Becancaneries

Théorème de J.B. Corot : « la ville de Copenhague est équipée de 350 km de pistes cyclables surélevées, séparées de la route et très sûres » dont plus de 550 km font les trottoirs d’Orléans et son agglomération.

Petite balade dans la cité gantière

Loin de votre serviteur l’idée de vous narrer tout son trajet du village à la gare, loin de lui l’idée de vous faire croire l’idée, somme-toute assez citadine, que sans le braquet adéquat point de liberté, point de sensation. Celui, ou celle, qui achète un vélo sans en comprendre les rudiments dans le maniement des vitesses, celui-ci mérite… rien qui ne puisse être dit ici sans tomber sous le coup de la loi.

Tout est partit sur une discussion familiale et estivale commencée ainsi « Oui mais les cyclistes » ponctuée à un moment d’un « il y avait un vélo, l’autre jour, et bien impossible de le doubler. Pourquoi lui aussi, il ne roulerait pas sur le trottoir, cela serait plus confortable ».

Il faut comprendre cette dernière phrase comme un « et nous serions plus tranquilles sur la route qui est que pour nous ».

L’endroit dont parlait la personne, l’ancienne RN141, n’est pas aménagée pour les cyclistes dans sa traversée de la cité gantière.

Comme partout en France, la priorité est donnée aux chalands qui se rendent dans la zone commerciale, à ceux qui traversent la ville — sans qu’on leur donne vraiment l’envie de s’arrêter — à celles qui n’imaginent pas faire autrement que comme les générations d’avant, c’est-à-dire, depuis 60-50 ans, guère plus. La région étant assez « pauvre », mais quasi autarcique, l’achat de l’automobile représentait un progrès social, certes, mais le monde, pétrit d’une culture rurale forte, en était économe de l’usage. L’automobile comme objet ostentatoire de grande consommation, est un phénomène très récent — 20 ans environ —, donc pas irréversible non plus.

L’ancienne 141

Bref, si l’ancienne route nationale n’est pas aménagée dans le centre de la cité en dehors d’un étron de ciment séparateur, elle l’a été en périphérie. La largeur de la route n’a été en rien touchée, mais des places ont été peintes sur la route, dans les 2 sens de circulation. Malgré cela, nombreux sont les bagnoles qui empiètent sur le trottoir… de peur qu’une autre bagnole se rate dans un des virages.

Dans la même conversation, en plus de rappeler les règles de base : pas de vélos sur les trottoirs sauf moins de 8ans, panneau carré en ville car les équipements sont très souvent dangereusement conçus, respect du sens de circulation, sas vélo au feu.

Note : à St-Junien, il n’y a plus de feu et personne ne semble se plaindre, la circulation est très très fluide.

Boulevard de la République

J’ai appris à mon interlocutrice que « de la peinture a été déposée le long du boulevard de la République ». Si l’intention de desservir 2 écoles primaires et un collège est louable, la réalisation laisse à désirer.

En quelques images qui auraient pu être prises dans une célèbre grande ville de la région Centre :

En dehors des intersections — priorité, ressaut, courbe — et du double sens, l’équipement aurait pu avoir un semblant de qualité si le revêtement avait été conçu pour voir circuler les cyclistes. L’ensemble du boulevard devrait pouvoir être mieux aménagé ; les cyclistes, même jeunes, méritent mieux.

Champ de foire

Pour avoir autre chose que de passer de l’est à l’ouest, en laissant les sévices techniques de la communauté de commune, le plat de la chaussée s’offre à la roue. Il se trouve que l’itinéraire se continue le long du champ de foire — une aire de stationnement gratuite, ce qui n’empêche pas certain⋅e⋅s de râler sur l’air du « on peut plus se garer…». En image, le super équipement de 2 x 1m :

dont voici la fin du cheminement du champ de foire, en bordure :

Sérieusement.

Rue Jean Jaurès

Après le boulevard, après le champ de foire, voici la rue Jean Jaurès, malheureusement dans la même veine.

À l’aller (je circule sur la chaussée, l’équipement de non-rêve est sur la gauche) :

le trottoir est l’espace des piétons.

Au retour, votre serviteur a fait l’effort d’emprunter la bouse — ceci n’est pas une piste cyclable —  sur toute la longueur de la rue :

Vers la gare

À la sortie de la rue, le cycliste est resté sur la plate chaussée et le trottoir peint entre les arbres, les panneaux, les rond-points se présentait à sa droite :

Pour continuer vers la gare, il faut prendre la peut-être seule rue au nom d’un noble — d’Estienne d’Orves — et résistant.

Il est évident que pas un cyclosportif local, pas un cyclotouriste, même au féminin, même amateur, ne se risque à prendre ce type d’équipement.

Les camarades cyclistes sont les éternel·le·s oublié·e·s des forces aménagementérielles en place depuis trop longtemps, des forces au services du bitume, du béton, des bordures & des amis des rond-points.

Ce n’est pas la première fois que je parle sur ce cyber-cahier de la ville rouge, voir le croisillon (>fr), et probablement pas la dernière.

    • Le site de la cité (>fr) de Saint Junien ~ Sent Junian ~ donne à lire ceci :

Piste cyclable

Une piste cyclable permet quasiment de traverser la ville en vélo, de la zone commerciale Les Martines au centre aqua-récréatif l’Aïga bluïa. La zone de rencontre mise en place en centre-ville offre également un espace de circulation apaisé.

Dans les rues concernées par la zone de rencontre, le cycliste est prioritaire sur l’automobiliste mais doit respecter la déambulation des piétons. La vitesse y est limitée à 20km/h.

