Becancaneries

Théorème de J.B. Corot : « la ville de Copenhague est équipée de 350 km de pistes cyclables surélevées, séparées de la route et très sûres » dont plus de 550 km font les trottoirs d’Orléans et son agglomération.

De la bonne circulation en milieu déconfiné

En milieu déconfiné et urbain… Et si vous ne vous prénommez pas Urbain, mais Adèle, Jean-Kévin, Fafouna, Khaled ou Maria-Esperanza-Y-Covida, peu importe, le billet suivant est un tout petit rappel de quelques règles de la bonne circulation à vélo en milieu… urbain.

Création mai 2020 - MAJ : fév 2021

Avec le déconfinement, la mairie risque de mettre en place des itinéraires « tactiques » à destination des cyclistes, ce afin d’éviter 2 grands malheurs pour la propagation du virus : trop de monde confiné en solo dans sa grosse voiture — le virus semble se plaire dans la pollution — d’une part, trop de personnes confinées en groupe dans les transports en commun, d’autre part. La solution est double, marche & vélo.

Si vous comptez déménager des armoires normandes à la pelle entre Orléans et Lille : 1, cela ne se peut, car il y a plus de 100 km, 2, arrêtez d’être bête et faites preuves d’empathie et de bienveillance, il va nous en falloir à la tonne, et cela tiendra sans problème sur un seul vélo, soyez sans crainte.

À l’attention des (néo)cyclistes

Le vélo est un excellent moyen de déplacement en milieu urbain, un milieu où les distances en moyenne sont de 2 à 6 km.

Le vélo est un véhicule simple, économique, qui plus est respectueux de l’environnement. Le vélo peut également être considéré comme une activité physique complète. Cependant, partant du principe qu’il y a quelques semaines encore vous circuliez en automobile, votre serviteur se permet un petit rappel de quelques panneaux devant lesquels vous êtes peut-être déjà passé·e·s sans peut-être les voir.

Signalisation

Cédez le passage cycliste au feu

Depuis 2010, il existe un panneau aux feux qui donne l’autorisation aux vélos de « tourner à droite » même si le feu est rouge. Attention, cette possibilité n’enlève en rien votre devoir d’attention, elle n’écarte en rien l’ordre de priorité vis-à-vis des piéton·ne·s entre autres.

Contrairement à une idée reçue, vous ne grillez pas le feu à cet instant (puisqu’on vous autorise).

Sans signalisation, « griller un feu » est une infraction qui entraîne une amende forfaitaire de 135€00.

Le panneau M12 « Cédez le passage cycliste au feu »

Ce panneau connaît des variantes « va-tout-droit », « tourne-à-gauche » etc. mais elles sont peu présentes (voir pas du tout) sur l’agglomération d’Orléans.

Le feu clignotant

De couleur orange, ce signal se présente sous la forme d’un feu, ajouté généralement sous l’ensemble tricolore. En marche, il clignote et autorise les cyclistes à franchir le feu rouge, sous réserve de céder le passage aux ayants droits (piéton·ne·s en général).

Dans l’agglomération, il y en a au moins un à l’angle du boulevard Alexandre Martin. Il sert de pré-feu vert pour aller dans l’aire de stationnement (et plus loin le canicrotte) ou pour tourner à gauche, en direction de la rue du faubourg St-Vincent.

Le double-sens cyclable

L’hyper centre-ville d’Orléans est quasi entièrement passé en zone30, c’est dit ici par Jehanne en son cyber-cahier (>fr-J-à-V). Attention, une partie des quais, les abords de l’hôtel de la mégalopopole ne sont pas en Z30.

Le double-sens est indiqué par un panneau et par un marquage au sol, il réserve un sens de circulation autorisé aux seuls cyclistes. Cela facilite la circulation des cyclistes.

Néo-cyclistes, ne soyez pas plus idiot·e·s qu’une personne au volant d’un 4×4 urbain. Si vous vous retrouvez dans une rue avec un véhicule en face de vous, et si vous pouvez vous parquer entre 2 voitures, faites-le. L’important dans la vie est de vivre, pas toujours d’avoir raison sur tout (mais nous sommes d’accord que c’est le plus gros qui devrait s’arrêter pour vous laisser passer).

Où circuler

D’une manière générale, les cyclistes doivent circuler sur la chaussée.

