Becancaneries

Théorème de J.B. Corot : « la ville de Copenhague est équipée de 350 km de pistes cyclables surélevées, séparées de la route et très sûres » dont plus de 550 km font les trottoirs d’Orléans et son agglomération.

Appel à témoignage – « monolithe de métal »

Je sais que le thème principal de ce cyber-cahier est le vélo, mais par extension, cela peut être également le transport au sens large du thème, et pourquoi pas les transports spatiaux.

Pour aider une âme en peine, votre serviteur à besoin de votre aide.

Les faits

Vous n’êtes pas sans savoir qu’il y a un phénomène de « monolithes » qui apparaissent ici ou là (>fr)(lien pris au hasard d’une recherche rapide, je ne sais rien des orientations de la source).

Bien sur, un monolithe ne peut être que de pierre, il faudrait parler de « Structures Érectilométalliques X », X désignant « l’inconnu », mais en même temps, quand un sigle est lisible, cela s’appelle un acronyme, et là… « monolithe de métal » c’est pas plus mal, tant pis pour les yeux qui saignent.

Revenons à l’appel à témoignage, enfin aux raisons de l’appel :

Je connais une personne qui en a croisé un dans la forêt, à un certain endroit tenu secret. Enfin, il a croisé la structure sans la croiser car, selon ses dires « je suis passé devant sans le voir, il a fallu la révélation du film numérique tiré de la caméra pour que je constate sa présence ».

Encore hier au soir au téléphone, le feu couvert, il s’est mis à divaguer sur la « peau » extra-terrestre du pieu de métal, une peau qui le rend visible, ou pas, suivant certaines fréquences, par exemple, celles que produiraient le frottement de la chaine sur l’ensemble de transmission pignon/plateau du vélo.

« I want to believe », mais je doute de tout également, et j’ai un peu peur de la santé mental du témoin, alors voici l’ordre de mes problèmes.

1 – Le témoin

Ce n’est pas que je n’ai pas confiance en lui, je le connais bien, enfin, peut-être pas sa part d’ombre, c’est quand même un type qui ne parle pas très bien le français, il l’écrit avec une faute par phrase… il faut dire qu’il est du Limousin. Les Limousins sont un peuple court sur patte, assez renfermé sur eux-même (>fr) et lui il est tellement du limousin, qu’il en parle encore la langue, il l’écrit même sur son « jouèb ». À croire que l’œuvre civilisatrice jacobine n’est pas passée partout ; dire que la France s’offusque du sort des minorités dans le monde. Sur son blog, il parle de cuisiner des falafels (>òc) comme si le Limousin allait jusqu’au Moyen-Orient, j’ai cru comprendre qu’il fait des confitures de fruits sauvages ramassés le long de son vélotaf, des faurillettes (>òc) également, imaginez le désordre dans sa tête, si j’ai bien compris — je ne maitrise déjà pas le patois de París, alors les autres… — les « végans » ont un pays qui s’appelle le « veganistan ».

Il fait tout cela en écoutant de la « musique occitane » (>òc) et en lisant du Jan dau Melhau (>òc).

Le pauvre ! Et plus pauvres encore de vous qui ignorez tout cela.

Comme dit Bergoglio « qui suis-je pour juger ? ».

Il me demande simplement de lancer un appel à témoin pour conforter sa « vision », avant de tout balancer à la presse. Vous savez que le journal local possède un journaliste dont les articles commencent plus que souvent par « surprenantes lumières dans le ciel du Loiret » — article avec entretien d’un expert, le plombier du coin qui, comme il habite à 20km de la base de Bricy, n’est pas un type auquel on raconte la mort du petit cheval blanc —, « étranges sons sur les bords du canal à Chécy », « angoissante… », « terrible… ».

2 – La chose

Tirée de son ciber-cahier (>òc)(photographie du 11 décembre) :

3 – Le problème

Il y a que, par curiosité, ce mercredi matin, j’ai voulu passer voir sous le rail de l’aérotrain ce qu’il en était. Accessoirement, c’est mon trajet également pour aller bosser.

