Becancaneries

Théorème de J.B. Corot : « la ville de Copenhague est équipée de 350 km de pistes cyclables surélevées, séparées de la route et très sûres » dont plus de 550 km font les trottoirs d’Orléans et son agglomération.

Une semaine sur un vélo dans Orléans

Pour changer des sempiternelles jérémiades, dans un but de positivitude — et il va en falloir beaucoup avec l’équipe mégapolitaine échouée au pouvoir — quelques images d’une semaine sur un vélo dans Orléans et sa mégalopopole.

[Jan-d’Auvernha était utilisé dans la semaine, sauf mardi, jour de récupération de BluaMarko (et de crevaison)]

Crevaison matinale
Sous l’éclat du soleil
Marcher un brin.

Lundi soir

Danger

Grand danger auquel il faut être attentif, l’automobiliste qui tourne à droite.

Ici, le clignotant était de mise, donc même en arrivant au moment du changement de couleur du feu, pas de problème pour gérer, mais, c’est une situation assez dangereuse (sans oublier qu’un cycliste est mort à cet endroit).

Bouchon & gcum

Un bouchon… qui comme d’habitude est constitué de voitures. Disons-le encore une fois, ce sont les autos qui sont le bouchon, le bouchon en lui-même n’existe pas.

Présentement, ce sont les travaux pour fluidifier le monde motorisé qui sont la cause des déplacements des flux de circulation, l’occasion pour d’autre de se garer comme une merde.

Orléans cycle chic

Lundi toujours, pépé cycle chic et en bretelles avec l’apport de la fée électricité sur un pliant… un vélo pliant.

Encore une GCUM

Mardi soir

[BluaMarko : caméra sur la fourche] Une cycliste sympathique applique la règle du « véhicule qui monte prend la priorité sur celui qui descend ».

Une cycliste au sommet de la courtoisie et d’un pontelet (ce mot existe pour de vrai).

Mercredi matin

Une flèche

Un nouveau dans le paysage, peut-être le temps des vacances, avec une flèche directionnelle dans le dos.

Je ne suis pas convaincu de la chose dans le domaine de la sécurité. Je mise davantage sur la qualité du vélo et les réflexes de la personne au cintre et aux pédales.

Un cyclamical

Un habitué du chemin, avec lequel je ne ferai jamais la course, car je suis certain qu’il gagne.

Jeudi soir

Trois cyclamicaux

Un électrocycliste promène un chien qui semble heureux :

Une dame heureuse que le cycliste lui donne la route :

Des fillettes qui font leurs premiers tours de roues dans la rue, puisque les bagnoles sont… sur le trottoir (mais faut rien dire) :

Vendredi, samedi

Pas de caméra au cintre, mais du vélo tout de même, surtout le samedi avec une reconnaissance d’un trajet vélotaf — aller travailler en se déplaçant à vélo — du dizaine de kilomètres. La personne semble ravie de la découverte d’une alternative au trajet initiale, pas plus de kilomètres, moins d’automobiles, plus de fluidité. Un circuit pour varier le plaisir du vélo.

Au retour, trajet vélutilitaire — un trajet facilement réalisable pour qui se déplace avec un vélo pour véhicule — avec, pour la même personne, beaucoup de questionnement sur le pourquoi les villes ne communiquent pas davantage sur de tel équipement — une ancienne route privée de déplacements motorisés — en pleine campagne… à la ville.

Le dimanche a été consacré à la déconvenue, pardon, la découverte des équipements cyclables présents dans la ville du nouveau vice président attaché à la « circulation douce et au vélo ».

Un film de propagande

Il semblerait que ce film de propagande pour des bicyclettes soit censuré par une obscure confrérie de professionnels de la profession de propagandistes, une bonne raison de le visionner donc :


.

Un commentaire sur “Une semaine sur un vélo dans Orléans

  1. Guillaume
    26/07/2020

    Je confirme. La personne était ravie du chemin vélutilitaire et de la découverte du chemin du Ran d’abbas. Merci JP !

    Aimé par 2 personnes

Les commentaires sont fermés.

Information

Cette entrée a été publiée le 26/07/2020 par dans Une photo vaut mieux qu'un long discours, et est taguée , , , .

