Becancaneries

Aventures à vélo dans Orléans mégalopopole & un peu ailleurs !

Du haut du guidon

Loin de mon grand plateau l’idée de faire des « daily Obs » ! The father of this job is on YouTube, and here is his the link of his channel(>fr) ; the last one is stamped n°5 🙂 (Tuesday, May 28)

Loin de mon petit pignon, car les « observations au quotidien » se transformeraient vite en colère. Cependant, s’il y a un père à l’exercice, vous trouverez sans problème sur la chaine liée, le grand-père de toute cette communauté sous le patronyme de Bilook. En local, il y a cependant un cousin dont les films sont commentés, en illustration de billets argumentés. Son blog n’est probablement pas assez lié dans ce cyber-cahier que je suis dans l’obligation d’en donner le lien (>fr).

Le développement choisi et un bon cadre en acier me porteront dans ma caverne pour quelques images capturées à même la fourche du vélo.

Un dimanche à Mardié

Les bétonneurs du conseil départemental (>fr) veulent bitumer un pont ici. Attention, les grands fauves promettent un pont qui respecte l’environnement, sur lequel ne circuleront que des licornes volantes… Une telle idée de génie est à relier au projet Loire-Land, projet porté par la métropole d’Orléans (>fr).

Pile-poil l’endroit où passe le projet de pont

Voici le lien des opposant⋅e⋅s (>fr) à ce projet délirant.

Dans la presse (>fr-Le Popu’) pourtant, il se donne à lire que des projets routiers semblables n’ont pas été votés, même par la droite :

Craignant son « impact environnemental », les élus de Limoges Métropole ont refusé d’approuver les déviations de Feytiat et de Panazol, projet porté par le conseil départemental. Lesquelles devaient permettre de désengorger ces deux communes et l’est de Limoges aux heures de pointe… à condition de traverser plusieurs hectares de vallées.

Plus loin, sur le calme de la levée

Un lundi, un crucifix

Point catholibans, à 2 bagnoles, elles bloquent la circulation, mais comme ce sont des amies de la mairie, la police ne passe pas :

 

Le relevé des compteurs par les minipuceaux se fait dans cette partie du quartier entre 14:00 et 15:00, pour être certain de gêner personne.

Un mardi, après la pluie

Les Blossières, un quartier dont les enfants sont en sucre :

 

3 places de ce côté, 5 de l’autre, mais une #GCUM. Il y a peu, les gilets jaunes posés sur le tableau de bord, autant le dire, un couple de retraités occupait la bande à 10m de la Poste©, avec sur l’aire de stationnement des Blossières, plus de 10 places libres… de l’autre coté du pare-brise.

Plus loin dans le quartier, quand ce n’est pas la Poste, c’est un livreur, ici le vendeur de cholestérol de la gare :

Il y a au moins 2 places de libre sur la photo, certes, la rue à traverser également.

J’en connais qui auraient été bloqués le film du dimanche prélevé un jour d’ouverture de la médiathèque :

La ville d’Orléans est officiellement en lutte contre les incivilitudes !

À noter le stationnement devant une issue de secours ; même si présentement l’ouverture demeure possible, le point de rassemblement de l’immeuble est sur le parvis.

Plus loin, pour être certain que la direction assistée n’est pas une option, même sur une bagnole française, petit plaisir d’indiquer que j’ai une bande qui m’intime l’ordre de laisser le passage et que non, nenni, je vous en pris, passez madame :

 

Héhéhé ! La découverte du jour avait la forme de la direction assistée

Plus loin, c’est l’hôtel du commandement qui #GCUM dans la voie d’accès au parc souterrain :

Photo prise un autre jour, mais ce soir c’était GCUM à l’identique.

Il faut dire que les panneaux d’indication pour entrer dans le parc — c-à-d, faire le tour du rond-point de la cathédrale — ne sont pas bien compris. Peut-être faut-il poser des quilles pour empêcher de tourner directement, poser des quilles ou mettre des PV, même à l’armée, même à la mairie qui la première ne respecte pas les lieux.

