Becancaneries

Théorème de J.B. Corot : « la ville de Copenhague est équipée de 350 km de pistes cyclables surélevées, séparées de la route et très sûres » dont plus de 550 km font les trottoirs d’Orléans et son agglomération.

En avril, les nouveautés tombent le jersey

Plusieurs nouveautés à l’attention des cyclistes sont tombés lors du dernier conseil de la mégalopopole, en voici un résumé sommaire.

Sportcam’ verbalisation

Devant la recrudescence des incivilités automobilistiques, la métropole d’Orléans autorise dès à présent les cyclistes à filmer ou photographier les délits et à les envoyer sur le compte touitteur de la police municipale ou par texto aux gardes champêtres. Ce sont eux qui dresserons le PV quand le, ou la, cycliste sera commissionné⋅e à hauteur de 30% de l’amende.

Attention cependant, afin de ne pas nuire aux professionnels de la profession et pour ne pas tomber dans les heures sombres de l’histoire locale — délations, dénonciations, marché noir — le nombre de photo est limité à 3 par cyclistes et par jour ouvré, 3 PV étant le record dans une journée que peut fournir un agent localement.

Rappel, un automobiliste achète le bout de trottoir devant son pas-de-porte. En Charente, il y avait eu une opération de respect de la loi qui était allée très loin.

Sur la Charente-Libre (>fr) :

Pourtant, en ce mois d’octobre dernier, ils ont été verbalisés pour stationnement gênant par la police municipale. Pas une fois. Pas deux fois. Mais à huit reprises. 8×135€ = 1080 € d’amende à régler!

L’occupation du trottoir

Seconde délibération, les piéton⋅ne⋅s seront incité⋅e⋅s à marcher sur la chaussée en bas de la rue Bannier à Orléans, ce, pour ne plus être une gêne envers les automobilistes qui utilisent le trottoir.

La mairie d’Orléans a décidé de ne pas opposer les modes et 2 distributeurs gratuits « d’air-bag piéton » — des poches plastiques qui se gonflent automatiquement lors du décrochage du support — seront installés, un, devant la bibliothèque, un, place du Martroy.

C’est un support connecté qui est partie prenante de la « smart city 2030² », personne sait ce que cela veut dire mais il y a connecté dedans, donc, c’est génial, et, et, et cela évitera aux piéton⋅ne⋅s d’essuyer les robes des automobiles avec leur beaux habits.

Le permis piéton

Afin de bien faire comprendre aux gens que l’air et l’espace appartient à l’ensemble de la communauté et pas aux seuls « modes doux », la mairie d’Orléans va développer la distribution de permis piéton en collaboration — forcement — avec la prévention routière.

En premier devront passer l’examen les enfants du CM2, puis les 3eme l’année suivante. Les adolescents, étudiantes et jeunes adultes seront invité.e⋅s à tester leur capacité piétonesque dans les centres d’action sociale d’ici 2 ans. La tranche d’âge 25-60 ans pourra aller se tester dans les bornes connected & embedded wifi qui seront déployées dans les bars de la ville dès que les conditions sanitaires le permettront.

L’expérience existe déjà et une recherche sur la toile vous donnera un aperçu des différentes facettes de l’aliénation au monde automobile. Voici un site au hasard, avec des vidéos (>fr).

Sans ce permis la population orléanaise sera obligé de rouler en SUV ou de prendre les transports en commun bus & tramway, ou, par défaut, un vélo. La mairie d’Orléans ne recommande pas l’usage du vélo en ville car il n’y a pas d’infrastructures dignes de ce nom dans l’agglomération.

Travailler à la reprise du plan de déplacement n’est pas à l’ordre du jour, sans oublier que c’est un travail sur 5 ans entre la phase de planification, les orientations générales et la réalisation des premières branches.

5 ans, le temps d’un mandat et l’assurance de ne pas gagner les élections.

Reprise d’ouvrage

Avec la continuité dans la politique locale sans grand changement depuis plus de 30ans, il faut quand même marquer son territoire. Là où le chien le fait en pissant au coin de la rue, la mairire d’Orléans le fait en peignant de nouveaux anciens aménagements.

L’arrière du lycée St Croix en a été boulversivié, l’arrière du cimetière également, c’est au tour des Blossières de voir enfin réparer cette erreur d’un peintre en chaussée qui avait malencontreusement laissé couler une ligne blanche en amont d’un passage piéton, rendant impossible l’application de la règle de non dépassement de la ligne pour surveiller l’arrivée d’un⋅e automobiliste.

bloss

Une trace jaune — pas celle d’un chien — et un bon plan com’, ça plait toujours à l’électeur.

