous la pédale

Jeunes ou moins jeunes, les cyclistes ne sont pas une espèce rare, la 13eme vélorution a été le prétexte pour passer à l’Ouest… de l’agglomération, vers la Chapelle.

Élu⋅e⋅s « laissez la peur du jaune aux xanthophobes »

Pour d’obscures raisons, manifester dans le centre-ville d’Orléans était interdit en ce samedi 11 mai ; nous ne sommes ni à Lyon, ni à Nantes, des métropoles qui, elles, subissent régulièrement des violences urbaines. Loin de moi de cautionner telle ou telle attitude, cependant, il est à noter que 5 cars de CRS réalisent ce que nous avions imaginé pour le budget participatif (>fr), c-à-d, la libération du pont George V d’une voie automobile :

Capture d’écran_2019-05-12_11-07-50

Pour y être passé, ils l’ont même libéré de toute circulation, sauf des modes dits « doux».

Comme quoi, il serait peut-être temps pour les élu⋅e⋅s de laisser la peur du jaune aux xanthophobes et d’inviter nos ami⋅e⋅s des rond-points plus souvent dans l’agglomération.

Vélorution

Voici la carte du trajet de la vélorution n°13 :

Le départ s’est fait tranquillement, au pied du pont de l’Europe, un pays dont voici l’hymne en espéranto :

Cette pause musicale est une vengeance. Un couple participait à une course urbaine et ils ont demandé une photo, obligeants les cyclistes déjà présents à faire la chorégraphie de YMCA.

St Jean la Ruelle

Départ par un chemin, mal signalé, qui permet aux cyclistes de passer sous le pont.

 

Nous suivrons le fleuve, serons attentifs aux quelques promeneurs et au niveau du camping, irons dans la zone commune de St Jean la Ruelle, Ingré et la Chapelle :

 

La Chapelle

Il serait facile de dire que nous sommes partis sous le soleil, que certains manipulent le climat et font en sorte de nous accueillir par une petite averse. Ce serait colporter des idées conspirationnistes et donner beaucoup d’importance à des individus qui ne le valent point.

De plus, nous ne sommes ni en sucre, ni en retard. La pause ponchos, imperméables et pantalons de pluie est la bienvenue.

 

Le radar de surveillance indique un rythme de (futur) sénateur :

Voici le seul « équipement cycliste » digne de ce nom dans la ville du vice-président attaché à la politique du vélo et patin-cofin :

Avant ce passage, ce ne sont que traces, anciennes sur la chaussée, plus récentes sur le trottoir, après ces 200m, il y a des traces de peinture dans l’aire de stationnement jusqu’à la salle des fêtes.

Traversons et allons vers le « cœur de ville », c’est-à-dire la bibliothèque, la piscine, la mairie, la maison de retraite. Nous sommes lumineux avec nos gilets jaunes, heuuuu, nos équipements de protection :

Nous déposerons des offrandes aux dieux locaux pour avoir du beau temps à défaut d’équipements de qualité.

59943978_2935407279803066_3226784568430297088_n

La Grande Pièce

À la fin du parcours, le cortège a été accueilli en bordure de champ, tout près de la Loire, par le collectif de sauvegarde de la Grande Pièce.

En images :

 

Cette histoire d’offrandes, ça marche !

À la fin du parcours, nous avons été SUPERBEMENT BIEN ACCUEILLIS !

 

 

Retour

Quelques vues du retour, le long du chemin haut et le long de la Loire.

C’est l’itinéraire que l’on croit le meilleur, vers lequel « on » nous dirige puisque rien n’est fait pour relier les villes de l’agglomération entre elles, renvoyé avec la vague idée que le vélo, c’est pour la promenade du dimanche avec la belle-mère, c’est pour les petites fleurs…

Présentement, ce sont des marches, des mécanismes anti-vélo et surtout pas adaptés aux consommations nouvelles et quotidiennes du vélo, par exemple, un père qui tire son enfant. Nous avions un tandem 3 places dans le cortège, un cycliste en tricycle couché.

 

 

En début de billet, je parlais « signalétique ». Ce vététiste vient de se laisser surprendre par un escalier à marches plates (5à 10cm) annoncé comme une voie verte par un panneau :

En même temps, il serait venu à la vélorution, nous l’aurions mis en garde !

Conclusion

Au final, moins de 50 personnes présentes. C’est peu et beaucoup.

C’est peu sauf si l’on songe au ciel menaçant, ce, d’autant plus que pas grand chose ne donne envie d’aller à la Chapelle sur un coup de tête, alors d’un coup de pédale, faut en avoir envie ou besoin.

Point info-route, au niveau de la zone, pour aller vers Ingré, il y a un tunnel accessible aux vélos, mais il est secret et pas près d’être signalé. Au delà du tunnel, il n’y a pas d’équipements de qualité. Cette zone de marchands de diabète a connu des travaux de verditudissement, les vélos ont été priés de faire le trottoir.

