Becancaneries

Théorème de J.B. Corot : « la ville de Copenhague est équipée de 350 km de pistes cyclables surélevées, séparées de la route et très sûres » dont plus de 550 km font les trottoirs d’Orléans et son agglomération.

« En chasse-patate » Erwann Mingam

Un cent d’expressions, dans un livre, un seul, en vrac comme les légumes dans les sacoches un jour de marché, mais sans les sacoches, donc sans les poireaux de mémé, car les expressions présentées sont propres au côté « sportif » des pédales.

Ceci n’est pas un regret mais un constat !

Présentation :

Le livre est un recueil d’expressions fleuries et imagées propres au monde cyclosportif. Chacune est définie, avec beaucoup d’humour, en quelques lignes, puis, elles sont accompagnées d’un gruppetto de citations toutes plus fausses les unes que les autres, mais elles auraient pu être vraies.

« T’aime le vélo et t’as pas lu le bouquin ? Non mais allô, quoi ! »

Vincenzo Nabilla

Critique :

Il y a quelquefois des photos pour accompagner e/o illustrer le texte, et, ce sera ma grande critique du livre : pourquoi ne sont-elles pas légendées ?

Même dans un livre à vocation humoristique, c’est important de dire qui est sur la photo. Ou alors, c’est indiqué dans une poche cachée aussi secrète que celle que promènent certains coureurs cyclistes avant un contrôle anti-dopage… et je suis autant marri qu’un enquêteur anti-dopage de n’avoir pas trouvé.

Plus sérieusement, autant on se moque un peu de savoir à qui est le popotin (page 44), autant, identifier la personne passée par-dessus le parapet (page 64) peut avoir une certaine importance pour la culture générale, et pas uniquement pour se la péter au comptoir de fin d’étape. Certaines photos sont historiques, mais si l’histoire s’enseigne, elle s’apprend également.

« Même mes cheveux ne sont pas poivre & sel »

Geoffrey Soupe

Je n’ai pas assez de cheveux blancs pour dire si il manque, ou pas, telle ou telle expression, certaines populaires dans le milieu du vélo peuvent être partagées avec d’autres sports, je pense ici à « se tirer la bourre » ; cependant « entendre un rossignol » me semble spécifique au vélo, toutes pratiques confondues : quotidien, vélotaf, vélutilitaire, cyclotouriste ou cyclosportif.

Pour le plaisir du divulgâchage :

  • Ribinoù : pluriel du breton « ribin », chemins de terre, sinueux empruntés lors de certaines courses bretonnes.

Note : à Orléans, le ribin est un équipement cyclable de qualité.

  • Pédaler carré : (sans majuscule, il n’est pas question de l’ex) Qualifie le fait de pédaler par à-coups, de manière verticale […] Ce geste, aussi inélégant qu’inefficace, est le stigmate de la fatigue.

Note locale : c’est le nom du plan « vélo » salué et voté comme un seul peloton par le conseil d’agglomération d’Orléans car il n’était point opposable, n’était point contraignant et de toutes les façons :

« Moi, c’est peut-être que du 80%, moi je préfère le 80% que rien du tout !

— C’est mieux que rien »

Mimi & Cie du Loiret

  • Les coups de bordure : vous avez vraiment cru que j’allais recopier le livre 🙂

Note locale : « Good bye lentille » est un billet de ce cyber-cahier (>fr)

  • Se faire la caisse : (rien à voir avec le publiratage johannique à 20000 ou le fait d’acheter un « label vélo » à la FFV) Accumuler les kilomètres lors des sorties d’entrainement, afin d’acquérir de la résistance.

Note : ça marche également au quotidien pour une opération secrète de comptage.

Au final :

Vous avez laissé passer Noël — pour info nous sommes en mai, vous pouvez faire ce que vous voulez — et vous ne savez quoi offrir à un⋅e ami⋅e cycliste, tendance sport e/o en amour avec les jolis mots, pas d’hésitations à avoir.

Offrir un livre c’est la garantie de faire plaisir.

Le site de l’éditeur :

Chez lequel j’ai volé la photo suivante :

« En chasse patate – Les mots fleuris du cyclisme », Erwann MINGAM

Savez vous parler cycliste ?
Les cyclistes aussi ont un langage propre à leur discipline : des expressions parfois communes (« en danseuse »), bien souvent méconnues (« La Socquette légère ») et généralement très imagées (« Sucer la route »). En Chasse Patate c’est 100 expressions du cyclisme expliquées et revisitées…

Un commentaire sur “« En chasse-patate » Erwann Mingam

  1. Jeanne à vélo
    02/05/2021

    Très sympathique recension, merci !

