Becancaneries

Théorème de J.B. Corot : « la ville de Copenhague est équipée de 350 km de pistes cyclables surélevées, séparées de la route et très sûres » dont plus de 550 km font les trottoirs d’Orléans et son agglomération.

Rue Condorcet… à cyclibette

Avant les congés d’été, petits coups d’œils dans le rétro.

Il y a un peu plus d’un mois, je passais dans une rue Condorcet, à Fleury les Aubrais, Orléans métropole… une rue encore en travaux. Ce n’était pas « a priori » pour en dire du mal, mais force était de constater que c’est de la merde (>fr-becancaneries).

D’une rue à double sens de circulation, la mairie de Fleury, aidée par la métropole d’Orléans, sous les hospices d’un plan vélo de qualité local, la mairire de Fleury les Aubrais a fait une rue en sens unique de circulation motorisée, avec des « pas-de-nom-cyclables »… en un mot, des bouses, donc, avec des bouses à l’entrée et à la sortie d’une portion de la rue, des bouses pour nuire.

Après les travaux, il faut reconnaître que c’est vraiment mieux pour les piéton·ne·s, même si le trottoir — plus large — est en dos d’ânes (d’électeurs ?) pour cause d’entrées et de sorties de garages, et, le nouvel aménagement est bieeeeeeeeeen mieux pour le stationnement gratuit et quasi permanent des automobiles.
Avant, rendez-vous compte, pour occuper le trottoir, il fallait « monter » sur une bordure de 20cm, c’était pas humain, sans compter le coût des amortisseurs que cela abîmait, alors que la fonction des amortisseurs… c’est d’amortir. Franchement, maintenant, c’est plat comme la terre dans les livres saints, et « c’est ça qu’est bien ».

  • Pour avoir une idée de la chose, dans un ensemble d’images qui bougent sous la forme d’un film, suivez ce lien (>fr-Yann) la réalisation Fanée est du même acabit.

Un précédent billet nous avait laissé avec un monument de la culture française, en voici un autre :

Rue Condorcet… à cyclibette

Chanson illustrée.

Je vélotaffais un jour d’été
Du côté d’ Fleury les Aubrais
À bicyclette.
Soudain que vois-je sur la chaussée
Le goudron, refait rue Condorcet
À bicyclette.

En arrivant dans la ruette
Je côtoie alors deux bicyclettes
À cyclibette… à vélo.

La dame se r’tourne et dit :
« Doublez, je manœuvre par ici ! »
Alors moi je répondis
D’un ton toujours poli :

« Vous n’pouvez pas manœuvrer
Je suis en train de filmer
J’ai besoin d’un témoin
Pour s’faire écraser plus loin »
« C’est pas un film sympa
Je n’vous répondrai pas
Vous êtes t’être un tueur
Allez donc voir ailleurs. »

{Parlé} Vous parlez d’un raisonnement. Sous prétexte qu’elle n’est pas habillée pour se faire écrabouiller comme les mannequines d’essai dans les crash-tests, elle veut pas être filmée. Comme si dans la vraie vie, il y avait une tenue particulière pour mourir. Pfé !

Dans la rue plus un grillon
Mais des bagnoles en rayon
De bicyclette.
Passer je le veux bien
Heureusement j’ai de bons freins
De bicyclette.

Au feu passé le tournant
D’un rouge très ardant
Je m’arrête, à bicyclette.
Tourne la première tuture
Un jouet je vous l’assure.

Narquois de qui com’ dit
Narquois je lui souris :

« Ch’uis dans ma case sertie
De blanc peint un mardi,
Ou t’être un mercredi,
Dans la ville de Fleury.
C’est un ‘tit peu étroit
Ch’uis pas épais ma foi »
L’autre passe d’mauvaise humeur
Il n’aime pas les coureurs.

{Parlé} Vous parlez d’un comportement. Nous sortons d’une crise sanitaire et pour beaucoup, faut continuer à profiter comme ci de rien n’était, comme avant, à croire que le système auto est bâti pour 1000 ans. Et pis, ch’uis pas coureur, je cycle. Enfin !

J’attends toujours au feu
C’est pas comme s’il y avait la queue
Leu-leu… de bicyclette.
Arrive la voiture seconde
Qui tourne comme une onde
De vélocifère.

Narquois de qui com’ dit
Je lui souris aussi :

« Ch’uis dans ma case sertie
De blanc peint un jeudi,
Ou t’être un vendredi,
N’est-ce pas joli ?
C’est un ‘tit peu étroit
Ch’uis pas épais ma foi »
Mais v’la qu’icelui
Badin me répondit :
« Z’êtes pas épais
Et vot’ short est taillé
Je sais encore tourner
Sans vous renverser.
Et Fleury les Aubrais
Sans vot’sang versé
Est encore plus jolie
C’est moi qui vous l’dit.
Il ne faut pas opposer
Les modes pour s’déplacer. »

J’avais matière à rétorquer
Même à Fleury les Aubrais
Sur ma bicyclette.
Sa courte vue rue Condorcet.
Mais le feu au vert est passé
C’est ça qu’est chouette.