Le trottoir

Le but premier de la mise en place de voies provisoires est de laisser de l’espace pour les piéton·ne·s sur les trottoirs afin de respecter la distanciation physique.

Oui Orléans se caractérise par des kilogrammes de peintures déversées sur les trottoirs pour épater les imbéciles. Mais cela ne marche pas puisque la ville n’est jamais citée pour la qualité de ses équipements. Rouler sur le trottoir est interdit sauf pour les enfants de moins de 8ans. Cependant, vous pouvez marcher sur le trottoir la bicyclette à la main. Vous êtes à ce moment-là considéré comme un piéton. Attention aux choses que vous transportez.

Note, selon le code de la route, hors agglomération les piétons lorsqu’ils circulent sur la chaussée doivent se tenir près du bord gauche dans le sens de leur marche mais les personnes poussant à la main un cycle doivent circuler près du bord droit.

Vis-à-vis des piétons

Tout conducteur est tenu de céder le passage, au besoin en s’arrêtant, au piéton s’engageant régulièrement dans la traversée d’une chaussée ou manifestant clairement l’intention de le faire ou circulant dans une aire piétonne ou une zone de rencontre.

L’encombrement réduit du vélo permet d’éviter l’arrêt, mais n’oubliez jamais que le piéton, ou la piétonne, est souvent un⋅e automobiliste qui déteste les cyclistes… donc vous maintenant.

Pistes cyclables

Depuis le 1er janvier 1999 les cyclistes n’ont plus l’obligation d’utiliser les pistes et bandes cyclables lorsqu’elles existent, sauf si cette obligation est instituée par l’autorité investie du pouvoir de police, le maire en général. MAIS cela est rarement fait dans les règles de l’art, ainsi :

  • des panneaux « d’obligation » (le panneau rond – b22) sont posés n’importe où (exemple à Orléans, rue Eugène Vignat),

b22

  • des panneaux « d’interdiction au vélo » sont posés parfois sans offrir d’autres possibilités que de ne pas tenir compte de l’interdiction (exemple à Orléans, l’ancienne RN20 entre la station de tramway Libération et le cul de sac ferroviaire du centre-ville), ou bien, sans comprendre ce que circuler à vélo peut avoir de contraignant (exemple à Olivet, le pont maréchal Leclerc).

Les bandes cyclables sont normalement signalées par un panneau carré, le C113 :

c113

Cependant si vous les jugez dangereuses, restez sur la route (exemple à Orléans, rue Guy-Marie Riobé (>fr-J-à-V) où la bande a été supprimée au profit du stationnement des spectateurs du parc des sports, contraignant les cyclistes à circuler sur un trottoir).

Il manque à ce mini inventaire, les « voies vertes » entre autres joyeusetés souvent mal réalisées et avec de nombreuses bordures.

Attention à ne pas surinterpréter mes propos, une bande cyclable de qualité médiocre est toujours préférable à rien.

Il y a un unique exemple d’équipement de qualité dans l’agglomération d’Orléans, c’est la liaison La Source-Orléans.

Zone 20

Simple rappel (normalement), ce panneau (B52) indique une zone de rencontre entre, par ordre de priorité, les piéton·ne·s, les cyclistes et les véhicules motorisés ; une zone où la vitesse ne doit pas excéder les 20km/h. Contrairement à une limitation de vitesse qui cesse à la première intersection venue, un panneau de zone est valable jusqu’à la rencontre de son pendant « barré ».

Sas vélo

Simple rappel (normalement), un sas vélo est l’espace peint sur lequel vous aimiez arrêter votre automobile pour marquer votre ordre des choses est l’espace peint au niveau d’un feu tricolore pour permettre aux cyclistes de manœuvrer plus vite lors du passage au vert.

J’offre un pot de confiture « bananes – myrtilles », fait maison, 40 % de sucre maxi, à celui ou celle, qui trouve l’endroit où la mairie d’Orléans a peint un sas APRÈS le feu tricolore. Cette offre est exclusivement valable pour les néo-cyclistes ; les cyclistes plus ancien⋅e⋅s dans la pratique connaissent forcément l’endroit.

