Becancaneries

Théorème de J.B. Corot : « la ville de Copenhague est équipée de 350 km de pistes cyclables surélevées, séparées de la route et très sûres » dont plus de 550 km font les trottoirs d’Orléans et son agglomération.

Flânerie du samedi soir

« La ville de Copenhague est équipée de 350 km de pistes cyclables surélevées, séparées de la route et très sûres » dont plus de 550 font les trottoirs d’Orléans et son agglomération.

Où-suis-je ?

C’est une vieillerie mais je ne me lasse pas de la vacuité des informations données.

Alors « où-suis-je ? » :

  • Sur un trottoir, certes, oui, cela saute aux yeux ;
  • Dans une agglomération avec un « super » plan vélo, oui, également, cela se voit avec la signalétique ici posée comme un chien, ou peut-être le maire, sa merde ;
  • Dans une ville « En Marche ready », yes ;

Dialogue intérieur pour vous aider à trouver la ville de l’agglomération d’Orléans :

— Pourquoi est-ce un trottoir  risible ?

— Ce panneau n’a pas sa place ici, POINT.

— Mais il y a un super équipement pour les vélos à droite !

— Ferme-la. Ce panneau à son jumeau de l’autre côté du pont, sur le même trottoir… De plus, le super équipement est 100m de contre-sens, puis rien… le vide d’une absence de vision.

— Mais pourquoi le maire de cette commune n’aime pas les vélos.

— Le jour où tu le verras sur un vélo, les poules perdront leurs dernières dents.

Ailleurs dans la cité du diesel incarné

J’ai lu, ici ou là, que certains potelets n’étaient points visibles dans l’obscurité d’une zone d’Ormes-Saran-Ingré, des potelets plantés au milieu d’une étroite bande cyclable.

Laids potelets, brillez !

Sans rien connaître du problème, j’ai attendu la nuit, quand les potelets sont gris, pour sortir et vérifier par moi-même, parce que les rumeurs à Orléans, elles vont très vite. Par exemple, « il parait qu’il y a un plan vélo tout neuf, et que avant ce dernier, il y en avait un, secret, caché, mais appliqué à la lettre, puisque d’équipements de qualité, Orléans et son agglo n’en ont point » ; il ne faut oublier que le dernier équipement cycliste de qualité a fêté ses 30 ans il y a peu (>fr).

Ma réflexion, en circulant entre 2 bordures, 2 giratoires et 3 changements de sens de circulation, a dans un premier temps été « je me suis trompé d’endroit, car les potelets, visiblement, même succinctement, réfléchissent, eux ! ».

Dans un second temps, j’ai activé la carte mentale de l’agglomération et me suis convaincu d’être dans la bonne partie de la zone, et que peut-être, les sévices techniques de la mairire d’Orléans étaient passés faire quelque chose, de vraiment pas trop mal. La photo le montre (avec la lumière de l’ordiphone).

Mais, mais, soudain, un potelet de bois trahit le travail d’amateur, au sens noble du terme. Le carrée de matière réfléchissante n’est pas issu de la mairie d’Orléans. Fol icelui qui aurait pu penser cela. Sans rire. C’est l’œuvre d’une personne qui armée d’adhésif et de ciseaux a « équipé » les potelets, pour la sécurité et le confort des cyclistes, des notions trop peu valorisantes pour les grands fauves de l’agglomération.

« Adhésifs » & « ciseaux », nous sommes bien loin du processus décisionnel de requalification et d’amélioration d’un système complexe d’objets bloquants disposés sur la matière dure d’un équipement obsolète et loin du cœur de ville destiné au façadage touristique.

2 commentaires sur “Flânerie du samedi soir

  1. Jeanne à vélo
    07/12/2019

    « Pont de Tours » rue Charles Beauhaire à Saint-Jean-de-la-Ruelle.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.

Information

Cette entrée a été publiée le 07/12/2019 par dans Orléans n’aime pas beaucoup les vélos, Une photo vaut mieux qu'un long discours, et est taguée .