Uniquement pour voir, pensez bien que si c’est un truc extra-terrestre, c’est pas à notre portée de compréhension, enfin, pas la mienne.

Ce mercredi 16 décembre au matin, je traverse les bois comme d’hab’ et là, mystère, je croise une voiture de type « pick-up » avec 2 types dedans… alors que la forêt est fermée à la circulation. Croyez-le ou non, mais aussitôt, mon phare s’éteint, ma caméra se coupe ; je croyais filmer, mais rien ne se donne à voir, sauf 2 silhouettes gilet-fluorisées :

Je n’ai pas plus peur que ça de la vie, mais quand même. Les 2 types semblent charger « quelque chose » dans le pick-up. Sans demander mon reste, j’ai tracé.

Bienheureux l’oiseau de savoir chanter, personne pour écouter le cri du poisson.

Je respire en voyant que la barrière au niveau du rail de l’aérotrain est encore là :

Ni la caméra ni le phare ne fonctionnaient encore la barrière passée. Plus de 200m après la rencontre des 2 types, l’électricité semblait toujours comme absorbée par l’atmosphère étrange qui régnait. Comme par hasard.

C’est puissant leur truc. J’emprunte un raccourci, mais voilà que, avec la trace lumineuse de leurs feux, je comprends que la bagnole avait fait demi-tour, elle aussi, et, probablement, elle m’attendrait au carrefour des 8 routes. Je bifurque dans les bois une fois de plus. C’est avec beaucoup de soulagement en sortant du sentier caché que je vois les feux de la voiture prendre la direction du champ de tir.

Attendez ! Le champ de tir ! Ça veut dire que c’est probablement un truc de l’armée. Encore une expérience secrète menée dans la base des renseignements proche de l’endroit.

Je suis passé à nouveau ce jeudi soir, tout a été « nettoyé », des gens ont marché dans la glaise du chemin pour effacer les traces, sans oublier que la sombre nuit n’aide pas à voir clair dans les bois.

4 – Le complot

  • Guillaume Barrière ne peut pas avoir de prise ni sur moi, ni sur le type du Limousin qui a réussi à faire la photo du « monolithe » ; nous utilisons linux (>òc)(un billet avec des captures d’écran d’une installation ancienne du pécé du type) sur nos ordinateurs.
  • Une antenne 5G de haute « frencheu-tekheunouillogy », ben, déjà, dans la forêt, il n’y a déjà pas la 4G, alors, même avec le vaccin, ça marchera pas.
  • Un totem électoral installé par EELV&azerty, en local ? Quand on voit un ancien de la liste municipale chier sur Rivasi à la suite de ses délires anti-vaccinaux alors qu’il côtoyait une masseuse énergétique et une maquilleuse quantique… qui de la poutre, qui de la paille, qui de la poudre de perlimpinpin.
  • Une œuvre d’art comme présentement (>fr).

Non, c’est un nouveau système de guidance des missiles, c’est pas possible autrement, quoique, quand tu lis dans la presse qu’une roquette a été perdue dans une poubelle de cholestérolandie (>fr), tu te dis que c’est p’être mieux de l’avoir ôté… parce que c’est pas au point.

L’appel

Si vous avez des témoignages fiables, sur le sujet du « monolithe de métal » situé dans la forêt d’Orléans, laissez un message à :

bruno@lavache.com

Les extraterrestres n’ont rien d’extra

Autant terminer ce billet par une touche de légèreté, et côté « méthode zététique Vs bovis », rien de mieux que Defakator (>fr).

Dans ce film, il explique que des terriens cherchent surtout à toucher du blé.

👽 Et que le trop plein d’obscurité sur le monde ne l’emplisse pas d’obscurantisme !

Un commentaire sur “Appel à témoignage – « monolithe de métal »

  1. Pingback: Mo’ai – Rapieta

Les commentaires sont fermés.

Information

Cette entrée a été publiée le 16/12/2020 par dans micropoésie – fiction, et est taguée .