Divers

Stationnement

Les règles de stationnement qui s’appliquent aux cyclistes sont celles du… code de la route. C’est pourquoi il ne faudrait normalement pas attacher sa bicyclette au mobilier urbain (lampadaire, panneau…). Dans l’urgence du déconfinement, la mairie devrait — peut-être — poser des parcs temporaires aux endroits stratégiques (gare, stations de tram, écoles…). Dans les faits, il y a peu d’amendes de distribuées, mais si votre vélo gêne, ou est délabré suite à un stationnement prolongé, la mairie peut le faire enlever, même si c’est dans un parc autorisé (enlèvement au bout de 6 mois environ).

Exemples en images de 2 montures bien stationnées et harnachées :

Téléphones et baladeurs

Interdictions de circuler à vélo et :

  • de porter tout dispositif susceptible d’émettre du son en continu à l’oreille (casque audio…) ;
  • d’utiliser un téléphone tenu en main (cette interdiction est valable pour tout conducteur d’un véhicule en circulation ; le vélo est un véhicule à part entière).

Équipement du vélo

Une bicyclette possède 2 roues, s’il y en a 3, c’est un tricycle 😀

Plus sérieusement, il y a une page réglementation à cette adresse (>fr-Becancaneries). Attention, la page n’est pas complète au sujet des sièges pour enfant e/o des remorques.

D’une manière générale

Rouler à vélo en milieu urbain n’est pas dangereux « en soi ». Il suffit de tenir sa droite. Sur une distance inférieure à 5km, votre vitesse moyenne devrait être comprise entre 15 et 17km/h, soit moins de 30mn de vélo. Vous verrez, c’est vite fait.

Ne vous laissez pas impressionner pas les cyclistes qui « font la course », ils s’épuisent à laisser une marque dans un monde virtuel, vous, vous vivez l’instant présent du monde réel.

Avant de partir, pensez toujours à vérifier l’état de vos freins et de vos pneus (vous allez vite comprendre s’ils sont sous-gonflés ou à plat). Pour information, à Orléans il y a deux stations de gonflage gratuite : une sur le quai place de Loire et une au Campo-Santo.

Vérifiez — ou faites vérifier — régulièrement l’état de votre vélo. Essayez de planifier votre itinéraire avant de monter à vélo. Portez des vêtements avec lesquels vous êtes à l’aise. Restez vous même… et au besoin, faites une pause chocolatine. Ceci est dit en vidéo et en anglais — zeugma — ici :

Vous avez révisé vos connaissances sur quelques panneaux, votre vélo est en état de marche, alors, à votre selle, à vos pédales, à vos cintres !

À l’attention des automobilistes

Dans les prochains jours, vous risquez de continuer à être le cul dans votre 4×4 et traverser la région pour déposer Édouard-Charles-Marie ou Catherinette-des-Vaux à l’école des catholibans de la rue du bourdon-blanc par exemple, et, devant vous, il y a un, ou une, cycliste, un peu en peine, peut-être poussif :

  • Pas la peine de klaxonner, ce/cette cycliste ne vous gêne pas, il ou elle circule. De plus, pour faire pousser la salade, cela ne sert à rien de tirer sur les feuilles ;
  • Pas la peine de vroumvroumer, vous risquez de le surprendre. Oui, vous en avez une grosse (il ne se parle pas présentement de la tête et de la réserve des neurones), on sait.

Pour information, le stationnement sur une bande, même provisoire, est passible d’une amende (mais nous sommes bien d’accord que JAMAIS la mairie d’Orléans ne vous dira quoi-que-ce-soit !)

Vous avez souffert du confinement, la personne qui est présentement devant vous a également souffert. Vous faites plus de 100km, vous risquez une amende, restez chez vous !

Rappels :

  • Un conducteur, une conductrice, doit réduire sa vitesse lors du croisement ou du dépassement d’un cycliste seul ou en groupe ;
  • Le dépassement d’un cycliste doit se faire à une distance latérale d’un mètre (1m) en agglomération, d’un mètre et demi (1,5m), hors agglomération. Depuis 2015, le conducteur peut chevaucher les lignes continues pour dépasser un cycliste ;
  • Pour l’application des règles de priorité, une piste cyclable est considérée comme une voie de la chaussée principale qu’elle longe :
    • aux intersections, lorsqu’une chaussée comporte une bande cyclable les règles de priorité s’imposent à tous les conducteurs circulant sur cette chaussée ou l’abordant ;
    • il résulte de ce qui précède que le conducteur d’un véhicule à moteur doit respecter la priorité lorsqu’il est amené à couper la bande ou piste cyclable ;
    • tout conducteur s’apprêtant à quitter une route sur sa droite ou sur sa gauche doit céder le passage aux cycles circulant dans les deux sens sur les pistes cyclables qui traversent la chaussée sur laquelle il va s’engager.
  • Il est interdit à tout occupant d’un véhicule à l’arrêt ou en stationnement d’ouvrir une portière lorsque cette manœuvre constitue un danger pour les autres usagers.

