Becancaneries

Aventures à vélo dans Orléans mégalopopole & un peu ailleurs !

Infidélité estivale

L’été est surnommée la saison chaude, ce n’est pas pour rien, et quoi de mieux qu’une petite infidélité pour mettre un peu de piment dans sa vie… comme d’autres mettent du bleu dans la cuvette. Qui a cru que ce billet allait être immoral ? Le manque de fidélité dont il se parle ici est dans le domaine des revues qui écrivent sur le vélo.

L’infidélité, c’est le mal

Cela a commencé par un oubli, celui de 200-la revue dans le train. La revue était des sacoches entre Orléans et Tours, je pense l’avoir égarée entre Poitiers et le Limousin, le moment où il y a 3 places dans le TER pour 5 puis 8 vélos. La revue prise d’une bouffée de Pomponette serait allée suivre un cuissard authentique. Il est à souhaiter du bonheur et rien d’autre au nouveau, ou à la nouvelle, ou peut-être même au groupe… mais, cela ne nous regarde pas.

Les moyens du bord

Forcement, dans une petite ville de campagne, deux grandes surfaces ont vite monopolisé la distribution d’un peu tout et n’importe quoi pour qui n’est pas regardant sur ses besoins, même la presse. Et dans le domaine du vélo, les titres de la presse c’est maillot jaune et jaune maillot, en vert, en piste, en top et autres classement. Il y a des vicieux partout.
Qui dit supermarché, dit production de masse — alors que le système de propagande laisse à croire à l’unicité de l’individu — pour des désirs de masse, alors, autant se laisser pervertir par quelques plaisirs communs.
Sans avertissements aucuns, une couverture et un titre sortent du lot : une couverture avec un probable coureur cycliste aux yeux de merlan aussi frais que les poissons embarquetérisés depuis 3 mois au rayon poissonnier, un titre « Pédale ! », un truc de fouteux déguisé d’un jersey.

Pédale ! Pour un coup

C’est une aventure d’un coup, fin juillet, donc avec en fond sonore une célèbre course cycliste.
Et vous, vous êtes avec Jalabert, qui se raconte et c’est bien, avec les filles qui ont « fait » le Tour, elles aussi, vous êtes avec les durs à cuire en Auvergne et en Flandres, avec un braqueur à bicyclette.
Étrangement, mais c’est le goût de l’aventure estivale, la lecture des exploits sportifs narrés n’est pas rébarbative, essentiellement à cause du ton employé, en décalage avec les poncifs habituels, mais pas trop.
Lors du premier effeuillage, la revue avait promis un article sur les ronds points et autre giratoires. Hélas, si la belle nous apprend la différence, les 6 pages ne comblent pas les envies.
La revue est agréable, se laisse lire sans problème, même par les non concernés, mais de là à y revenir, rien n’est certain.

Retour à la maison

Un bref passage au point presse du terminal ferroviaire de la cité johannique aura été l’occasion des retrouvailles, durant lesquelles votre serviteur s’est trouvé comme chat errant.
De nouveau l’article sur le Nevers-Angers — coucou Bernard — de nouveau les portraits du « vélo qui guérit », les forçats du BTR, les aventures industrielles du phare… et une forme d’éloge de la lenteur.
Peut-être qu’embrasse c’est tromper, mais avec les yeux, pas certain à 200 % que ça compte.
L’important c’est de retrouver la vraie valeur des choses, et dans ce domaine, sans être d’accord avec tout, 200, c’est du sur.

Des liens en conclusion

En conclusion, ne faites pas ça. Faute avouée, faute avouée, rien de plus, mais mince alors, le chemin peut être douloureux. Comme le dit l’adage : « on peut s’égarer 1 fois avec 1000 personnes, mais… »  non, c’est « on peut égarer 1000 fois 1 personne mais on ne… ». Bref, voici les liens vers les 2 revues, ne vous trompez pas en cliquant :

Et les autres liens, polisson⋅ne⋅s, gardez les pour attacher les tomates aux piquets (ou les renards sur les galeries).

Un commentaire sur “Infidélité estivale

  1. Jeanne à vélo
    29/09/2019

    J’ai bien aimé le portrait du braqueur.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Information

Cette entrée a été publiée le 11/08/2019 par dans Livres, bédés, mangas.

RSS Jeanne à vélo

  • Un chemin de halage prometteur 08/11/2019
    Après la triste et grise « voie verte » de l’avenue Pierre Mendès France à Saint-Jean-de-la-Ruelle, cap à l’est pour une authentique voie verte, celle du chemin de halage. Se rendre à Combleux de cette manière, le long du canal et de la Loire, est une chouette balade. D’ailleurs, les influenceuses indiennes... L’article Un chemin de halage prometteur est app […]
  • La voie verte la plus grise de France 01/11/2019
    Qu’on me pardonne ce titre putaclic à souhait. Il y a certainement d’autres voies vertes bien grises ailleurs en France. Mais celle-ci, à Saint-Jean-de-la-Ruelle, coincée entre sortie d’autoroute, zone commerciale et tangentielle, accuse un profil de grisitude particulièrement prononcé. Et si vous estimez que j’ai forcé le trait en sortant... L’article La vo […]
  • Covoiturage : Nicolas Pressicaud tient la plume et le volant 30/10/2019
    Jan-Peire avait rencontré fortuitement Nicolas Pressicaud à l’occasion de la vélorution universelle à Nevers. Il faut dire que l’auteur en 2009 d’un Bréviaire de vélorution tranquille était un « régional de l’étape » comme on dit sur le Tour. C’était en juillet 2018 et l’ancien consultant en mobilité devenu enseignant d’histoire-géographie s’apprêtait... L’a […]

RSS Actuvélo

  • A Montpellier, #JeSuisUnDesDeux, acte 2
    Cela fait maintenant plus de dix mois que le vélo est au cœur de l’actualité à Montpellier, depuis la célèbre phrase du maire et président de la métropole: « Vous savez, faire une infrastructure pour qu’elle soit utilisée par deux personnes, c’est peut-être pas l’idéal ». La réaction citoyenne fut impressionnante avec 1 500 vélos … L’article A Montpellier, # […]
  • En Ile-de-France, le vélo n’est plus une danseuse
    Le vélo francilien en forte hausse! Les derniers chiffres montrent une progression de son usage dans la conurbation. Compte tenu de la géographie, de la densité et de la sociologie de l’Ile-de-France, c’est assez logique. Les élus, de tous bords et de tous niveaux, ont enfin compris son importance capitale. Voici pourquoi et comment il … L’article En Ile-de- […]
  • Pour qui allons-nous voter ? « Why we cycle » au service du plaidoyer local
    A l’invitation de l’association La Ville à Vélo, cinq candidats aux élections de la Ville et de la Métropole de Lyon ont participé au débat à l’issue du film « Why we cycle ». Animé par un journaliste du journal Lyon Capitale, ce ciné-débat a permis de connaître la position des candidats à l’égard du … L’article Pour qui allons-nous voter ? « Why we cycle » […]

La chaine vidéo de Yann

La chaine vidéo de Jeanne à vélo

Pollution de l’air

Cliquez pour ouvrir les alertes à la pollution.

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Écrire

450 (ad) bikerider (point) com
%d blogueurs aiment cette page :