Jeanne à vélo en vidéo

RSS J-à-V à l’écrit

  • Utrecht souhaite réduire le nombre de passages à vélo sur la voie cyclable la plus fréquentée des Pays-Bas 20/01/2021
    Mark Wagenbuur fait un peu de prospective concernant l’avenir des déplacements à vélo à Utrecht, cartes explicites à l’appui. Encore beaucoup de changements à venir pour désengorger la fameuse voie cyclable la plus fréquentée des Pays-Bas.Comme d’habitude la courte vidéo en fin de billet (sous-titres en français disponibles) synthétise très... L’article Utre […]
  • Un dimanche après la neige, le grésil et la pluie – une transition 17/01/2021
    Samedi 16 janvier 2021 il a donc neigé à Orléans. On a même vu brièvement de gros flocons. Mais pas de quoi revivre ces quelques jours de neige de février 2018 que le camarade JP avait racontés sur son blog et dont j’avais tiré une petite vidéo. La neige a... L’article Un dimanche après la neige, le grésil et la pluie – une transition est apparu en premier s […]
  • Un avant/après sur une section achevée de la F50 13/01/2021
    C’est peu de dire que les aménagements cyclables périurbains sont pris au sérieux aux Pays-Bas. Mark Wagenbuur propose ici un avant/après d’une section de la véloroute F50 qui fait partie de ces itinéraires vélo « rapides » – snelfietsroutes – dont le réseau ne cesse de s’étendre (voir ce billet).Voici la traduction... L’article Un avant/après sur une sectio […]
  • Opération hivernale Birdy Nam Nam 11/01/2021
    Il n’y a pas que le vélotaf dans la vie, surtout en ces temps de télétravail, et encore plus quand c’est dimanche. Sauf pour les employés des jardineries dont les propriétaires ont depuis longtemps recours au travail dominical comme la loi leur en donne la possiblité toute l’année. Alors comme... L’article Opération hivernale Birdy Nam Nam est apparu en prem […]

Yann en vidéo

RSS Yann à l’écrit

  • Trafic de transit et Orléans Ouest : une grande histoire d’amour 29/11/2020
    Avec le (re)confinement, j’ai pu bénéficier de quelques jours de télétravail. J’en profitais alors pour accompagner mes enfants à l’école. Nous y allons à pied car il y a moins d’un kilomètre pour rejoindre les salles de classe. Le rituel est toujours le même : le matin, nous partons vers 8h10 et nous traversons le... Lire la Suite →
  • Rue du Puits Saint Laurent : priez pour nous pauvres piétons 26/10/2020
    Nouveau chantier de requalification dans Orléans : la rue Puits Saint Laurent fait peau neuve entre la rue Drufin et la rue sous les Saints. Cette rue a souvent été l’objet de débat passionné entre les riverains. Passage en sens unique (bonne chose) mais disparition du trottoir d’un coté de la chaussée… Fallait quand-même pas... Lire la Suite → […]
  • Réhabilitation de la Rue Basse Mouillère : le choix des mots, le poids des photos 04/10/2020
    Dans le numéro 182 d’Orléans Mag, à la page 37, la ville a souhaité mettre en avant la réhabilitation de la rue Basse Mouillère. « Intégration d’un cheminement cyclable » et « élargissement des trottoirs pour l’accessibilité des PMR » sont cités comme les points forts de ces travaux. Allons voir cela en détail ! UN AXE DE DESSERTE... Lire la Suite → […]
  • Réaménagement de la rue Reine Blanche à Olivet : Où sont passés les trottoirs ? 03/10/2020
    Lors de mon reportage à Ingré, je mentionnais que le piéton et le cycliste étaient toujours perdants lors des arbitrages vis à vis des automobilistes. Ce sera la même idée maitresse dans le reportage que je viens de faire à Olivet. On constate que la peur de contraindre (même légèrement les automobilistes) est transpartisane dans... Lire la Suite → […]

Pollution de l’air

Cliquez pour ouvrir les alertes à la pollution.

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Écrire

450 (ad) bikerider (point) com

Licence

Creative Commons License
Vous pouvez utiliser les éléments de ce cyber-cahier si vous en citez la source.

%d blogueurs aiment cette page :