Becancaneries

Théorème de J.B. Corot : « la ville de Copenhague est équipée de 350 km de pistes cyclables surélevées, séparées de la route et très sûres » dont plus de 550 km font les trottoirs d’Orléans et son agglomération.

Révision du code en 10 diapos

Le mardi 2 juillet était la veille du 3, jour de présentation de la note jaune « vélo » (>fr-la Rep’) par l’agglomération d’Orléans, une réunion fort brillamment illustrée ici (>fr-Jeahanne à vélo).

Le mardi 2 juillet était un jour ensoleillé, un jour comme un autre pour qui se rend matin et soir au travail à vélo, soit 25km de vélotaf, un de ces néologismes des nouvelles mobilités si compliqués à comprendre par les grands fauves.

Quelques diapositives conformes, pour certaines, à l’esprit des annoncettes sur la place qui sera dévolue au vélo.

Situation 1

Vous êtes à un carrefour. Lequel des 3 véhicules doit passer en premier ?

A) L’autosoliste à gauche du cycliste, et au téléphone portable à l’oreille, possède la priorité sur les autres véhicules, car elle doit aller chercher Esméralda à la garderie et les croquettes du chat à capitaliste-parc.

B) L’autosoliste à droite du cycliste, et souriante, possède la priorité sur les autres véhicules, car elle est arrivée la première.

C) Le cycliste doit passer avant les autres véhicules, car les vélotaffeurs ont tous les droits.

D) Pas besoin de faire un débat participatif, l’automobiliste situé à gauche de l’image est celle qui bénéficie du régime de priorité.

La première automobile est passée. Quel est l’ordre de passage des 2 véhicules suivant :

A) Le cycliste, car rester trop longtemps sans bouger impose une dépense énergétique trop importante au re-démarrage.

B) Le cycliste, car il est le bien sur terre.

C) L’autosoliste, car elle sourit à la vie et est en attente à cette fourche depuis trop longtemps. De plus, elle bénéficie du régime de priorité à droite.

D) Le vélo, car il connaît des cyclistes à Saran.

Situation 2

Vous êtes cycliste, vous circulez dans une bande peinte sur la chaussée à Fleury. Vous venez de dépasser quelque 5 véhicules et maintenant, vous êtes situé à l’antépénultième véhicule de la file. La pénultième automobile a tendance à « prendre » sur la bande :

A) C’est normal, le cycliste va trop vite, il faut le ralentir et lui faire comprendre qu’il n’est rien.

B) La bande a été peinte pendant la nuit et le conducteur du véhicule peut manquer d’habitude.

C) Vous ralentissez habituellement à ce carrefour, d’autant plus qu’il y a eu un mort l’an passé. De plus, 2 véhicules avant un feu, même rouge, sont un danger, surtout quand l’un des 2 est situé dans le sas vélo et peut, potentiellement, tourner à droite quand le feu passe au vert.

D) Oui mais les cyclistes !

Situation 3

Finalement la dernière bagnole de la file était stationnée dans le sas vélo. Le feu est resté au rouge, vous remontez prudemment le long de la #gcum pour vous placer devant, afin de bénéficier de la possibilité d’un dégagement en sécurité :

A) C’est une Citroën© avec des protections latérales importantes, donc vous pouvez donner des coups de pied.

B) Vous hurlez « 135€00 d’amende » avant de vous mettre ostensiblement dans une position hostile devant la bagnole (de chiasse de merde).

C) C’est interdit de dépasser par la droite.

D) Les cyclistes ne respectent rien.

Situation 4

Nous sommes maintenant dans le quartier des Blossières. Un transaction intergalactique entre petits commerçants semble sur le point d’aboutir.

A) Vous voyer le nombre de places libres et encore une fois, vous faites un gentil sermon aux croyants du dieu diesel.

B) Vous usez du timbre pour vous annoncer, espérant que le frère de lumière manœuvre pour stationner sur une des nombreuses places libres. Ceci, car vous avez une voiture derrière vous et savez qu’un écart peu vous êtes fatal à 25km/h. Ceci, car vous savez qu’il y a des coussins berlinois et avez peur un manœuvrant de vous en payer l’angle d’un.

C) Vous prenez part à la transaction.

D) Des types vous ont déjà expliqué dans le quartier que les places doivent demeurer libres au cas où quelqu’un désire se garer pour accéder aux commerces, à la mairie, au centre social. Ils ne gênent personnes ici.

Situation 5

Vous insistez pour vous affirmer. Un des philosophes vous sourit pour vous amadouer.

A) « Cool man, on est tous frères ! »

B) On est pas en ville là.

