Becancaneries

Théorème de J.B. Corot : « la ville de Copenhague est équipée de 350 km de pistes cyclables surélevées, séparées de la route et très sûres » dont plus de 550 km font les trottoirs d’Orléans et son agglomération.

« Les petits vélos » — Kawauso no jitenshaya-san — de Keiko KOYAMA

Heureux de vous revoir au Strade Bianche ! Oui, les pizzas et les pancakes y sont toujours délicieux, mais gardez bien en tête que c’est un magasin de vélos ! Il semblerait d’ailleurs que les habitués apprécient de plus en plus les escapades que nous organisons. Vivez de fabuleuses aventures dans le monde de la petite reine en côtoyant les surprenants clients de la boutique !

Après le n°3 (>fr-becancaneries), je m’étais promis de ne pas continuer la série, mais en ces temps moroses, après avoir croisé une tortue, des chevreuils, une poule d’eau le long du chemin du vélo quotidien, un grand gamin intérieur m’a enjoint à acheter les numéros 4,5 & 6 nouvellement arrivés à la librairie.

« Les petits vélos »

Entrez dans la boutique de M. Véloutre et partagez les expériences vélos de ses clients.

Le principe est le même que dans les premiers, vendre un maximum d’accessoires possib… pardon, dessiner les protagonistes avec les traits d’un animal « mignon ». Cette précision est utile pour ceux qui craindraient lire un manifeste « veganien ». Certes, ici le loup aide le lapin à monter une terrible côte, mais certains animaux conservent leurs instincts, à l’instar des mustélidés qui dévorent un nombre assez important de poisson. Votre serviteur serait d’un certain parti politique, les prochaines affiches du parti pour rire représenteraient une morue ou un gardon.

Arrivent cependant des pangolins, une famille d’ours, des renards, une otarie, un paresseux, un écureuil économe… un bébé tapir et une loutrette.

Cette dernière possède un vélo pliant disproportionné d’une célèbre marque anglaise — elle ne manque pas une page pour nous vendre la praticité de l’engin — et, au delà de le plier-déplier à longueur de page, la loutre fait des reportages sur le monde du vélo pour un magazine et s’appelle… Isabelle.

Le paresseux, lui, pédale sur un « beach cruiser », l’occasion de faire une présentation de la chose, les autres vélos présentés sont, en plus du pliant, le « gravel bike » — vélo de gravier en bon françois —, la randonneuse française, pour voyager confortablement et loin avec des sacoches, le « bikepacking », parce que quand un mot se termine en « ~ing » c’est moderne… Sont également évoquées des pratiques vélo comme le vélotaf — l’assistant du mangaka lémurien fait, en vélo urbain, 2×40 km par jour pour son travail —, le Giro, les BRM, les criteriums ou encore, le cyclo-campement. Est expliqué en un dessin ce qu’est un dénivelé positif (aka le D+)…

Les passionnés de vélo trouveront dans ces nouveaux ouvrages de quoi passer un bon moment. Beaucoup de situations rappelleront les différents fils de discussion de certains forums, par exemple vélotaf (>fr), ou quelques réseaux mal-dits sociaux..

Les enfants trouveront quelques conseils de bon sens distillés par M. Véloutre et Yōko au fil des mésaventures des clients / consomateurs du « Strade Bianche ». Quoique un poil répétitif, cette manga est destinée à toute la famille, et votre serviteur espère qu’elle suscitera l’envie de faire… de la bicyclette.

Une chaîne de liens :

_____

Subir le nouvel éditeur — le truc par bloc — de WP est une expérience assez étrange, pour rester poli. Quelqu’un connaît-il (ou elle) le moyen de retrouver une interface à destination des humains ? Voir un hébergeur de jouèbs sur le même modèle, mais avec des êtres humains à l’intérieur, c’est pour un ami, merci !