Et vendredi… dernier

Pour terminer sur une note positive, 2 photos prises vendredi dernier à 300m d’intervalle. Un cycliste officiel qui pédale… les pattes en grenouille :

Vite dépassé pour suivre un cycliste du quotidien, dans la ligne de désir qui mène au lieu dont il se parle dans ce petit poème (>òc-fr) :

Le lieu vient d’être nettoyé.

Publicités

2 commentaires sur “Du haut du guidon

  1. Jeanne à vélo
    29/05/2019

    Tout à fait d’accord. Comme il n’est pas assez lié je poste un commentaire pour rien.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Information

Cette entrée a été publiée le 28/05/2019 par dans Une photo vaut mieux qu'un long discours, et est taguée , , .

RSS Jeanne à vélo

  • Vélo’+ : deux générations de vélos en libre service à Orléans 19/06/2019
    L’histoire retiendra qu’Orléans a été parmi les toutes premières villes françaises à déployer un réseau de vélos en libre service (VLS). C’était il y a douze ans et le système Vélo’+ fait désormais partie intégrante du paysage urbain orléanais (et pas du tout accessoirement de la communication municipale). Les derniers... L’article Vélo’+ : deux générations […]
  • Entre piste de running et boulevard urbain bussophobe 12/06/2019
    Depuis la rive droite de la Loire, et donc la partie nord d’Orléans, rejoindre le jardin des plantes via le pont George V a déjà fait l’objet d’un billet ici même. A l’occasion des travaux de requalification de la RD2020 en boulevard urbain au sud du pont Joffre, il était... L’article Entre piste de running et boulevard urbain bussophobe est apparu en premie […]
  • Les Groues à vélo 02/06/2019
    Commençons par saluer ce joli titre de La Tribune – Hebdo : « Les Groues, avant les grues ». C’est que la constitution d’une ZAC est imminente. Un dossier de concertation a été mis à la disposition du public sur le site de la métropole (du 10 mai 2019 au 10 juin... L’article Les Groues à vélo est apparu en premier sur Jeanne à vélo.

RSS Actuvélo

  • Itinéraire d’un vélotaffeur : de la voiture au vélo
    Une histoire à deux roues Je ne sais pas vous mais mon histoire familiale me prédestinait à aimer les voitures. Mon père est fan de voiture de sports (qu’il n’a osé s’acheter qu’une fois la retraite arrivée), les magazines sur les voitures traînaient régulièrement à la maison… Tout me conduisait donc à être passionné de … L’article Itinéraire d’un vélotaffeu […]
  • Quand le trafic s’évapore…
    À l’origine du terme En 1961, l’urbaniste Jane Jacobs, publie un ouvrage – Déclin et survie des grandes villes américaines – qui connaîtra un succès mondial(1). Elle y décrit, avec une grande finesse, la façon dont l’essor du trafic automobile érode la ville et son urbanité et comment, au contraire, en redonnant la priorité à … L’article Quand le trafic s’év […]
  • Une analyse comparée de l’évolution de la place du vélo dans les villes européennes
    Cycling Cities est un bel ouvrage – dont on espère un jour la traduction en français – qui regroupe 14 monographies de villes européennes, réparties dans neuf pays, de taille intermédiaire (Enschede, Bâle) ou plus importante (Copenhague, Manchester, Lyon, Hanovre) – à l’exception d’une étude à l’échelle du Limbourg, une région valonnée des Pays-Bas. Cet … L’ […]

Une gazette « vélo » en ligne

La chaine vidéo de Yann

La chaine vidéo de Jeanne à vélo

Pollution de l’air

Cliquez pour ouvrir les alertes à la pollution.

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Écrire

450 (ad) bikerider (point) com
%d blogueurs aiment cette page :