Becancaneries

Théorème de J.B. Corot : « la ville de Copenhague est équipée de 350 km de pistes cyclables surélevées, séparées de la route et très sûres » dont plus de 550 km font les trottoirs d’Orléans et son agglomération.

Cela conviendra comme une bicyclette à un crapaud

Côté canon de beauté, cela ne sera (peut-être) pas une réussite, mais d’un point de vue utilitariste et cycliste, un « itinéraire tactique » ne donne pas (forcément) dans l’esthétique.

Pour aider les collectivités à réaliser rapidement, mais efficacement, des pistes cyclables provisoires — voire pérennes, après peut-être quelques améliorations, si elles sont pertinentes — le CEREMA a publié un petit guide de 20 pages, très très très bien fait, richement illustré, avec les coûts des différents matériels, et ce, sans oublier les piéton·ne·s.

Ce guide est disponible à cette adresse (>fr-CEREMA). Pour le télécharger, il faut créer un compte d’achat, même pour 0€00. Profitez de votre compte nouveau pour « acheter à 0€00 » les fiches de conception des différents équipements, 0€00, c’est donné !

Le CEREMA ne vous inondera pas de message, le compte n’est utile que pour l’achat.

Des cartes & des itinéraires

Chez l’oiseau bleu

En local, à Orléans, nous avons une personne qui touitte des propositions, des « vues d’artiste » qui permettent de se faire une idée de l’aspect de certaines rues, dans un avant/après assez convainquant.

Cela ce passe sur le réseau de l’oiseau bleu, je poste ici sa proposition en réponse au jeu du billet précédant (le sas vélo peint APRÈS le feu se situe SOUS la voiture blanche) :

https://twitter.com/urbs99/status/1255825251679850496

Sur la carte participative

À partir des propositions de différent⋅e⋅s cyclistes, un calque avec des itinéraires « tactiques » à destination des services de l’agglomération a été créé.

Je l’ai déjà dit, dessiner sur un plan est très facile, connaître les contraintes, s’adapter à la réalité du terrain est un peu plus complexe. Dire ceci ne dédouane personne de faire dans l’immédiat des choses, loin de là.

Voici donc un petit billet avec 2 diaporamas sur 2 itinéraires au nòòòòrd de l’agglomération.

Attention, les itinéraires tactiques sont en rose sur la carte, mais il faut les visualiser avec en compléments les itinéraires verts, bleus ou rouges… enfin, pas les rouges.

Ne pas hésiter à ouvrir les autres calques de la carte (signalisations, arceau…). Les photos suivantes ont été prises lors d’un déplacement autorisé le jeudi 7 mars 2020.

Avenue de Verdun, en direction de Saran

La carte

Points bleus = avenue de Verdun (Fleury) -> points roses = rue J.Jaurés (Fleury) -> GROS point rouge = rue du 19 mars 1962 (Fleury/Saran) -> points rouges = rue du bois salé (Saran). La trace est passée en jaune.

Au départ de mairie de Fleury, rejoindre la gare de l’agglomération est facile, il y a des bandes peintes avenue d’Orador et avenue de Verdun. C’est un poil ancien, la chaussée est déformée, c’est sale mais circulable. En chemin, vous croiserez la rue Marcelin Berthelot, puis une école, un accès vers une garderie. Si vous n’allez pas à la gare, en filant tout droit, vous irez vers Saran (fbg Bannier).

Le diaporama est commenté, photos après photos.

  • Rue du 19 mars, tourner à droite vous fait prendre la rue Marcel Paul, il s’en parle ici (>fr-becancanerie)

Rue Marcelin Berthelot

Quitter le quartier Montaran (Saran), circuler rue Marcelin Berthelot (Fleury) en direction de la rue St Vincent (Orléans).

La carte

Points bleus = rue de Montaran (Saran) -> points rouges = rue Marcelin Berthelot (Fleury) -> points roses = petit morceau de la rue Marcelin Berthelot (Fleury) -> points oranges = rue du fbg St Vincent puis fbg St Vincent.

Points bleus = rue de Montaran

Points rouges = rue Marcelin Berthelot

Un long diaporama le long de la rue Marcelin Berthelot, du giratoire de l’orée de la forêt jusqu’à l’avenue de Verdun. Les photos ne sont pas commentées car votre serviteur n’a pas un avis sur tout. Oui il faut y faire quelque chose, en priorité virer le stationnement mais cela ne sera pas fluide partout pour autant sur toute la longueur.

Sur le stationnement de la rue M. Berthelot : beaucoup de pavillons avaient un garage, peut-être même de 2 places, mais, avec la crise, avec des enfants qui restent plus longtemps au foyer, le garage a été quelquefois converti en pièce supplémentaire. Cependant, en dehors du contexte social qui peut expliquer cette situation, le fait que le stationnement sur voirie est gratuit, les personnes ne se sont pas trouvées très contraintes dans le fait d’acheter une ou deux voitures et le bitumage qui va avec.

Points roses = petit morceau de la rue Marcelin Berthelot

Points oranges = rue du fbg St-Vincent / fbg St-Vincent

Et pourquoi pas c’te rue

Les propositions ne concernaient pas toutes les possibilités de la Terre. Nous avons des limites humaines également sans oublier que les quémandeurs des réseaux mal-dits sociaux sont parfois les même qui ne désirent pas voir supprimer la place de stationnement dans la rue devant leur porte « où se parquerait la belle-doche pour le gigot flageolet du dimanche ?»