C) Vous dites une fois de plus que le stationnement est interdit dans la bande cyclable, que c’est 135€00, qu’il y a plus de 20 places de libre, que ce genre de comportement met votre vie en danger.

D) Le type vous explique qu’il ne peut pas faire autrement et de toutes les façons, il est daltonien.

Situation 6

Illustration de la mise en danger possible. Vous comprenez très vite que la voiture est en train de reculer et que le conducteur ne peut pas vous avoir vu.

A) Vous continuez d’user du timbre pour vous signaler, avant de vite bifurquer dans la voie de gauche, en lui criant que le timbre est pour les 2 connards de la situation précédente.

B) Vous entendez les animateurs de quartier ouvrir un paquet de « petits écoliers ».

C) Vous vous demandez qui a conçu l’aménagement du quartier.

D) Vous vous déshydratez à cause de la chaleur et buvez un coup.

Situation 7

Vous êtes dans la rue des Murlins, à Orléans. La voiture suivante stationne sur le trottoir et dans le contresens à destination des cyclistes.

A) Le bagnoliste a mis les « warnings » ce qui signifie que c’est un ami de la mairie.

B) C’est 135€00 et avec des policiers présents, en 15 jours, vous pensez qu’il peut être mis fin à 30 ans de laisser-faire, même si les ami⋅e⋅s des rond-points crieront au fascisme. Dans l’attente, vous retournez le rétro.

C) Le bagnoliste en a pour 5 min.

D) Le bagnoliste bosse lui, pas comme vous qui vous baladez à vélo, et puis le vélo, c’est un truc de bobo !

Situation 8

Vous êtes toujours dans la rue des Murlins, à Orléans. La voiture suivante stationne sur le trottoir, dans le contresens à destination des cyclistes et Charles-Éric ouvre la portière au moment où vous arrivez, vous, une cycliste derrière vous et un cycliste sur votre flanc gauche.

A) Le bagnoliste éduque son enfant et les chiens font pas des chats.

B) C’est une Audi©, il a la bagnole, il a baisé la femme, une cigogne chargée en particules fines a livré un enfant.

C) Vous hurlez un « attention la portière » tout en usant du timbre. C’est 135€00 et avec des policiers présents, en 15 jours, vous pensez qu’il peut être mis fin à 30 ans de laisser-faire, même si les ami⋅e⋅s des rond-points crieront au fascisme. Dans l’attente, vous retournez le rétro.

D) Pas la peine de vous en faire pour la portière ouverte, la voiture a la climatisation en marche.

Situation 9

Vous êtes encore dans la rue des Murlins, toujours à Orléans. C’est la troisième automobile qui stationne sur le trottoir et dans le contresens à destination des cyclistes.

A) On peut pas faire autrement. Il y a des jours comme ça.

B) Ce n’est pas une personne du quartier, il faut être indulgent.

C) C’est peut-être une personne qui a fait le vélotour©.

D) C’est 135€00 et avec des policiers présents, en 15 jours, vous pensez qu’il peut être mis fin à 30 ans de laisser-faire, même si les ami⋅e⋅s des rond-points crieront au fascisme. Dans l’attente, vous retournez le rétro.

Situation 10

Vous vous en êtes sortis. C’est bien, voici la dernière diapositive. Vous pensez que en une seule soirée de juillet, après un épisode de grosse chaleur, plus rien ne peut arriver.

Vous arrivez au niveau de l’école des catholibans, rue du Bourdon Blanc, à Orléans. Une école qui justement, pendant les fortes chaleurs a été fermée. Vous pensez bien que la chaleur, qualifiée d’infernale, est un signe du dieu unique au diesel et au S.U.V. réunis pour manifester son courroux face aux mangeurs de tofu à vélo.

 

A) Ce sont des ami⋅e⋅s de l’équipe municipale, ils et elles ont une autorisation.

B) Le stationnement dans le sens contraire à celui de circulation, en plus d’être interdit à cet endroit, est verbalisé uniquement rue de Patay, à l’encontre des populations étrangères pour leur souhaiter la bienvenue.

C) C’est 3 x 135€00 de perdues pour les caisses de l’État. Avec des policiers présents, en 15 jours, vous pensez qu’il peut être mis fin à 30 ans de laisser-faire, même si les ami⋅e⋅s des rond-points crieront au fascisme. Dans l’attente, vous retournez le rétro.

D) Ce sont des écoles primaires, on vient du 78, du 28 faire vivre ta commune avec nous superstitions primitives alors calmos ! Nous prions pour nos péchés à l’occasion, alors que toi avec ton vélo, tu fais quoi pour le climat ?


