Becancaneries

Théorème de J.B. Corot : « la ville de Copenhague est équipée de 350 km de pistes cyclables surélevées, séparées de la route et très sûres » dont plus de 550 km font les trottoirs d’Orléans et son agglomération.

La contradiction insoumise

Ce billet ne parle pas d’un ancien sénateur nationaliste, jacobin et millionnaire, mais est une nouvelle traduction tirée du site catalan « bici-vici ». C’est encore une fois un billet court, comme un aide-mémoire, sur la thématique du « contre-sens » possible pour les cyclistes.

L’insoumission à l’injonction

contrasentit-cardedeu-torrent-llibreAvez-vous déjà roulé à vélo dans le sens opposé au reste de la circulation sans avoir une voie spécifique pour le faire ? Si vous l’avez fait, cela l’a probablement été parce que suivre le sens établi vous faisait faire un grand détour que vous n’étiez pas disposés à faire ou il vous faisait passer par des rues à fort transit.

Bienvenue dans la « contre-intuition de l’insoumis⋅e ! »

Il y a plusieurs autres raisons d’aller dans le « contre-sens » (comme on l’appelle populairement), l’une des raisons est « parce que tout le monde le fait » et une personne qui le fait encourage les autres à le faire.

201611-perpinya-sauf-veloParfois, des révolutions silencieuses se font et elles peuvent changer des choses qui ne sont ni justes ni logiques.

Si une personne fait cela, c’est une infraction, mais s’il y a une masse critique de personnes qui roulent en « contre sens », il est clair qu’il y a un problème à régler.

L’insoumission à l’injonction, c’est un peu comme les lignes de désir qui sont créées surtout par les piétons (mais également par les cyclistes) et qui se font voir sous la forme d’une trace ; les multiples passages des personnes traçant un chemin.

Depuis des décennies, dans toute l’Europe, il est permis de circuler dans le sens opposé aux voitures dans les zones urbaines et cela se fait avec diverses lois et panneaux. L’un des panneaux les plus visibles est le panonceau « Sauf vélo »¹, qui a également été mise en place dans notre pays, ce, pour finir de donner une couverture légale aux rues résidentielles (signalées par des panneaux rectangulaires bleus avec des enfants qui jouent, les S-28)².

S-28

contrasentit-permes-pexels-gotta-be-worth-it-5215092La législation de l’État qui autorise la circulation en sens inverse dans les rues résidentielles est utilisée avec précaution. Des ordonnances municipales viennent la renforcer et il doit y avoir des panonceaux « sauf vélos » [NDT : posés sous les « sens interdits » par exemple]. De plus, dans les rues résidentielles, le stationnement des voitures doit être signalé et c’est souvent un obstacle supplémentaire à la circulation en contre-sens. De nombreuses municipalités ne veulent pas mettre de panonceaux s’il n’y a pas de rue à plate-forme unique (trottoirs et allée à la même hauteur). Le contre-sens n’est également pas autorisé dans les zones 30 (contrairement à d’autres pays) et les zones 30 ont été quelque peu déformées par le fait que désormais toutes les rues à sens de circulation unique sont devenues des rues 30 s’il n’y a pas de signalisation indiquant le contraire.

contrasentit-cardedeu-torrent-llibre-2-nensPour résumer la question juridique, malgré les réformes en cours, aucune couverture juridique n’a encore été donnée au malentendu cycliste qui se fait légalement dans toute l’Europe et la seule solution actuelle est d’utiliser les rues résidentielles ou de dépenser de l’argent en signalisation et de jouer avec des signes qui donnent la priorité à une direction ou à une autre comme s’il s’agissait d’une rue étroite.

Conditions et sécurité

Pour concevoir un contre-sens en toute sécurité, il faut qu’il y ait une faible densité de véhicules motorisés et que la vitesse réelle de circulation soit faible.

