Becancaneries

Théorème de J.B. Corot : « la ville de Copenhague est équipée de 350 km de pistes cyclables surélevées, séparées de la route et très sûres » dont plus de 550 km font les trottoirs d’Orléans et son agglomération.

Février, le temps d’une pause

Le NaHaiWriMo débute lundi 1er février 2021, il est donc temps de mettre ce jouèb en mode pause, le temps du mois le plus court de l’année, mais plus long que ce genre poétique appelé « haiku ». Votre serviteur ne conservant que la forme, préfère parler de « micropoésie » ; les mots ont un sens et le haiku méritait d’être moins maltraité qu’il ne l’est bien souvent, de-ci-delà, parfois même par l’auteur de ces lignes.

Chabatz d’intrar

Ceci est une formule de bienvenue, elle ne figure pas en sous titre de mon cyber-cahier en occitan (>òc-rapieta) — dans sa robe limousine, j’insiste — mais c’est tout de même là-bas que cela se passera pendant un mois.

Attention, pas « là-bas dans le Limousin » comme dans les chansons de Canteloube, interprété ici par Kyouhei Ebihara (alto & soprano saxophone) et Risa Tomiyama (piano) :

version uniquement instrumentale, « Obal, din lou Limouzi » — « Aval, dins lo Limosin » en graphie restituée, digne et néoclassique — à partir de la minute 13

Véloësie

Si je ne suis pas là-bas, c’est que je suis encore ici ! Je circule encore dans la cité johannique, en espérant que les échanges entre régions administratives demeurent encore possibles dans 2/3 semaines, car au rythme où les interdits éclosent, ce n’est plus mon demi-siècle entrant que je vais aller fêter mais ma retraite à 80 ans. En même temps, cela vous éviterait un épisode supplémentaire sur la façon dont les têtes chercheuses de la société nationale de chemin de fer organisent la colère contre les agents au contact des usagers… afin de vendre « comme une évidence » dans quelque temps.

Pour paraphraser des paroles probablement faussement attribuées à une raccourcie, alors, en devenir « s’ils n’ont pas de train, qu’ils fassent de la bicyclette ».

Je ne suis pas présent sur un réseau mal-dit social, celui avec un logo en forme d’oiseau bleu, mais, mais, mais, pour le plaisir de mamaiser, « quelqu’un m’a dit » pour le plaisir de citer les grandes chanteuses à texte et à voix, une personne m’a fait découvrir un certains compte nommé « Bike Haiku » dont voici un exemple de touitte :

La personne est l’une des deux dont les blogs, ainsi disent-ils, ornent mon bas de page.

Ainsi donc, les jours ouvrés de la semaine, je tâcherai de forger des micropoémes, sous la forme de véloësie, un mot inventé dont voici une image :

Le « ë » est uniquement destiné à faire un lien avec la cousine occitane de la chose, la « biciclësia » ; le limousin est le seul dialecte de la langue occitane qui a besoin de cette lettre, comme par hasard, et dans le mot « poësia ». Nous sachons !

Les dimanchées seront occupées par la thématique des trobadors et accessoirement à résoudre un conflit personnel entre « cycloësie » et « véloësie », lequel des 2 mots sonne mieux ?

Grand effacement

Pour éviter de passer pour un jamais-content, un toujours-râleur, ce que je suis, mais je ne le cache pas, j’ai décidé d’effacer l’ensemble des films réalisés à hauteur de cintre courant janvier 2021.

Ce n’est pas une fausse manip, c’est un geste de bonté. La vie actuelle est suffisamment moche, il n’y a pas à rajouter des captures d’écran :

  • Des papa-mamans de Kévin, Fafouna, Mohamed-Enzo ou autre Flu-Carolia, enfin, point les parents, les bagnoles des parents stationnées DEVANT l’école, car dedans n’est pas possible, il y a une grille bâtie sur les plans de la grande barrière de glace qui empêche l’eau de la terre-plate de tomber, ou des papa-mamans des Marie des Hauts de Beauce et autre Philandron-Eudes qui en plus de stationner sous le panneau d’interdiction de stationner, ne portent pas de masque. Le truc est que quand tu crois à un être qui n’existe pas, tu peux légitimement te sentir immunisé contre un virus qui ne se voit pas.

La lunette, le microscope… c’est de la science.

Il est bien dommage que les dieux inventés par les Celtes ou les Grecs n’existent pas, car j’invoquerai sans problème celui qui pourrait venir nettoyer les places de stationnement. J’vais aller faire un tour dans les superstitions des Indes, des fois que…

  • Les auto-écoles qui ne respectent ni un simple sas-vélo, ni une règle de priorité. J’ai encore des freins et des réflexes.
  • Les agents de la ville qui roulent comme des tarés, même le matin.
  • Les élu⋅e⋅s qui racontent n’importe quoi…
  • Du type des archives qui organise des journées portes-ouvertes dans la bande peinte.

Vous me direz « vouiméila1zoé, c’est de la pollution verte… » et je vous répondrais que « pour bouger quelques boites d’archives sur le territoire de l’agglomération, un vélo-cargo ferait très bien l’affaire ».

  • Des cyclistes qui se songent immortel⋅le⋅s et s’abstiennent d’allumer leurs lumières. À la façon dont certain⋅e⋅s passent le feu pour attendre à l’intersection que le feu, passé, change de couleur, il faut se dire que certains ne semblent déjà pas l’avoir au plafond, la lumière !