Ailleurs dans la Chapelle, par exemple, il n’y a aucuns équipements particuliers pour aller, ou envie de donner envie d’aller, à la gare, une gare dans laquelle passe et s’arrête encore quelques trains. Autre exemple, relier le terminus du tramway à la ville en vélo n’est pas prévu dans les schémas de pensée des grands fauves.

Alors 50 personnes, c’est autant d’héro et d’héroïne qui défrichent, parcourent et constituent une forme d’avant garde d’un futur dans les transports de l’agglomération, un futur que l’on souhaite le plus désirable possible.

Point cuisine

C’est la première fois, probablement pas la dernière, mais voici une petite recette de saison, qui aurait pu être réalisée avec les produits achetés aux personnes présentes.

Ingrédients :

— Une botte de responchons* ou asperges sauvages (>fr) du marché du samedi matin ;

— Quelques fraises tirées du panier paysan ;

— de l’aillet tiré du panier paysan ;

— du miel acheté à une personne du collectif de la grande terre ;

— de l’huile d’olive, du sel, du poivre.

Faites chauffer le wok, mettez un peu d’huile. Une fois l’huile chaude, versez 5 à 10 fraises écrasées (et équeutées). Remuez un coup avant de verser les responchons (lavés).

Ajoutez une pincée de sel et couvrez pour 3 minutes de cuisson, feux fort.

Coupez l’aillet en lamelles ou en petits dés avant de l’ajoutez dans le wok, ajoutez également une bonne cuillère de miel. Remuez un peu avant de couper le feu.

Couvrez et laissez ainsi pour 3 minutes de plus.

Versez dans une assiette et faites un tour de moulin à poivre.

Notes :

Si vous n’avez personne pour ramener sa fraise, ça marche avec des cerises. Vous êtes un véganien perdu dans le coin, un sirop d’agave ou d’érable peu remplacer le miel, voir une petite cuillère de mélasse. Le goût va en être changé un peu.


*pour répondre à François-Régis Gaudry, qui dans « on va déguster » parle de « patois » niçois. La chose nommée responchons, qui ne pousse pas au bois de Boulogne, se prononce « répouchou » en patois de Paris, et le terme désigne également le tamier commun.

 

Publicités

2 commentaires sur “La Chapelle en a sous la pédale

  1. Yann d'Orléans
    12/05/2019

    Deuxième jour consécutif du pont George V avec les foulées d’Orléans !

    Les gens sont heureux de flâner le nez dans le vent.
    Aucune bagnole pour les stresser et les mettre en danger.

    D’ailleurs tous les coureurs rencontrés sont pour la fermeture du pont G5 aux voitures

    Aimé par 2 personnes

  2. Jeanne à vélo
    12/05/2019

    Des bonheurs d’expression et une recette accompagnée de photos gourmandes… tu nous gâtes !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Information

Cette entrée a été publiée le 12/05/2019 par dans Une photo vaut mieux qu'un long discours, et est taguée , .

RSS Jeanne à vélo

  • Trajet retour sous la neige à la nuit tombante en fixie à pneus cloutés 20/05/2019
    Kent Peterson – déjà traduit ici et là – nous raconte son trajet retour du 4 janvier 2009 à la nuit tombante et sous la neige. Près de 30 km en fixie. Publié originellement sour le titre très sobre de Tonight’s Commute, c’est un peu un récit d’avant les DailyObs.... L’article Trajet retour sous la neige à la nuit tombante en fixie à pneus cloutés est apparu […]
  • En mai la vélorution fait ce qu’il lui plaît 13/05/2019
    À la date du samedi 11 mai 2019, pour le créneau 14h – 17h, Météo France avait prévu « averses orageuses ». Ceci peut expliquer pourquoi la treizième édition de la vélorution orléanaise n’a rassemblé qu’une petite cinquantaine de participant(e)s, moins que l’année dernière par une journée estivale d’avril et beaucoup moins... L’article En mai la vélorution f […]
  • Les enfants, les livres et les vélos 10/05/2019
    Un autre billet de Kent Peterson, cet ingénieux technicien cycle et blogueur états-unien qui travaille chez Bike Friday. Publié le 8 novembre 2009 sous le titre « Kids, Books and Bikes «  ce texte qui traite de souvenir et de transmission – en plus de donner des conseils de lecture –... L’article Les enfants, les livres et les vélos est apparu en premier sur […]
  • Je n’avais pas besoin ni voulais d’un VAE, mais je suis bien content d’en avoir un ! 03/05/2019
    Ce n’est pas Jeanne qui parle mais Kent Peterson. Blogueur depuis 2005, cet états-unien qui travaille chez Bike Friday, une petite entreprise installée à Eugene dans l’Oregon, a eu un parcours peu commun. Son billet a été publié le 24 avril dernier sous le titre « I didn’t need or want... L’article Je n’avais pas besoin ni voulais d’un VAE, mais je suis bien […]
  • Par le sentier de la fosse plate 26/04/2019
    Jeter un titre comme ça après avoir visionné une vidéo embarquée réalisée par un vélotaffeur au long cours. Ce pourrait être le titre d’un conte ou d’un court métrage, ou encore celui d’un film de guerre. C’est plus prosaïquement un petit raccourci cyclamical que le camarade Yann nous fait découvrir... L’article Par le sentier de la fosse plate est apparu en […]