Par exemple ne figure pas la rue de la Barrière St Marc (Fleury) et, en prolongement, l’avenue Louis Gallouedec (Fleury), la rue de la Barrière étant centrale sur le plan. Encore une fois, c’est du temporaire et du tactique qui est demandé.

En venant d’Orléans, pour aller dans Fleury, à partir du giratoire de la croix fleurie, il y a la petite rue de Lamballe puis l’avenue. Au giratoire du centre culturel, pour Fleury (mairie) suivre le boulevard, pour Fleury (direction centre hospitalier Daumezon), il y a la rue des fossés (dessert un établissement scolaire, le parc de l’Hermitage, le parc de Lignerolles, les abattoirs…). Sans oublier l’imparfaite piste de l’avenue des Droits Humains.

Pour finir, un point culture

« ‘Quò li vai coma ‘na bicicleta ad un simon », « cela lui va comme une bicyclette à un crapaud » est une expression limousine, mais pas que. Elle est utilisée pour dire des choses incongrues, pour se moquer un peu d’un accoutrement, voir suivant l’intonation, elle peut teinter le propos d’une forme de moquerie envers quelques « prétentions ridicules ».

Le « simon », ce mot se prononce {simou}, est le nom vernaculaire du crapaud sonneur à ventre jaune. Ce surnom vient de son cri « simoumoumou » semblable à l’imitation qu’un enfant peut faire du cri d’une vache.

  • Ici la page (>fr) réalisée par Le Groupe Mammalogique et Herpétologique du Limousin

Information

Cette entrée a été publiée le 09/05/2020 par dans Réflexions, et est taguée , , , , , , , .

Jeanne à vélo en vidéo

RSS J-à-V à l’écrit

  • Utrecht inaugure un nouveau et vaste parking à vélos souterrain en centre-ville 20/10/2021
    Quand il n’y en a plus, il y en a encore ! De quoi ? Du stationnement vélo de grande qualité… à Utrecht ! C’est évidemment Mark Wagenbuur qui fait la visite puisqu’il a assisté à l’inauguration de cette installation résolument « moderne ».Voici la traduction de « Why did Utrecht open yet another giant underground... L’article Utrecht inaugure un nouveau et v […]
  • Un « Social Cycling Tour » à Bois-le-Duc 13/10/2021
    Difficile de traduire proprement l’expression « Social Cycling Tour » donc je me suis bien gardé de le faire. Mais je suis sûr que vous comprenez intuitivement de quoi il s’agit. Sinon, aucun souci, Mark Wagenbuur vous explique tout. 😇Voici la traduction de « A ‘social cycling tour’ in ʼs-Hertogenbosch » publié le 13... L’article Un « Social Cycling Tour » à […]
  • Pédaler de Huis ter Heide à la gare de Driebergen-Zeist dans la Province d’Utrecht 06/10/2021
    Un nouveau trajet interurbain à vélo commenté de Mark Wagenbuur.Voici la traduction de « Ride from Huis ter Heide to station Driebergen-Zeist (Province of Utrecht) » publié le 6 octobre 2021 sur Bicycle Dutch. Le trajet de cette semaine nous emmène d’un endroit à l’autre du blog. Nous commençons juste au sud... L’article Pédaler de Huis ter Heide à la gare d […]
  • Une base aérienne transformée en espace cyclable aux Pays-Bas 29/09/2021
    Peut-être qu’un jour la base de Bricy sera elle aussi rendue à la nature et deviendra cyclable. En attendant, celles et ceux qui y travaillent aimeraient certainement pouvoir s’y rendre à vélo de manière sûre et confortable… Mark Wagenbuur garde les roues sur terre mais nous fait un peu rêver... L’article Une base aérienne transformée en espace cyclable aux […]

Yann en vidéo

RSS Yann à l’écrit

  • Rue Lamartine : décision municipale bancale 30/07/2021
    Cela avait fait quelques semaines que je n’avais pas pris le temps de rédiger un billet. Comme vous le savez déjà, nous sommes plusieurs à s’être regroupés en association afin de faire valoir les droits des piétons et des cyclistes. Cela nous prend pas mal de temps et j’ai dû mettre en pause ce petit... Lire la Suite →
  • Encore une rue Demay-rde… 29/05/2021
    Avec Trololo vélo, nous avons fait une petite vidéo sur le projet de requalification de la rue Demay à Saint Jean le Blanc.
  • Mais qui a eu cette idée folle un jour d’inventer les normes ou y’a t-il un cycliste derrière le guidon de la mairie Dunois – Madeleine ? 16/05/2021
    J’avais déjà parlé de la requalification de la rue du Parc sur sa partie Sud. J’avais regardé d’un oeil distrait les travaux sur la partie nord. Cela me semblait à peu près aux normes sur la partie entre la rue de Coulmiers et le boulevard de Châteaudun (en vert). Hier, pour la première fois, j’empruntais... Lire la Suite →
  • Rue Frédeville : piétons, attention, terrain hostile 15/05/2021
    Malgré la pluie, j’ai décidé de m’aventurer par delà les frontières de la ville d’Orléans attiré par les travaux en cours de rue Frédeville à Saint Jean de Braye. Ville où Bruno Malinverno était adjoint au maire chargé de l’urbanisme et vice-président à la métropole en charge des transports. Ce brave monsieur nous a habitué... Lire la Suite → […]

Pollution de l’air

Cliquez pour ouvrir les alertes à la pollution.

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Écrire

450 (ad) bikerider (point) com

Licence

Creative Commons License
Vous pouvez utiliser les éléments de ce cyber-cahier si vous en citez la source.

%d blogueurs aiment cette page :