J’ai préféré chez moi rentrer
Sur mon vélo pouvoir filer
Et sur l’ouvrage de la mobilité
Un autre soir me mettre à travailler
Et pis de qui com’ dit
Ma chanson est finie.

{Parlé} Moralité : Rien ne sert de se réunir, la mairie nuira toujours à point… Comme l’a si bien dit La F… F… le guidon.

Point culture

Les images du « clip » d’illustration de ce billet ont été prises sur ce qui doit-être un monument oublié du cinéma franchouillard « les Cracks » un film de 1968.
En voici la bande annonce :

.

Un commentaire sur “Rue Condorcet… à cyclibette

  1. Jeanne à vélo
    31/07/2020

    Bravo ! 👏
    Bis, bis !

    J'aime

Les commentaires sont fermés.

Information

Cette entrée a été publiée le 29/07/2020 par dans Une photo vaut mieux qu'un long discours, et est taguée , .

Jeanne à vélo en vidéo

RSS J-à-V à l’écrit

  • Utrecht inaugure un nouveau et vaste parking à vélos souterrain en centre-ville 20/10/2021
    Quand il n’y en a plus, il y en a encore ! De quoi ? Du stationnement vélo de grande qualité… à Utrecht ! C’est évidemment Mark Wagenbuur qui fait la visite puisqu’il a assisté à l’inauguration de cette installation résolument « moderne ».Voici la traduction de « Why did Utrecht open yet another giant underground... L’article Utrecht inaugure un nouveau et v […]
  • Un « Social Cycling Tour » à Bois-le-Duc 13/10/2021
    Difficile de traduire proprement l’expression « Social Cycling Tour » donc je me suis bien gardé de le faire. Mais je suis sûr que vous comprenez intuitivement de quoi il s’agit. Sinon, aucun souci, Mark Wagenbuur vous explique tout. 😇Voici la traduction de « A ‘social cycling tour’ in ʼs-Hertogenbosch » publié le 13... L’article Un « Social Cycling Tour » à […]
  • Pédaler de Huis ter Heide à la gare de Driebergen-Zeist dans la Province d’Utrecht 06/10/2021
    Un nouveau trajet interurbain à vélo commenté de Mark Wagenbuur.Voici la traduction de « Ride from Huis ter Heide to station Driebergen-Zeist (Province of Utrecht) » publié le 6 octobre 2021 sur Bicycle Dutch. Le trajet de cette semaine nous emmène d’un endroit à l’autre du blog. Nous commençons juste au sud... L’article Pédaler de Huis ter Heide à la gare d […]
  • Une base aérienne transformée en espace cyclable aux Pays-Bas 29/09/2021
    Peut-être qu’un jour la base de Bricy sera elle aussi rendue à la nature et deviendra cyclable. En attendant, celles et ceux qui y travaillent aimeraient certainement pouvoir s’y rendre à vélo de manière sûre et confortable… Mark Wagenbuur garde les roues sur terre mais nous fait un peu rêver... L’article Une base aérienne transformée en espace cyclable aux […]

Yann en vidéo

RSS Yann à l’écrit

  • Rue Lamartine : décision municipale bancale 30/07/2021
    Cela avait fait quelques semaines que je n’avais pas pris le temps de rédiger un billet. Comme vous le savez déjà, nous sommes plusieurs à s’être regroupés en association afin de faire valoir les droits des piétons et des cyclistes. Cela nous prend pas mal de temps et j’ai dû mettre en pause ce petit... Lire la Suite →
  • Encore une rue Demay-rde… 29/05/2021
    Avec Trololo vélo, nous avons fait une petite vidéo sur le projet de requalification de la rue Demay à Saint Jean le Blanc.
  • Mais qui a eu cette idée folle un jour d’inventer les normes ou y’a t-il un cycliste derrière le guidon de la mairie Dunois – Madeleine ? 16/05/2021
    J’avais déjà parlé de la requalification de la rue du Parc sur sa partie Sud. J’avais regardé d’un oeil distrait les travaux sur la partie nord. Cela me semblait à peu près aux normes sur la partie entre la rue de Coulmiers et le boulevard de Châteaudun (en vert). Hier, pour la première fois, j’empruntais... Lire la Suite →
  • Rue Frédeville : piétons, attention, terrain hostile 15/05/2021
    Malgré la pluie, j’ai décidé de m’aventurer par delà les frontières de la ville d’Orléans attiré par les travaux en cours de rue Frédeville à Saint Jean de Braye. Ville où Bruno Malinverno était adjoint au maire chargé de l’urbanisme et vice-président à la métropole en charge des transports. Ce brave monsieur nous a habitué... Lire la Suite → […]

Pollution de l’air

Cliquez pour ouvrir les alertes à la pollution.

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Écrire

450 (ad) bikerider (point) com

Licence

Creative Commons License
Vous pouvez utiliser les éléments de ce cyber-cahier si vous en citez la source.

%d blogueurs aiment cette page :