Le contre-sens vélo doit être fait du côté droit de la rue (notre droite)³ et il faut faire attention au stationnement automobile, aux piétons et surtout aux automobilistes entrants dans la rue des deux côtés ; aucun d’eux n’attend un vélo en contre-sens et ils vont d’abord regarder en sens inverse pour rejoindre ou traverser la rue. Les automobilistes qui nous viendront de face nous verront facilement, mais il faut souligner l’importance d’allumer les feux blancs de devant, avant la tombée de la nuit.


Notes personnelles :

¹ : En France, la référence du panonceau est M9v, il indique que la prescription donnée par le panneau associé ne s’applique pas aux cyclistes. Il y a des variantes M9v1, M9v2, etc. suivant l’emplacement du pictogramme par rapport au texte (par exemple, sur le côté, dessous…).

² : voir ce billet d’Olivier Razemon (>fr)

La diversité des représentations de la zone de rencontre, dans les différents pays d’Europe, raconte beaucoup de choses sur la manière dont on envisage cet espace. En France, le panneau représente un piéton (le « petit bonhomme »), une voiture, un vélo et le rappel de la règle, 20 km/h. Particularité : le panneau est humanisé, puisque même dans la voiture on aperçoit un être humain, symbolisé par sa tête, un cercle blanc.

³ : dans Orléans et son agglomération, les élu⋅e⋅s préfèrent voir rouler les cyclistes à gauche, après leur avoir fait faire un créneau et surtout en n’offrant aucunes échappatoires viables en bout de trottoir.

Pour ceux ou celles qui ne me croient pas, l’équipement anticycliste d’Orléans et son agglo est visible rue Nicole Duclos, à Saran, ou rue Louis Aragon (non aménagement réalisé en 2022 sous les auspices du plan « ça roule Carré© »), à Saran toujours :

Parti-pris – Aragon

Information

Cette entrée a été publiée le 11/03/2022 par dans Réflexions, et est taguée .

Jeanne à vélo en vidéo

RSS J-à-V à l’écrit

  • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.

Yann en vidéo

RSS Yann à l’écrit

  • Propositions de tarification pour le stationnement sur voirie à Orléans 04/12/2021
    Il y a quelques mois j’avais débusqué sur le site des appels d’offres d’Orléans Métropole une demande d’assistance pour définir une stratégie de tarification du stationnement sur voirie à Orléans. Force est de constater que soit l’intelligence collective a quitté les services métropolitains soit il y a de l’argent à distribuer gratuitement aux cabinets de... […]
  • Rue Lamartine : décision municipale bancale 30/07/2021
    Cela avait fait quelques semaines que je n’avais pas pris le temps de rédiger un billet. Comme vous le savez déjà, nous sommes plusieurs à s’être regroupés en association afin de faire valoir les droits des piétons et des cyclistes. Cela nous prend pas mal de temps et j’ai dû mettre en pause ce petit... Lire la Suite →
  • Encore une rue Demay-rde… 29/05/2021
    Avec Trololo vélo, nous avons fait une petite vidéo sur le projet de requalification de la rue Demay à Saint Jean le Blanc.
  • Mais qui a eu cette idée folle un jour d’inventer les normes ou y’a t-il un cycliste derrière le guidon de la mairie Dunois – Madeleine ? 16/05/2021
    J’avais déjà parlé de la requalification de la rue du Parc sur sa partie Sud. J’avais regardé d’un oeil distrait les travaux sur la partie nord. Cela me semblait à peu près aux normes sur la partie entre la rue de Coulmiers et le boulevard de Châteaudun (en vert). Hier, pour la première fois, j’empruntais... Lire la Suite →

Pollution de l’air

Cliquez pour ouvrir les alertes à la pollution.

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Écrire

450 (ad) bikerider (point) com

Licence

Creative Commons License
Vous pouvez utiliser les éléments de ce cyber-cahier si vous en citez la source.

%d blogueurs aiment cette page :