Jeanne à vélo en vidéo

RSS J-à-V à l’écrit

  • Utrecht inaugure un nouveau et vaste parking à vélos souterrain en centre-ville 20/10/2021
    Quand il n’y en a plus, il y en a encore ! De quoi ? Du stationnement vélo de grande qualité… à Utrecht ! C’est évidemment Mark Wagenbuur qui fait la visite puisqu’il a assisté à l’inauguration de cette installation résolument « moderne ».Voici la traduction de « Why did Utrecht open yet another giant underground... L’article Utrecht inaugure un nouveau et v […]
  • Un « Social Cycling Tour » à Bois-le-Duc 13/10/2021
    Difficile de traduire proprement l’expression « Social Cycling Tour » donc je me suis bien gardé de le faire. Mais je suis sûr que vous comprenez intuitivement de quoi il s’agit. Sinon, aucun souci, Mark Wagenbuur vous explique tout. 😇Voici la traduction de « A ‘social cycling tour’ in ʼs-Hertogenbosch » publié le 13... L’article Un « Social Cycling Tour » à […]
  • Pédaler de Huis ter Heide à la gare de Driebergen-Zeist dans la Province d’Utrecht 06/10/2021
    Un nouveau trajet interurbain à vélo commenté de Mark Wagenbuur.Voici la traduction de « Ride from Huis ter Heide to station Driebergen-Zeist (Province of Utrecht) » publié le 6 octobre 2021 sur Bicycle Dutch. Le trajet de cette semaine nous emmène d’un endroit à l’autre du blog. Nous commençons juste au sud... L’article Pédaler de Huis ter Heide à la gare d […]
  • Une base aérienne transformée en espace cyclable aux Pays-Bas 29/09/2021
    Peut-être qu’un jour la base de Bricy sera elle aussi rendue à la nature et deviendra cyclable. En attendant, celles et ceux qui y travaillent aimeraient certainement pouvoir s’y rendre à vélo de manière sûre et confortable… Mark Wagenbuur garde les roues sur terre mais nous fait un peu rêver... L’article Une base aérienne transformée en espace cyclable aux […]

Yann en vidéo

RSS Yann à l’écrit

  • Rue Lamartine : décision municipale bancale 30/07/2021
    Cela avait fait quelques semaines que je n’avais pas pris le temps de rédiger un billet. Comme vous le savez déjà, nous sommes plusieurs à s’être regroupés en association afin de faire valoir les droits des piétons et des cyclistes. Cela nous prend pas mal de temps et j’ai dû mettre en pause ce petit... Lire la Suite →
  • Encore une rue Demay-rde… 29/05/2021
    Avec Trololo vélo, nous avons fait une petite vidéo sur le projet de requalification de la rue Demay à Saint Jean le Blanc.
  • Mais qui a eu cette idée folle un jour d’inventer les normes ou y’a t-il un cycliste derrière le guidon de la mairie Dunois – Madeleine ? 16/05/2021
    J’avais déjà parlé de la requalification de la rue du Parc sur sa partie Sud. J’avais regardé d’un oeil distrait les travaux sur la partie nord. Cela me semblait à peu près aux normes sur la partie entre la rue de Coulmiers et le boulevard de Châteaudun (en vert). Hier, pour la première fois, j’empruntais... Lire la Suite →
  • Rue Frédeville : piétons, attention, terrain hostile 15/05/2021
    Malgré la pluie, j’ai décidé de m’aventurer par delà les frontières de la ville d’Orléans attiré par les travaux en cours de rue Frédeville à Saint Jean de Braye. Ville où Bruno Malinverno était adjoint au maire chargé de l’urbanisme et vice-président à la métropole en charge des transports. Ce brave monsieur nous a habitué... Lire la Suite → […]

Pollution de l’air

Cliquez pour ouvrir les alertes à la pollution.

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Écrire

450 (ad) bikerider (point) com

Licence

Creative Commons License
Vous pouvez utiliser les éléments de ce cyber-cahier si vous en citez la source.

%d blogueurs aiment cette page :