Le site de la mairie d’Orléans (>fr) pour toutes informations complémentaires.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Information

Cette entrée a été publiée le 01/04/2021 par dans Réflexions, et est taguée .

Jeanne à vélo en vidéo

RSS J-à-V à l’écrit

  • Des pistes cyclables uni ou bidirectionnelles ? That is the question — par The Ranty Highwayman 23/07/2021
    Bien sûr j’aurais pu essayer de traiter le sujet moi-même en prenant des exemples orléano-orléanais mais je ne suis pas pleinement qualifié pour le faire et de l’autre côté de la Manche se trouve un sympathique certified blogueur qui s’est tapé le boulot… And you know, I’m a lazy frog!... L’article Des pistes cyclables uni ou bidirectionnelles ? That is the […]
  • Un trajet campus – cité U à Utrecht 21/07/2021
    Il n’y a aucune raison que les étudiants ne fassent pas comme les élèves du secondaire qui rejoignent massivement leurs établissements à vélo. Mais eux n’habitent plus chez leurs parents !Voici la traduction de « How some students can ride home in Utrecht » publié le 21 juillet 2021 sur Bicycle Dutch.... L’article Un trajet campus – cité U à Utrecht est appa […]
  • Quand une rue n’a plus besoin de pistes cyclables : l’exemple de Nachtegaalstraat à Utrecht 18/07/2021
    Quand une ville a réussi à renverser le paradigme de la mobilité, on aboutit à la vélorue dans une version qui fonctionne vraiment comme l’expose Mark Wagenbuur.Voici la traduction de « When does a street no longer require protected cycleways? » publié le 14 juillet 2021 sur Bicycle Dutch. Il est... L’article Quand une rue n’a plus besoin de pistes cyclables […]
  • C’est mathématique : conduire pour gagner du temps ne fait que ralentir tout le monde 10/07/2021
    On sait déjà grâce à un travail fouillé de la direction générale du Trésor publié en avril 2021 qu’en milieu urbain très dense en France, les automobilistes ne paient que 8 % du coût global de leur mobilité (lien vers l’étude). On sait aussi que dans cet environnement, la voiture individuelle... L’article C’est mathématique : conduire pour gagner du temps ne […]

Yann en vidéo

RSS Yann à l’écrit

  • Encore une rue Demay-rde… 29/05/2021
    Avec Trololo vélo, nous avons fait une petite vidéo sur le projet de requalification de la rue Demay à Saint Jean le Blanc.
  • Mais qui a eu cette idée folle un jour d’inventer les normes ou y’a t-il un cycliste derrière le guidon de la mairie Dunois – Madeleine ? 16/05/2021
    J’avais déjà parlé de la requalification de la rue du Parc sur sa partie Sud. J’avais regardé d’un oeil distrait les travaux sur la partie nord. Cela me semblait à peu près aux normes sur la partie entre la rue de Coulmiers et le boulevard de Châteaudun (en vert). Hier, pour la première fois, j’empruntais... Lire la Suite →
  • Rue Frédeville : piétons, attention, terrain hostile 15/05/2021
    Malgré la pluie, j’ai décidé de m’aventurer par delà les frontières de la ville d’Orléans attiré par les travaux en cours de rue Frédeville à Saint Jean de Braye. Ville où Bruno Malinverno était adjoint au maire chargé de l’urbanisme et vice-président à la métropole en charge des transports. Ce brave monsieur nous a habitué... Lire la Suite → […]
  • Pour aller au CO’met, il ne faudra pas avoir la tête dans les étoiles 09/05/2021
    J’aime bien aller à Décathlon à vélo quand j’ai des petits trucs à acheter. C’est rapide et efficace. J’avais filmé le trajet il y a deux ans en passant par Olivet. En gros, il faut 15 minutes du centre ancien pour rejoindre cette enseigne de sport… La zone commerciale est à proximité immédiate du CO’met,... Lire la Suite →

Pollution de l’air

Cliquez pour ouvrir les alertes à la pollution.

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Écrire

450 (ad) bikerider (point) com

Licence

Creative Commons License
Vous pouvez utiliser les éléments de ce cyber-cahier si vous en citez la source.

%d blogueurs aiment cette page :