9 commentaires sur “« Les petits vélos » — Kawauso no jitenshaya-san — de Keiko KOYAMA

  1. Jeanne à vélo
    04/10/2020

    Manifestement il y a aussi un tome 7.
    Je les lirais bien à l’occasion. 🙂

    J'aime

  2. Jeanne à vélo
    04/10/2020

    Pour la structure en blocs de WordPress on s’y fait bien je t’assure. Si tu souhaites conserver l’éditeur « classique », tu dois passer par un extension… et donc quitter l’hébergement gratuit de WordPress.com.

    Aimé par 1 personne

  3. Popolon
    04/10/2020

    Oh, ben un article à traduire en français, je crois que je vais m’y coller au moins un minimum… Merci.

    https://ja.wikipedia.org/wiki/かわうその自転車屋さん

    Aimé par 1 personne

  4. Beau pour les petits.

    Aimé par 1 personne

  5. Marjorie
    08/10/2020

    Oh !!! Il y en a 7 volumes 😀 J’ai offert les 1 à 3 à mon neveu (après les avoir lus bien évidemment), je vais essayer de les récupérer s’il ne prévoit pas de les conserver… Il a arrếté le cyclotourisme pour faire du tir à l’arc, je ne comprend pas.
    Jan Peire, je veux bien voir une image avec la loutre qui s’amuse avec son vélo pliant 😛

    Côté lecture, peux-tu me dire où se trouve la traduction en français de « Correspondança coma la mort » en attendant que Marie-Claire me renvoie mon livre au format papier et en occitan limousin ? Merci.

    J'aime

    • janpeire
      08/10/2020

      Pour les 3 derniers numéros, je m’étais promis de ne pas les acheter… mais, j’ai été faible devant M.Véloutre en couverture.
      Je t’enverrai les extraits du vélo d’Isabelle la loutrette en vélo rigolo 🙂

      La traduction française de « correspondança… » n’a pas été menée à bout lors d’un NaNoWriMo passé, je te poste un exemplaire (c’est collector).

      JP

      J'aime

Les commentaires sont fermés.

Information

Cette entrée a été publiée le 04/10/2020 par dans Livres, bédés, mangas, et est taguée .

Jeanne à vélo en vidéo

RSS J-à-V à l’écrit

  • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.

Yann en vidéo

RSS Yann à l’écrit

  • Rue Lamartine : décision municipale bancale 30/07/2021
    Cela avait fait quelques semaines que je n’avais pas pris le temps de rédiger un billet. Comme vous le savez déjà, nous sommes plusieurs à s’être regroupés en association afin de faire valoir les droits des piétons et des cyclistes. Cela nous prend pas mal de temps et j’ai dû mettre en pause ce petit... Lire la Suite →
  • Encore une rue Demay-rde… 29/05/2021
    Avec Trololo vélo, nous avons fait une petite vidéo sur le projet de requalification de la rue Demay à Saint Jean le Blanc.
  • Mais qui a eu cette idée folle un jour d’inventer les normes ou y’a t-il un cycliste derrière le guidon de la mairie Dunois – Madeleine ? 16/05/2021
    J’avais déjà parlé de la requalification de la rue du Parc sur sa partie Sud. J’avais regardé d’un oeil distrait les travaux sur la partie nord. Cela me semblait à peu près aux normes sur la partie entre la rue de Coulmiers et le boulevard de Châteaudun (en vert). Hier, pour la première fois, j’empruntais... Lire la Suite →
  • Rue Frédeville : piétons, attention, terrain hostile 15/05/2021
    Malgré la pluie, j’ai décidé de m’aventurer par delà les frontières de la ville d’Orléans attiré par les travaux en cours de rue Frédeville à Saint Jean de Braye. Ville où Bruno Malinverno était adjoint au maire chargé de l’urbanisme et vice-président à la métropole en charge des transports. Ce brave monsieur nous a habitué... Lire la Suite → […]

Pollution de l’air

Cliquez pour ouvrir les alertes à la pollution.

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Écrire

450 (ad) bikerider (point) com

Licence

Creative Commons License
Vous pouvez utiliser les éléments de ce cyber-cahier si vous en citez la source.

%d blogueurs aiment cette page :