/!\

CYCLISTES ATTENTION, en pratique, marquez l’arrêt lors d’une sortie d’un équipement cyclable, ce pour votre sécurité.

Culture

Deux codes du cycliste, présentés ici le plus récent en premier.

Code du cycliste – Ludovic Duprey

Et le premier tour de roue est donné par Isabelle au sujet de ce tout petit livre, sobrement titré « code du cycliste » :

Un livre essentiel de la taille d’un tiers de sacoche à plat, pour le prix du casse-croûte. La police n’a plus qu’à bien se tenir.

C’est la première fois, très certainement, qu’un tel code est publié. S’il s’agit un peu du « code de la route appliqué aux cyclistes », en réalité il s’agit surtout d’un « code », au sens de code qui regroupe tous les textes réglementaires, qu’ils soient Lois, arrêtés, décrets, circulaires ou autres, qui concernent le vélo. Nous avons bien le code de l’urbanisme et le code de l’environnement, voici le code du cycliste.

Un autre critique vous dira que c’est un ouvrage indispensable, comme le seront les mises à jour, un ouvrage dans lequel le cycliste est vu comme une personne se déplaçant à vélo. Le moindre doute venu sur un point précis de la réglementation, un coup d’œil à l’index en fin d’ouvrage et vous voilà dans la voie (allez lire un des commentaires du billet d’Isabelle).

  • Isbn : 978-2-247-18871-0, publié par Dalloz, ce livret peut être commandé chez les libraires dignes de ce nom pour 4€00.

« Code du cycle » — Marcel Coulon

Uniquement pour votre culture personnelle, une trouvaille de 1897, le « Code du cycle » un ouvrage de Marcel Coulon. Avocat à la cour d’appel de Paris.

Ce petit livre est une compilation de règlements, droits et obligations, concernant le vélo, mais aussi l’individu qui monte dessus. C’est assez plaisant à lire, écrit dans une langue fleurie, qui sonne « sépia ».


Dans un prochain billet, votre serviteur reviendra, par l’illustration, sur quelques rues qui ont été proposées à l’aménagement de distanciation physique (>fr-vélorution Orléans) ou encore la proposition de Yann (>fr-Yann-Orléans).


7 commentaires sur “De la bonne circulation en milieu déconfiné

  1. Jeanne à vélo
    07/05/2020

    « pour faire pousser la salade, cela ne sert à rien de tirer sur les feuilles » : c’est un proverbe limousin ? En tout cas j’adore. 😁

    Aimé par 1 personne

  2. fabien85
    07/05/2020

    J’arrive trop tard peut être mais si tu va au croisement rue de Vaucquois et faubourg Saint Jean, tu trouveras la fameux sas situé après le feu !

    Aimé par 2 personnes

  3. Pingback: Pédaler avec ses enfants à Orléans – Yann d’Orléans

  4. V-LO
    07/05/2020

    Merci Janpeire pour ce rappel aussi pédago que rigolo.
    Un autre conseil : si les néo-cyclistes envisagent de poursuivre leurs pérégrinations à vélo, je leur recommande de s’équiper en bons pneus, histoire de ne pas crever en zone blanche…
    Sinon, puisqu’on entre lundi dans le Monde d’Après, j’aimerais bien un peu plus de sévérité concernant les trop nombreux cyclistes qui pédalent avec le portable collé à l’oreille, ceux qui roulent sur les trottoirs (coucou rue Bannier, coucou les boulevards) et ceux qui grillent les feux rouge. Ils sont trop nombreux et font du mal à la cause cycliste dans son ensemble, affublée du célèbre « oui mais les cyclistes »…
    On verra dans les prochaines semaines comment va se passer la cohabitation entre les anciens, les néo, et les autos et autres SUV en souffrance de sensations fortes en milieu urbain.