RSS Actuvélo

  • Comment les députés européens élaborent les lois sur le vélo
    Velorama est un petit musée consacré à l’histoire de la bicyclette, situé au bord du Waal, une branche du Rhin, à Nimègue (Pays-Bas). Les pièces qui y sont exposées racontent comment la « machine à courir » fabriquée par un inventeur badois en 1817 s’est transformée, au fil de diverses innovations au 19èmesiècle, en vélo équipé d’un pédalier, d’une chaîne, d […]
  • Savoir rouler en CM2 : du rêve à la réalité
    Nous avons participé à deux types d’animations depuis 2017 en Essonne : des sorties scolaires à vélo de classes entières de CM2 (25 à 30 élèves en général). Il s’agit de préparer toute une classe, pendant trois à cinq séances, à l’apprentissage de la conduite en groupe en ville, puis d’encadrer une grande sortie à vélo … L’article Savoir rouler en CM2 : du r […]
  • Le Mans Métropole relève le défi du vélo
    Une politique de développement des infrastructures cyclables menée depuis 2001 Depuis 2001, Le Mans Métropole a fait un gros effort en matière de transports en commun : deux lignes de tramway, une ligne de Bus à Haut Niveau de Service. Le vélo n’a pas été oublié pour autant et tous ces nouveaux sites propres créés pour les … L’article Le Mans Métropole relèv […]
  • Appel à projets “Vélo et territoires” : 102 lauréats seront accompagnés
    Les résultats du premier relevé de l’appel à projets “Vélo et territoires” ont été dévoilés : 102 lauréats ont été retenus. Près de 90 % des projets comportent des études de planification des aménagements cyclables. 102 candidats ont été retenus pour le premier relevé de l’appel à projets “Vélo et territoires”. En septembre dernier, l’Etat et l’Ademe avaient […]
  • Le vélo électrique va-t-il désenclaver les territoires ruraux ?
    A Saint-Dié-des-Vosges, l’intercommunalité mise sur le développement des voies cyclables pour faciliter les déplacements des habitants. Un défi sur un territoire en grande partie rural et vallonné. Le boom que connaît le vélo à assistance électrique (VAE) ne concerne pas que les grandes agglomérations. A zones à dominante rurale, aussi, on s’intéresse à ses […]

Étiquettes

#gcum #vélotaf Angoulême Avenue de Verdun aérotrain Beaugency Blanchard Blois Blossières Boigny Bonny sur loire Bordeaux Bourges Briare Brunet Cercottes Chambord chaotomobile Chemin des Jonquilles Châteauroux Châtillon Chécy Coligny Combleux Copenhague Corgié Coulon Cusset Dunkerque Edmondo De Amicis Eillum fbg Madeleine fbg St Vincent Fleury Georges V Germigny Gien Grenoble Hugo Héran Ingré kgb2019 Ki no Tsurayuki Koyama La Chapelle St Mesmin La Source Leblanc Leblay Lemòtges Lesens Lille Lucien Péraire Mardié Montaigne Montargis Monteirolet Naoned~Nantes Naviki neige ne tombez pas dans le panneau Nevers Nijmegen Olivet Orléans Ormes où suis-je P.D.U. Place Rameau place St Aignan police propaganda Pulversheim quai du Fort Alleaume quartier chêne Maillard quartier St Marceau Razemon RN20 Robert Benchley Roger Toulouse Rouen route de Chartres Rue Anatole France rue Bannier Rue Barruet rue Chanzy rue Creuse rue de Bourgogne rue de chimoutons rue de Lamballe rue de la Tour Neuve rue de l’Orme-au-coin Rue de Montaran rue des carmes rue des cosmonautes rue des fossés rue des Htes Levées rue des Maltotiers rue des murlins rue de Solférino rue Dubois rue du Bourdon Blanc rue du Canon rue E. Vignat rue Gabriel Péri rue Jean Jaurès rue Jean Moulin rue Jeanne Champillou Rue Jules Guesde rue Lamartine rue Langevin rue Louise Labonne rue Louise Michel rue Marcel Paul rue Mendès-France rue Nicole Duclos rue Piedgrouille rue Riobé rue St Côme rue Émile Zola Saran Semoy Sent Junian signalétique St Benoît/Loire St Cyr en val St Denis en val St Hilaire St Mesmin St Jean de Braye St Jean la Ruelle St Jean le Blanc St Laurent St Pryvé St Mesmin Strasbourg~Strossburi Su Sully/Loire Toscano Tours Travers Tsuyoshi Tuilerie Tunnel de l’ardoise Vennecy Vélorution Wataru Wichita Zef Jégard zone 30 - zone 20 écluse

Catégories

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Écrire

450 (ad) bikerider (point) com

Pollution de l’air

Cliquez pour ouvrir les alertes à la pollution.

%d blogueurs aiment cette page :