Jeanne à vélo en vidéo

RSS J-à-V à l’écrit

  • Utrecht a ouvert un passage aux vélos sous un pont-levis 02/12/2020
    Créer ex-nihilo une voie sur berge dont une partie sera située sous le niveau de l’eau d’un canal ? C’est possible aux Pays-Bas ! Mark Wagenbuur était aux premières loges lors de l’ouverture sans tambour ni trompette de ce passage réservé aux modes actifs dans la ville d’Utrecht.Voici la traduction de « A... L’article Utrecht a ouvert un passage aux vélos so […]
  • « Les Orléanais » ont le stationnement automobile gratuit « au cœur » (de ville) 29/11/2020
    Il n’y a rien de surprenant dans la délibération n° 14 qui a été soumise au vote du conseil municipal d’Orléans lors de sa séance du 19 novembre 2020 : « Stationnement. Épidémie Covid-19, Tarification spéciale dé-confinement pour le stationnement sur voirie. Approbation. » Quelques semaines avant que les électeurs ne le ré-installent... L’article « Les Orléa […]
  • Un nouveau et sculptural pont cyclable à Eindhoven 25/11/2020
    Comment faire cohabiter enfer routier et déplacement à vélo ? C’est en quelque sorte une réponse à cette question que propose Mark Wagenbuur dans ce reportage. Comme d’habitude, vous pouvez aller directement à la première vidéo à la fin du billet (elle est sous-titrée en français) si vous souhaitez juste avoir... L’article Un nouveau et sculptural pont cycla […]
  • Le pont de l’Europe a 20 ans mais ça ne rajeunit pas la politique de mobilité orléanaise 20/11/2020
    Le pont de l’Europe orléanais, dernier pont construit sur la Loire dans l’agglomération, a été inauguré le 20 novembre 2000, il y a donc 20 ans jour pour jour. Souvenez-vous, on était dans la troisième année de la troisième cohabitation, et le Premier ministre d’alors, Lionel Jospin, avait fait le... L’article Le pont de l’Europe a 20 ans mais ça ne rajeunit […]

Yann en vidéo

RSS Yann à l’écrit

  • Trafic de transit et Orléans Ouest : une grande histoire d’amour 29/11/2020
    Avec le (re)confinement, j’ai pu bénéficier de quelques jours de télétravail. J’en profitais alors pour accompagner mes enfants à l’école. Nous y allons à pied car il y a moins d’un kilomètre pour rejoindre les salles de classe. Le rituel est toujours le même : le matin, nous partons vers 8h10 et nous traversons le... Lire la Suite →
  • Rue du Puits Saint Laurent : priez pour nous pauvres piétons 26/10/2020
    Nouveau chantier de requalification dans Orléans : la rue Puits Saint Laurent fait peau neuve entre la rue Drufin et la rue sous les Saints. Cette rue a souvent été l’objet de débat passionné entre les riverains. Passage en sens unique (bonne chose) mais disparition du trottoir d’un coté de la chaussée… Fallait quand-même pas... Lire la Suite → […]
  • Réhabilitation de la Rue Basse Mouillère : le choix des mots, le poids des photos 04/10/2020
    Dans le numéro 182 d’Orléans Mag, à la page 37, la ville a souhaité mettre en avant la réhabilitation de la rue Basse Mouillère. « Intégration d’un cheminement cyclable » et « élargissement des trottoirs pour l’accessibilité des PMR » sont cités comme les points forts de ces travaux. Allons voir cela en détail ! UN AXE DE DESSERTE... Lire la Suite → […]
  • Réaménagement de la rue Reine Blanche à Olivet : Où sont passés les trottoirs ? 03/10/2020
    Lors de mon reportage à Ingré, je mentionnais que le piéton et le cycliste étaient toujours perdants lors des arbitrages vis à vis des automobilistes. Ce sera la même idée maitresse dans le reportage que je viens de faire à Olivet. On constate que la peur de contraindre (même légèrement les automobilistes) est transpartisane dans... Lire la Suite → […]

Pollution de l’air

Cliquez pour ouvrir les alertes à la pollution.

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Écrire

450 (ad) bikerider (point) com

Licence

Creative Commons License
Vous pouvez utiliser les éléments de ce cyber-cahier si vous en citez la source.

%d blogueurs aiment cette page :