    Aimé par 1 personne

    • janpeire
      07/05/2020

      je ne peux que plussoyer à ce commentaire.

      Note : les commentaires des photos apparaissent dans les photos

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Information

Cette entrée a été publiée le 10/02/2021 par dans Conseils divers, Réflexions.

Jeanne à vélo en vidéo

RSS J-à-V à l’écrit

  • Une ancienne route transformée en coulée verte entre Eindhoven et Oirschot 05/05/2021
    Le réseau routier continue de s’étendre aux Pays-Bas. Néanmoins dans certains cas, cela permet de transformer une ancienne route en authentique voie verte. C’est un cas de ce type que documente ici Mark Wagenbuur.Voici la traduction de « The Green Corridor; turning an old road into a recreational zone » publié le... L’article Une ancienne route transformée e […]
  • Retour sur ma participation à l’édition 2021 de « 30 Days of Biking » 04/05/2021
    L’intraitable camarade JP m’a devancé dans l’exercice du bilan de l’opération de communication « 30 Days of Biking ». Je vous invite à lire son impeccable « Par-dessus l’épaule… 30joursàvélo ».Il y écrit d’entrée de je jeu : Quoique critique sur la chose — narcissisme des réseaux mal-dits sociaux — je ne regrette pas d’avoir... L’article Retour sur ma partic […]
  • Place aux tulipes ! 28/04/2021
    Celles et ceux qui s’intéressent à l’histoire économique connaissent l’épisode de tulipomanie qui a frappé les Provinces-Unies au début de l’année 1637. C’est de manière beaucoup plus détendue que Mark Wagenbuur célèbre à sa façon cette fleur multicolore.Voici la traduction de « It’s time for tulips! » publié le 28 avril 2021... L’article Place aux tulipes ! […]
  • La future véloroute express F2 d’Eindhoven à Bois-le-Duc 22/04/2021
    Mark Wagenbuur s’intéresse à ce qui n’est pour le moment qu’un projet et propose un état des lieux de la situation actuelle, que beaucoup en dehors des Pays-Bas jugeraient déjà excellente.Voici la traduction de « The future fast cycle route (F2) from Eindhoven to ʼs-Hertogenbosch » publié le 21 avril 2021 sur... L’article La future véloroute express F2 d’Ein […]

Yann en vidéo

RSS Yann à l’écrit

  • Rue Lavedan : petite mise à jour 06/05/2021
    Alors qu’en février dernier, je vous faisais part des travaux en cours rue Lavedan. Ces derniers sont maintenant terminés et réservent quelques mises à jour. Je vous rassure les trottoirs ne sont toujours pas aux normes. Merci à tonton JP dont l’inégalable blog se trouve ici de m’avoir indiqué ces travaux. La zone 30 est... Lire la Suite →
  • Avenue Dauphine : alors Serge, on la déconfine ? 01/05/2021
    Quel cycliste orléanais ne s’est pas senti apeuré quand il quitte le pont George V et arrive sur l’avenue Dauphine ? Quel cycliste orléanais ne s’est pas senti perdu quand il s’apprête à quitter cette avenue et essaie de comprendre comment rejoindre la voie cyclable du pont George V. L’avenue Dauphine est un axe stratégique... Lire la Suite → […]
  • rue Monteloup : encore pire que sur les plans 18/04/2021
    Ancien habitant de la Chapelle Saint Mesmin, j’ai été titillé d’aller voir les travaux de requalification de la rue Monteloup. Cette rue est une importe voie de liaison comme le dit la République du Centre. En effet, la rue Monteloup, longue d’un kilomètre, est parallèle à la route de Blois et sert de shunt quand... Lire la Suite →
  • Rue du pot de fer : piétons et PMR, faites votre prière 03/04/2021
    Sur les conseils d’un de mes voisins, je me suis rendu rue du Pot de fer pour voir les travaux de requalification de cette dernière. J’en suis resté baba. Petit tour d’horizon. Cette rue est située dans le centre ancien. Elle est en sens unique. Concernant les études sur la requalification toujours le même procédé... Lire la Suite →

Pollution de l’air

Cliquez pour ouvrir les alertes à la pollution.

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Écrire

450 (ad) bikerider (point) com

Licence

Creative Commons License
Vous pouvez utiliser les éléments de ce cyber-cahier si vous en citez la source.

%d blogueurs aiment cette page :