Toutes les photos sont tirées des films réalisés au niveau de la fourche, le mardi 2 juillet 2019. J’ai conservé les 3 séquences pour preuves, au cas où une personne « qui ne voit pas beaucoup de vélo à travers son pare-brise » doute d’avoir perdu l’occasion de 7PV.

Quand Orléans pue et est en situation « médiocre » du point de vue de l’air à respirer, plus personne ne doit se demander « cékikapété ».

Information

Cette entrée a été publiée le 06/07/2019 par dans Une photo vaut mieux qu'un long discours, et est taguée , , , , , , .

Jeanne à vélo en vidéo

RSS J-à-V à l’écrit

  • Rues scolaires : la ville d’Orléans entre en petite section 23/10/2021
    Cette section fait environ 130 m. Il s’agit de la rue de la gendarmerie qui passe devant l’entrée principale de l’école maternelle Marie-Stuart dans le quartier Argonne – Saint Vincent à Orléans. C’est depuis le 11 octobre le lieu de l’expérimentation d’un nouvelle rue scolaire dont la presse locale s’est... L’article Rues scolaires : la ville d’Orléans entr […]
  • Utrecht inaugure un nouveau et vaste parking à vélos souterrain en centre-ville 20/10/2021
    Quand il n’y en a plus, il y en a encore ! De quoi ? Du stationnement vélo de grande qualité… à Utrecht ! C’est évidemment Mark Wagenbuur qui fait la visite puisqu’il a assisté à l’inauguration de cette installation résolument « moderne ».Voici la traduction de « Why did Utrecht open yet another giant underground... L’article Utrecht inaugure un nouveau et v […]
  • Un « Social Cycling Tour » à Bois-le-Duc 13/10/2021
    Difficile de traduire proprement l’expression « Social Cycling Tour » donc je me suis bien gardé de le faire. Mais je suis sûr que vous comprenez intuitivement de quoi il s’agit. Sinon, aucun souci, Mark Wagenbuur vous explique tout. 😇Voici la traduction de « A ‘social cycling tour’ in ʼs-Hertogenbosch » publié le 13... L’article Un « Social Cycling Tour » à […]
  • Pédaler de Huis ter Heide à la gare de Driebergen-Zeist dans la Province d’Utrecht 06/10/2021
    Un nouveau trajet interurbain à vélo commenté de Mark Wagenbuur.Voici la traduction de « Ride from Huis ter Heide to station Driebergen-Zeist (Province of Utrecht) » publié le 6 octobre 2021 sur Bicycle Dutch. Le trajet de cette semaine nous emmène d’un endroit à l’autre du blog. Nous commençons juste au sud... L’article Pédaler de Huis ter Heide à la gare d […]

Yann en vidéo

RSS Yann à l’écrit

  • Rue Lamartine : décision municipale bancale 30/07/2021
    Cela avait fait quelques semaines que je n’avais pas pris le temps de rédiger un billet. Comme vous le savez déjà, nous sommes plusieurs à s’être regroupés en association afin de faire valoir les droits des piétons et des cyclistes. Cela nous prend pas mal de temps et j’ai dû mettre en pause ce petit... Lire la Suite →
  • Encore une rue Demay-rde… 29/05/2021
    Avec Trololo vélo, nous avons fait une petite vidéo sur le projet de requalification de la rue Demay à Saint Jean le Blanc.
  • Mais qui a eu cette idée folle un jour d’inventer les normes ou y’a t-il un cycliste derrière le guidon de la mairie Dunois – Madeleine ? 16/05/2021
    J’avais déjà parlé de la requalification de la rue du Parc sur sa partie Sud. J’avais regardé d’un oeil distrait les travaux sur la partie nord. Cela me semblait à peu près aux normes sur la partie entre la rue de Coulmiers et le boulevard de Châteaudun (en vert). Hier, pour la première fois, j’empruntais... Lire la Suite →
  • Rue Frédeville : piétons, attention, terrain hostile 15/05/2021
    Malgré la pluie, j’ai décidé de m’aventurer par delà les frontières de la ville d’Orléans attiré par les travaux en cours de rue Frédeville à Saint Jean de Braye. Ville où Bruno Malinverno était adjoint au maire chargé de l’urbanisme et vice-président à la métropole en charge des transports. Ce brave monsieur nous a habitué... Lire la Suite → […]

Pollution de l’air

Cliquez pour ouvrir les alertes à la pollution.

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Écrire

450 (ad) bikerider (point) com

Licence

Creative Commons License
Vous pouvez utiliser les éléments de ce cyber-cahier si vous en citez la source.

%d blogueurs aiment cette page :