Becancaneries

Aventures à vélo dans Orléans mégalopopole & un peu ailleurs !

Avoir la frite – presque histoire belge

On se fiche un peu de savoir qui des Belges ou des François sont les découvreurs de la frite, même si l’histoire sérieusement étudiée penche vers une invention parisienne, avec un fait culturel populairement adoptée et développée chez nos voisins de Wallonie et des Flandres réunies.

— Mais alors, si on s’en fiche, pourquoi en parler ?
— J’ai la patate, c’est une bonne raison, non !

Quelques images d’un samedi ordinaire.

Dans la rue Bannier

♪ Libérée ♬
À force de rétros rabattus
♫ Délivrée ♪♫♬

En bout de course

Entouré de rouge, un vélo+ qui fait fi du code de la route — en même temps, n’importe quoi a été fait en cet endroit — et des règles de circulation qui voudraient qu’il me laisse passer, pour cause de priorité à droite et présence de panonceau (cercle jaune). Suivons l’individu dans son cercle rouge.

Vélo+ loué
Dans un non-sens cyclable
— Conduite peu louable

Au delà des choix, suivre les règles
Jouer au premier arrivé.

Pont Royal

Avec une frite au cul, étrangement, les automobilistes mordent sans « pudeur de suvistes » sur la plate-forme du tramway — en même temps, les SUV font régulièrement le trottoir dans Orléans, devant les écoles, les vendeurs de drogue… — et mieux, ils respectent également les 2 cyclistes non-frités devant le micro cortège.

Le but de l’opération « frite » est de permettre de visualiser le mètre nécessaire au déplacement en milieu urbain. Un mètre bien loin des espaces ridiculement peints par la mairire d’Orléans ; avant de prendre le pont, nous avons « refait » l’itinéraire en or, pardon en Or…dur qui va de la bibliothèque à la Loire, billets d’archive ici (>fr-foutage de gueule estival) et ici (>fr-Accueillir les Bordures).

Présentement, à quoi bon nous avoir doublé pour nous retrouver au feu. Mieux, s’ils avaient patienté 3 secondes derrière notre cornet de frite improvisé, ils nous auraient permis de dégager au feu, leurs laissant plus de place, moins d’accélération — concours de quéquette — , plus de liberté ; une rue presque apaisée.

Idée pour les futurs régent⋅e⋅s du conseil syndical de l’agglomération : offrir une frite à chaque achat d’un vélo (et un cerveau aux suvistes).

Pôles fondus
Bien loin la bravitude
Dépasse la frite

Du nord au sud
Pingouins et manchots au feu retrouvés.

Voie verte

Et enfin une image de la frite en situation (mais pas en action car en cet endroit, point besoin de marquer la distance de sécurité) :

Confusionnisme
Bande, piste, voie verte
— Restez en vie !

Histoire Frite

Et voilà ma monture, un Histoire Bike qui fête bientôt son premier anniversaire (>fr), une bicyclette jaune, un vélo qui a la pêche & qui attend son petit frère « RTT » pour le printemps 2020.

Bon anniversaire

Ce billet attaquait patate en tête sur la Belgique. Loin de votre serviteur l’idée de rajouter trop d’huile dans la friture européenne au risque de brûler un pneu. Ce vendredi était l’anniversaire de la princesse Élisabeth de Belgique — Elisabeth van België ; Elisabeth von Belgien — une jeune fille de 18 ans qui a fait un très beau discours sur les questions d’environnement, à l’endroit de la jeunesse.

Vélorution

Ce n’est pas au cri revendicatif de « l’aquabike pour tous ! » que nous avons entrepris samedi 26 octobre 2019 d’équiper nos vélos de frites de piscine.

  • Cliquez ce lien (>fr) pour lire le billet sur l’opération et visionner les petits films réalisés.