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.

Information

Cette entrée a été publiée le 02/05/2021 par dans Livres, bédés, mangas.

Jeanne à vélo en vidéo

RSS J-à-V à l’écrit

  • Un « Social Cycling Tour » à Bois-le-Duc 13/10/2021
    Difficile de traduire proprement l’expression « Social Cycling Tour » donc je me suis bien gardé de le faire. Mais je suis sûr que vous comprenez intuitivement de quoi il s’agit. Sinon, aucun souci, Mark Wagenbuur vous explique tout. 😇Voici la traduction de « A ‘social cycling tour’ in ʼs-Hertogenbosch » publié le 13... L’article Un « Social Cycling Tour » à […]
  • Pédaler de Huis ter Heide à la gare de Driebergen-Zeist dans la Province d’Utrecht 06/10/2021
    Un nouveau trajet interurbain à vélo commenté de Mark Wagenbuur.Voici la traduction de « Ride from Huis ter Heide to station Driebergen-Zeist (Province of Utrecht) » publié le 6 octobre 2021 sur Bicycle Dutch. Le trajet de cette semaine nous emmène d’un endroit à l’autre du blog. Nous commençons juste au sud... L’article Pédaler de Huis ter Heide à la gare d […]
  • Une base aérienne transformée en espace cyclable aux Pays-Bas 29/09/2021
    Peut-être qu’un jour la base de Bricy sera elle aussi rendue à la nature et deviendra cyclable. En attendant, celles et ceux qui y travaillent aimeraient certainement pouvoir s’y rendre à vélo de manière sûre et confortable… Mark Wagenbuur garde les roues sur terre mais nous fait un peu rêver... L’article Une base aérienne transformée en espace cyclable aux […]
  • + 351 % : le seul chiffre énorme et précis du mois de septembre à Orléans 28/09/2021
    Ce pourcentage ne représente pas la progression du nombre de visiteurs du festival de Loire qui s’est achevé dimanche, ni celle du nombre de frites ingurgitées – quoique –, encore moins l’augmentation du niveau de la Loire. Evidemment ce n’est pas non plus celle de la part modale du vélo... L’article + 351 % : le seul chiffre énorme et précis du mois de sept […]

Yann en vidéo

RSS Yann à l’écrit

  • Rue Lamartine : décision municipale bancale 30/07/2021
    Cela avait fait quelques semaines que je n’avais pas pris le temps de rédiger un billet. Comme vous le savez déjà, nous sommes plusieurs à s’être regroupés en association afin de faire valoir les droits des piétons et des cyclistes. Cela nous prend pas mal de temps et j’ai dû mettre en pause ce petit... Lire la Suite →
  • Encore une rue Demay-rde… 29/05/2021
    Avec Trololo vélo, nous avons fait une petite vidéo sur le projet de requalification de la rue Demay à Saint Jean le Blanc.
  • Mais qui a eu cette idée folle un jour d’inventer les normes ou y’a t-il un cycliste derrière le guidon de la mairie Dunois – Madeleine ? 16/05/2021
    J’avais déjà parlé de la requalification de la rue du Parc sur sa partie Sud. J’avais regardé d’un oeil distrait les travaux sur la partie nord. Cela me semblait à peu près aux normes sur la partie entre la rue de Coulmiers et le boulevard de Châteaudun (en vert). Hier, pour la première fois, j’empruntais... Lire la Suite →
  • Rue Frédeville : piétons, attention, terrain hostile 15/05/2021
    Malgré la pluie, j’ai décidé de m’aventurer par delà les frontières de la ville d’Orléans attiré par les travaux en cours de rue Frédeville à Saint Jean de Braye. Ville où Bruno Malinverno était adjoint au maire chargé de l’urbanisme et vice-président à la métropole en charge des transports. Ce brave monsieur nous a habitué... Lire la Suite → […]

Pollution de l’air

Cliquez pour ouvrir les alertes à la pollution.

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Écrire

450 (ad) bikerider (point) com

Licence

Creative Commons License
Vous pouvez utiliser les éléments de ce cyber-cahier si vous en citez la source.

%d blogueurs aiment cette page :