Becancaneries

Théorème de J.B. Corot : « la ville de Copenhague est équipée de 350 km de pistes cyclables surélevées, séparées de la route et très sûres » dont plus de 550 km font les trottoirs d’Orléans et son agglomération.

Vues de mon cintre

Parlant « vélo », je n’ose dire que je narre un trajet pour rebondir, puisque c’est le ballon qui rebondit, avant de rouler, parfois, alors que le vélo, lui, il roule avant de bomber, parfois…

Un billet comme une forme de réaction à celui-ci (>fr) :

On ne saura donc pas si l’idée de « proposer un environnement urbain apaisé aux parents et aux enfants » aurait soulevé l’enthousiasme. En revanche on sait déjà ce que ça dit des ambitions de la mairie en matière de mobilité et d’apaisement de la ville, et combien pèsent dans les préoccupations des élu(e)s les écoliers et leurs accompagnateurs. Si peu.

Place à l’anecdote du trajet de ce mardi 23 mars 2021, en soirée.

Les Aydes rue des écoles

Première vue de la sortie des écoles, le trafiquant de drogue erre dans le quartier :

Trafiquant ou parent, peu importe, la nuisance est quotidienne. Le stationnement au milieu de la chaussée pour bloquer la circulation est une pratique courante. Alors les enfants courent, traversent pour essayer de marcher en file indienne sur l’étroit trottoir conservé, l’autre étant réservé au stationnement.

Gare à vous si vous user du timbre de votre vélo pour libérer le passage, ça fait rire les présent.e⋅s.

Pour « embellir » le moche lieu, il y a des fleurs qui sont plantées entre 2 places de stationnement.

Proposition pour améliorer la sécurité : couper la circulation aux horaires d’entrée et de sortie des écoles.

TFC — auto école

Un auto-école est également un établissement d’apprentissage.

Présentement, c’est une voiture stationnée comme une merde alors que 5 places se donnent à voir dans le film, certaines auraient même fait moins marcher l’apprenti pour joindre la boutique. Ce comportement est quotidien pour cette mauvaise école de conduite adepte du stationnement sur la bande cyclable ou du refus de priorité aux cyclistes.

Proposition pour améliorer la sécurité : faire passer le permis aux moniteurs et monitrices AVANT de les employer et vérifier les connaissances de la culture automobile locale AVANT de laisser une personne ouvrir une école (une personne de París ne connait probablement rien aux conditions de circulation hivernale en montagne).

Écoles des Murlins rue éponyme

Petite voiture bourgeoise, probablement une agente immobilière ou une profE coiffée comme un dessous de bras, enfin, elle est largement engagée sur le passage piéton.

Elle est en train de maudire le pré-adolescent à vélo qui, petit criminel, a touché son rétro. Elle ira même jusqu’à lui faire un doigt. Belle éducation que ces gens-là. Très probablement une amie de la mairie.

Proposition pour améliorer la sécurité : couper la circulation aux horaires d’entrée et de sortie des écoles.

Le connard ou la connarde est culte :

École — rue Bannier

Gros 4×4 de qui stationne comme le sombre individu qui est au volant, dans l’attente que Idrissa sorte vivant de l’école.

Oui la voiture avec les feux allumée manque renverser le cycliste qui la dépasse par la gauche, ce, pour éviter la caisse de Jean-Bedel Bokassa.

La dictature de la voiture reine doit s’inculquer jeune.

Proposition pour améliorer la sécurité : couper la circulation aux horaires d’entrée et de sortie des écoles.

Que fait la police ?

Rien !

Proposition pour améliorer la sécurité : libérer les 5 places de stationnement situées devant le tribunal et mettre systématiquement à la fourrière les automobiles stationnées dessus.

École — rue du bourdon blanc

Quand votre serviteur arrivait, l’automobiliste faisait de même.

Le voyant stationner devant l’école, il était possible qu’il vînt sous le panneau, c’est l’endroit de prédilection de ces gens-là ; des personnes qui croient dans une entité extra-terrestre qui n’existe pas et qu’elles n’ont pour le moins jamais vue mais qui font en sorte de ne pas voir un panneau qui lui existe. Ils sont forts et retors.