 

5 commentaires sur “Avoir la frite – presque histoire belge

  1. Jeanne à vélo
    27/10/2019

    Il me semble que s’il y avait un dsc rue Bannier jusqu’à Saint-Paterne, il n’aurait pas à te laisser passer en vertu de la priorité à droite. Le CLPCF implique que tu cèdes le passage à tous les usagers de la voie sur laquelle tu t’engages.

    Aimé par 1 personne

    • janpeire
      27/10/2019

      Si et seulement si…

      J'aime

    • janpeire
      27/10/2019

      Et à voir son circuit de conduite, en plus du travail de peinture et de signalisation, il y a du travail de vélo école.

      J'aime

  2. Jeanne à vélo
    27/10/2019

    « Histoire Frite » : alors là je dis 👏 !

    🤣

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Information

Cette entrée a été publiée le 26/10/2019 par dans Une photo vaut mieux qu'un long discours.

RSS Jeanne à vélo

  • Un chemin de halage prometteur 08/11/2019
    Après la triste et grise « voie verte » de l’avenue Pierre Mendès France à Saint-Jean-de-la-Ruelle, cap à l’est pour une authentique voie verte, celle du chemin de halage. Se rendre à Combleux de cette manière, le long du canal et de la Loire, est une chouette balade. D’ailleurs, les influenceuses indiennes... L’article Un chemin de halage prometteur est app […]
  • La voie verte la plus grise de France 01/11/2019
    Qu’on me pardonne ce titre putaclic à souhait. Il y a certainement d’autres voies vertes bien grises ailleurs en France. Mais celle-ci, à Saint-Jean-de-la-Ruelle, coincée entre sortie d’autoroute, zone commerciale et tangentielle, accuse un profil de grisitude particulièrement prononcé. Et si vous estimez que j’ai forcé le trait en sortant... L’article La vo […]
  • Covoiturage : Nicolas Pressicaud tient la plume et le volant 30/10/2019
    Jan-Peire avait rencontré fortuitement Nicolas Pressicaud à l’occasion de la vélorution universelle à Nevers. Il faut dire que l’auteur en 2009 d’un Bréviaire de vélorution tranquille était un « régional de l’étape » comme on dit sur le Tour. C’était en juillet 2018 et l’ancien consultant en mobilité devenu enseignant d’histoire-géographie s’apprêtait... L’a […]

RSS Actuvélo

  • A Montpellier, #JeSuisUnDesDeux, acte 2
    Cela fait maintenant plus de dix mois que le vélo est au cœur de l’actualité à Montpellier, depuis la célèbre phrase du maire et président de la métropole: « Vous savez, faire une infrastructure pour qu’elle soit utilisée par deux personnes, c’est peut-être pas l’idéal ». La réaction citoyenne fut impressionnante avec 1 500 vélos … L’article A Montpellier, # […]
  • En Ile-de-France, le vélo n’est plus une danseuse
    Le vélo francilien en forte hausse! Les derniers chiffres montrent une progression de son usage dans la conurbation. Compte tenu de la géographie, de la densité et de la sociologie de l’Ile-de-France, c’est assez logique. Les élus, de tous bords et de tous niveaux, ont enfin compris son importance capitale. Voici pourquoi et comment il … L’article En Ile-de- […]
  • Pour qui allons-nous voter ? « Why we cycle » au service du plaidoyer local
    A l’invitation de l’association La Ville à Vélo, cinq candidats aux élections de la Ville et de la Métropole de Lyon ont participé au débat à l’issue du film « Why we cycle ». Animé par un journaliste du journal Lyon Capitale, ce ciné-débat a permis de connaître la position des candidats à l’égard du … L’article Pour qui allons-nous voter ? « Why we cycle » […]

La chaine vidéo de Yann

La chaine vidéo de Jeanne à vélo

Pollution de l’air

Cliquez pour ouvrir les alertes à la pollution.

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Écrire

450 (ad) bikerider (point) com
%d blogueurs aiment cette page :