Becancaneries

Théorème de J.B. Corot : « la ville de Copenhague est équipée de 350 km de pistes cyclables surélevées, séparées de la route et très sûres » dont plus de 550 km font les trottoirs d’Orléans et son agglomération.

Flânerie du samedi soir

« La ville de Copenhague est équipée de 350 km de pistes cyclables surélevées, séparées de la route et très sûres » dont plus de 550 font les trottoirs d’Orléans et son agglomération.

Où-suis-je ?

C’est une vieillerie mais je ne me lasse pas de la vacuité des informations données.

Alors « où-suis-je ? » :

  • Sur un trottoir, certes, oui, cela saute aux yeux ;
  • Dans une agglomération avec un « super » plan vélo, oui, également, cela se voit avec la signalétique ici posée comme un chien, ou peut-être le maire, sa merde ;
  • Dans une ville « En Marche ready », yes ;

Dialogue intérieur pour vous aider à trouver la ville de l’agglomération d’Orléans :

— Pourquoi est-ce un trottoir  risible ?

— Ce panneau n’a pas sa place ici, POINT.

— Mais il y a un super équipement pour les vélos à droite !

— Ferme-la. Ce panneau à son jumeau de l’autre côté du pont, sur le même trottoir… De plus, le super équipement est 100m de contre-sens, puis rien… le vide d’une absence de vision.

— Mais pourquoi le maire de cette commune n’aime pas les vélos.

— Le jour où tu le verras sur un vélo, les poules perdront leurs dernières dents.

Ailleurs dans la cité du diesel incarné

J’ai lu, ici ou là, que certains potelets n’étaient points visibles dans l’obscurité d’une zone d’Ormes-Saran-Ingré, des potelets plantés au milieu d’une étroite bande cyclable.

Laids potelets, brillez !

Sans rien connaître du problème, j’ai attendu la nuit, quand les potelets sont gris, pour sortir et vérifier par moi-même, parce que les rumeurs à Orléans, elles vont très vite. Par exemple, « il parait qu’il y a un plan vélo tout neuf, et que avant ce dernier, il y en avait un, secret, caché, mais appliqué à la lettre, puisque d’équipements de qualité, Orléans et son agglo n’en ont point » ; il ne faut oublier que le dernier équipement cycliste de qualité a fêté ses 30 ans il y a peu (>fr).

Ma réflexion, en circulant entre 2 bordures, 2 giratoires et 3 changements de sens de circulation, a dans un premier temps été « je me suis trompé d’endroit, car les potelets, visiblement, même succinctement, réfléchissent, eux ! ».

Dans un second temps, j’ai activé la carte mentale de l’agglomération et me suis convaincu d’être dans la bonne partie de la zone, et que peut-être, les sévices techniques de la mairire d’Orléans étaient passés faire quelque chose, de vraiment pas trop mal. La photo le montre (avec la lumière de l’ordiphone).

Mais, mais, soudain, un potelet de bois trahit le travail d’amateur, au sens noble du terme. Le carrée de matière réfléchissante n’est pas issu de la mairie d’Orléans. Fol icelui qui aurait pu penser cela. Sans rire. C’est l’œuvre d’une personne qui armée d’adhésif et de ciseaux a « équipé » les potelets, pour la sécurité et le confort des cyclistes, des notions trop peu valorisantes pour les grands fauves de l’agglomération.

« Adhésifs » & « ciseaux », nous sommes bien loin du processus décisionnel de requalification et d’amélioration d’un système complexe d’objets bloquants disposés sur la matière dure d’un équipement obsolète et loin du cœur de ville destiné au façadage touristique.

2 commentaires sur “Flânerie du samedi soir

  1. Jeanne à vélo
    07/12/2019

    « Pont de Tours » rue Charles Beauhaire à Saint-Jean-de-la-Ruelle.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.

Information

Cette entrée a été publiée le 07/12/2019 par dans Orléans n’aime pas beaucoup les vélos, Une photo vaut mieux qu'un long discours, et est taguée .

Jeanne à vélo en vidéo

RSS J-à-V à l’écrit

  • Confinement jour 20 : le mouvement perpétuel des zombies 05/04/2020
    Vous imaginez si la prise sauvage de chloroquine en venait à transformer ses cobayes (in)volontaires en zombies ? Ça nous ferait un beau pataquès ! Ou un synopsis de série Z. Si le confinement se prolonge, j’aurai peut-être le temps de m’envoyer les dix (!) saisons de The Walking Dead dont... L’article Confinement jour 20 : le mouvement perpétuel des zombies […]
  • La requalification de Sint Jacobsstraat à Utrecht 03/04/2020
    Après « D’un urbanisme pensé pour la voiture à un urbanisme au service des populations », place à la mise en pratique concrète avec Sint Jacobsstraat à Utrecht, ville dans laquelle travaille Mark Wagenbuur. Voici la traduction de « The redesign of the Utrecht Sint Jacobsstraat » publié le 25 août 2015 sur Bicycle Dutch.... L’article La requalification de Sin […]
  • Confinement jour 15 : beau comme l’extinction des écrans de pub 31/03/2020
    Ça y est je perds le fil. Dans mon billet précédent spécial confinement j’ai mal compté les jours. Nous n’en étions pas alors au dixième jour de notre probable quarantaine mais au onzième. Alors que j’ai une nette préférence pour les nombres impairs, c’est ballot. Comme JP, qui a proposé... L’article Confinement jour 15 : beau comme l’extinction des écrans d […]

Yann en vidéo

RSS Yann à l’écrit

  • A qui appartiennent les rues d’Orléans? 05/04/2020
    A chaque réhabilitation d’une rue, le processus est identique à la parade des fêtes johanniques : immuable . Il faut recueillir l’avis des Orléanais. C’est la grand messe de la démocratie participative où l’élu veut que chaque habitant puisse faire connaître son avis. Mais est-ce que ce mode de décision sert l’intérêt commun et prend... Lire la Suite → […]
  • Tentative d’analyse comportementale du stationnement gênant dans le quartier Dunois 02/04/2020
    Avant de commencer cette analyse, plantons le décor! Le quartier Dunois est borné au sud par la (trop passante) rue du Faubourg Saint Jean et le (trop bruyant) boulevard Rocheplatte, à l’ouest et au nord par le (presque cyclable) boulevard de Châteaudun et à l’est par la rue (délabrée) du Faubourg Bannier. L’histoire de ce... Lire la Suite →
  • Des Pays-Bas à la plaine beauceronne en passant par les bords de Seine 29/03/2020
    Eindhoven : le commencement J’ai commencé le vélo utilitaire aux Pays-Bas à Veldhoven. De mon domicile jusqu’à mon lieu de travail, il n’y avait que quelques kilomètres. Le parcours était sécurisé et beaucoup plus rapide à vélo qu’en voiture. Naturellement, après quelques mois dans le Brabant-Septentrional, j’ai vendu mon SUV allemand sans regret. Pendant de […]

Pollution de l’air

Cliquez pour ouvrir les alertes à la pollution.

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Écrire

450 (ad) bikerider (point) com
%d blogueurs aiment cette page :