Enfin, ou c’est un parent qui avait oublié son attestation en région parisienne et qui est retourné la chercher (même à plus de 10km, cela ne les dérange pas), ou c’est un parent qui venait de recevoir un message de la bonne qui était déjà passée chercher les enfants, ou c’est peut-être tout simplement un curé en repérage*.

Présentement, il est reparti après 2 minutes d’attente.

Proposition pour améliorer la sécurité : couper la circulation aux horaires d’entrée et de sortie des écoles.

Note : *Au Pakistan se serait un imam, à New-York un rabbin, le problème n’est ni la croyance ou la bigoterie, ni le monothéisme, quoique, le problème c’est d’avoir mis le phallus abrahamique au centre du village et du tableau de bord.

En conclusion

Ou plutôt, en commentaire.

La même équipe avait commencé par se gausser de notre proposition d’expérimentation de mise à une voie du pont — elle n’osera pas faire la prolongation tout du long de l’avenue Dauphine, puis jusqu’à la zone d’Olivet sur 4×4 (c’est inévitable sur 10ans) — pour quasiment la réaliser points par points au déconfinement de 2020. Le projet de limitation de circulation est à espérer le prochain virus ou une attaque de criquets mutants pour être réalisé. Que de temps perdu.

Autre que le traditionnel :

« D’abord ils vous ignorent, ensuite ils se moquent de vous, après ils vous combattent et enfin, vous gagnez »

une phrase que semble n’avoir jamais prononcé (>fr) le महात्मा mahātmā Gandhi, ce refus est l’occasion de découvrir qu’un bon équipement — celui de l’école du Nécotin — était le fruit d’un heureux hasard… probablement le même alignement des planètes qui a laissé faire le seul équipement de qualité de la sous-métropole, aka, la voie cyclable G.Galloux, même si depuis 30 ans toutes les équipes en place, grignotent la chose.

Un commentaire sur “Vues de mon cintre

  1. Yann d'Orléans
    24/03/2021

    J’applaudis des deux cocottes

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.

Information

Cette entrée a été publiée le 23/03/2021 par dans Réflexions, Une photo vaut mieux qu'un long discours, et est taguée .

Jeanne à vélo en vidéo

RSS J-à-V à l’écrit

  • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.

Yann en vidéo

RSS Yann à l’écrit

  • Rue Lamartine : décision municipale bancale 30/07/2021
    Cela avait fait quelques semaines que je n’avais pas pris le temps de rédiger un billet. Comme vous le savez déjà, nous sommes plusieurs à s’être regroupés en association afin de faire valoir les droits des piétons et des cyclistes. Cela nous prend pas mal de temps et j’ai dû mettre en pause ce petit... Lire la Suite →
  • Encore une rue Demay-rde… 29/05/2021
    Avec Trololo vélo, nous avons fait une petite vidéo sur le projet de requalification de la rue Demay à Saint Jean le Blanc.
  • Mais qui a eu cette idée folle un jour d’inventer les normes ou y’a t-il un cycliste derrière le guidon de la mairie Dunois – Madeleine ? 16/05/2021
    J’avais déjà parlé de la requalification de la rue du Parc sur sa partie Sud. J’avais regardé d’un oeil distrait les travaux sur la partie nord. Cela me semblait à peu près aux normes sur la partie entre la rue de Coulmiers et le boulevard de Châteaudun (en vert). Hier, pour la première fois, j’empruntais... Lire la Suite →
  • Rue Frédeville : piétons, attention, terrain hostile 15/05/2021
    Malgré la pluie, j’ai décidé de m’aventurer par delà les frontières de la ville d’Orléans attiré par les travaux en cours de rue Frédeville à Saint Jean de Braye. Ville où Bruno Malinverno était adjoint au maire chargé de l’urbanisme et vice-président à la métropole en charge des transports. Ce brave monsieur nous a habitué... Lire la Suite → […]

Pollution de l’air

Cliquez pour ouvrir les alertes à la pollution.

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Écrire

450 (ad) bikerider (point) com

Licence

Creative Commons License
Vous pouvez utiliser les éléments de ce cyber-cahier si vous en citez la source.

%d blogueurs aiment cette page :