Voilà, la chasse du caniveau des humeurs est tirée pour le mois de janvier, point de billet récapitulatif « un mois dans les rues de d’Orléans, entre drogués au diesel et illumitarrées ».

Retour vers le futur

Ce billet est écrit et publié un samedi soir, mais dès le lendemain dimanche advenu, si le temps est de la partie, il y aura enquête « rue Balzac » à La Source et sur un chemin que la mairire de St Cyr voudrait faire prendre pour une lanterne. Ça c’est pour un emploi du temps personnel, pour vous, pourquoi ne pas surfer sur les blogs dans les listes situées à la gauche de l’écran présent. Il y a du local et du national, voir de l’international.

Pourquoi ne pas se souvenir qu’il y a un an ça causait minicusal par ici (>fr-ce joueb) — il y a des images d’un clan qui aujourd’hui donne des leçons de verditude sur touitteur 😀 . Je dis également du mal d’une secte qui ne trouvait rien à dire quand leur gourou était en place avant d’aller à la maison de retraite du Luxembourg et posait des petits pavés glissants partout, les même qui après 4 mandats d’oppositude, se plaignent enfin de la non-cyclabilité des pavés glissants — , qu’il y a un an, a sautée une série « le masque & la plume » (>fr-ce joueb) ou lire une fable.

Se quitter en chanson

Pas « Aulos » ce coup-ci,  mais en hommage à un disparu local, une chanson du maitre :

« Rien à carrer ! » La chanson de Frédéric Fromet

Information

Cette entrée a été publiée le 30/01/2021 par dans Non classé.

Jeanne à vélo en vidéo

RSS J-à-V à l’écrit

  • Utrecht inaugure un nouveau et vaste parking à vélos souterrain en centre-ville 20/10/2021
    Quand il n’y en a plus, il y en a encore ! De quoi ? Du stationnement vélo de grande qualité… à Utrecht ! C’est évidemment Mark Wagenbuur qui fait la visite puisqu’il a assisté à l’inauguration de cette installation résolument « moderne ».Voici la traduction de « Why did Utrecht open yet another giant underground... L’article Utrecht inaugure un nouveau et v […]
  • Un « Social Cycling Tour » à Bois-le-Duc 13/10/2021
    Difficile de traduire proprement l’expression « Social Cycling Tour » donc je me suis bien gardé de le faire. Mais je suis sûr que vous comprenez intuitivement de quoi il s’agit. Sinon, aucun souci, Mark Wagenbuur vous explique tout. 😇Voici la traduction de « A ‘social cycling tour’ in ʼs-Hertogenbosch » publié le 13... L’article Un « Social Cycling Tour » à […]
  • Pédaler de Huis ter Heide à la gare de Driebergen-Zeist dans la Province d’Utrecht 06/10/2021
    Un nouveau trajet interurbain à vélo commenté de Mark Wagenbuur.Voici la traduction de « Ride from Huis ter Heide to station Driebergen-Zeist (Province of Utrecht) » publié le 6 octobre 2021 sur Bicycle Dutch. Le trajet de cette semaine nous emmène d’un endroit à l’autre du blog. Nous commençons juste au sud... L’article Pédaler de Huis ter Heide à la gare d […]
  • Une base aérienne transformée en espace cyclable aux Pays-Bas 29/09/2021
    Peut-être qu’un jour la base de Bricy sera elle aussi rendue à la nature et deviendra cyclable. En attendant, celles et ceux qui y travaillent aimeraient certainement pouvoir s’y rendre à vélo de manière sûre et confortable… Mark Wagenbuur garde les roues sur terre mais nous fait un peu rêver... L’article Une base aérienne transformée en espace cyclable aux […]

Yann en vidéo

RSS Yann à l’écrit

  • Rue Lamartine : décision municipale bancale 30/07/2021
    Cela avait fait quelques semaines que je n’avais pas pris le temps de rédiger un billet. Comme vous le savez déjà, nous sommes plusieurs à s’être regroupés en association afin de faire valoir les droits des piétons et des cyclistes. Cela nous prend pas mal de temps et j’ai dû mettre en pause ce petit... Lire la Suite →
  • Encore une rue Demay-rde… 29/05/2021
    Avec Trololo vélo, nous avons fait une petite vidéo sur le projet de requalification de la rue Demay à Saint Jean le Blanc.
  • Mais qui a eu cette idée folle un jour d’inventer les normes ou y’a t-il un cycliste derrière le guidon de la mairie Dunois – Madeleine ? 16/05/2021
    J’avais déjà parlé de la requalification de la rue du Parc sur sa partie Sud. J’avais regardé d’un oeil distrait les travaux sur la partie nord. Cela me semblait à peu près aux normes sur la partie entre la rue de Coulmiers et le boulevard de Châteaudun (en vert). Hier, pour la première fois, j’empruntais... Lire la Suite →
  • Rue Frédeville : piétons, attention, terrain hostile 15/05/2021
    Malgré la pluie, j’ai décidé de m’aventurer par delà les frontières de la ville d’Orléans attiré par les travaux en cours de rue Frédeville à Saint Jean de Braye. Ville où Bruno Malinverno était adjoint au maire chargé de l’urbanisme et vice-président à la métropole en charge des transports. Ce brave monsieur nous a habitué... Lire la Suite → […]

Pollution de l’air

Cliquez pour ouvrir les alertes à la pollution.

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Écrire

450 (ad) bikerider (point) com

Licence

Creative Commons License
Vous pouvez utiliser les éléments de ce cyber-cahier si vous en citez la source.

%d blogueurs aiment cette page :