Note perso : une piste cyclable n’est pas un trottoir ! De plus, cette « piste » est de couleur invisible à l’œil nu, ce qui n’est pas une bonne chose pour pouvoir être utilisée sereinement.

 

 

– ! –

  • Le site du club de l’ASSJ-cylo (>fr) — grand respect à Didier qui va réussir le PBP2019.
  • Sur d’autres cyber-cahiers, des analyses de piste qui partent de nulle part pour aller pas très loin se donnent à être lues, par exemple ici (>fr).
  • Ou encore ici, en Ardecha (>fr) avec photos et film.

– ! –

2 commentaires sur “Petite balade dans la cité gantière

  1. Yann d'Orléans
    04/08/2019

    Ça m’agace ces cédez le passage/stop pour vélo au croisement d’une route alors que c’est juxtaposé à un passage piéton.

    Le piéton est prioritaire à la voiture, mais pas le vélo… C’est d’une bêtise !

    Aimé par 1 personne

    • janpeire
      04/08/2019

      J’ai expliqué à ma voisine que normalement, l’équipement cyclable doit avoir le même régime de priorité. Ici, ce qui est également ridicule, c’est la limite à 30 le temps du carrefour. Ni trottoir traversant, ni zonage, enfin, sur la chaussée, personne ne klaxonne, voir même, les gens sont cools.

      J'aime

Les commentaires sont fermés.

Information

Cette entrée a été publiée le 04/08/2019 par dans tourisme, Une photo vaut mieux qu'un long discours, et est taguée .

Jeanne à vélo en vidéo

RSS J-à-V à l’écrit

  • Utrecht inaugure un nouveau et vaste parking à vélos souterrain en centre-ville 20/10/2021
    Quand il n’y en a plus, il y en a encore ! De quoi ? Du stationnement vélo de grande qualité… à Utrecht ! C’est évidemment Mark Wagenbuur qui fait la visite puisqu’il a assisté à l’inauguration de cette installation résolument « moderne ».Voici la traduction de « Why did Utrecht open yet another giant underground... L’article Utrecht inaugure un nouveau et v […]
  • Un « Social Cycling Tour » à Bois-le-Duc 13/10/2021
    Difficile de traduire proprement l’expression « Social Cycling Tour » donc je me suis bien gardé de le faire. Mais je suis sûr que vous comprenez intuitivement de quoi il s’agit. Sinon, aucun souci, Mark Wagenbuur vous explique tout. 😇Voici la traduction de « A ‘social cycling tour’ in ʼs-Hertogenbosch » publié le 13... L’article Un « Social Cycling Tour » à […]
  • Pédaler de Huis ter Heide à la gare de Driebergen-Zeist dans la Province d’Utrecht 06/10/2021
    Un nouveau trajet interurbain à vélo commenté de Mark Wagenbuur.Voici la traduction de « Ride from Huis ter Heide to station Driebergen-Zeist (Province of Utrecht) » publié le 6 octobre 2021 sur Bicycle Dutch. Le trajet de cette semaine nous emmène d’un endroit à l’autre du blog. Nous commençons juste au sud... L’article Pédaler de Huis ter Heide à la gare d […]
  • Une base aérienne transformée en espace cyclable aux Pays-Bas 29/09/2021
    Peut-être qu’un jour la base de Bricy sera elle aussi rendue à la nature et deviendra cyclable. En attendant, celles et ceux qui y travaillent aimeraient certainement pouvoir s’y rendre à vélo de manière sûre et confortable… Mark Wagenbuur garde les roues sur terre mais nous fait un peu rêver... L’article Une base aérienne transformée en espace cyclable aux […]

Yann en vidéo

RSS Yann à l’écrit

  • Rue Lamartine : décision municipale bancale 30/07/2021
    Cela avait fait quelques semaines que je n’avais pas pris le temps de rédiger un billet. Comme vous le savez déjà, nous sommes plusieurs à s’être regroupés en association afin de faire valoir les droits des piétons et des cyclistes. Cela nous prend pas mal de temps et j’ai dû mettre en pause ce petit... Lire la Suite →
  • Encore une rue Demay-rde… 29/05/2021
    Avec Trololo vélo, nous avons fait une petite vidéo sur le projet de requalification de la rue Demay à Saint Jean le Blanc.
  • Mais qui a eu cette idée folle un jour d’inventer les normes ou y’a t-il un cycliste derrière le guidon de la mairie Dunois – Madeleine ? 16/05/2021
    J’avais déjà parlé de la requalification de la rue du Parc sur sa partie Sud. J’avais regardé d’un oeil distrait les travaux sur la partie nord. Cela me semblait à peu près aux normes sur la partie entre la rue de Coulmiers et le boulevard de Châteaudun (en vert). Hier, pour la première fois, j’empruntais... Lire la Suite →
  • Rue Frédeville : piétons, attention, terrain hostile 15/05/2021
    Malgré la pluie, j’ai décidé de m’aventurer par delà les frontières de la ville d’Orléans attiré par les travaux en cours de rue Frédeville à Saint Jean de Braye. Ville où Bruno Malinverno était adjoint au maire chargé de l’urbanisme et vice-président à la métropole en charge des transports. Ce brave monsieur nous a habitué... Lire la Suite → […]

Pollution de l’air

Cliquez pour ouvrir les alertes à la pollution.

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Écrire

450 (ad) bikerider (point) com

Licence

Creative Commons License
Vous pouvez utiliser les éléments de ce cyber-cahier si vous en citez la source.

%d blogueurs aiment cette page :