Becancaneries

Théorème de J.B. Corot : « la ville de Copenhague est équipée de 350 km de pistes cyclables surélevées, séparées de la route et très sûres » dont plus de 550 km font les trottoirs d’Orléans et son agglomération.

Vêtements pour pédaler, du cyclisme sportif à la mobilité quotidienne

Et si nous parlions un peu chiffon ? Sommes-nous obligé⋅e⋅s de nous tricoter des pantalons de golf en poil de chanvre* ou de nous déguiser en Jeannie pour pédaler dans le plat de nouille de l’agglomération ?

* cela n’existe pas, je sais !

Vêtements pour pédaler, du cyclisme sportif à la mobilité quotidienne.

ima1À l’heure de choisir un vêtement pour aller à vélo, nous entrons dans un monde très personnel de goûts, de sensations et de besoins. Tout le monde n’est pas égal et nous changeons avec le temps.

Dans ce billet, je passe en revue tous les types de cyclisme du sport à la mobilité quotidienne, d’un point de vue personnel, plus masculin que féminin.

Le confort

Certes, il existe un consensus sur le fait que les vêtements les plus confortables pour rouler sont les cuissards ; ces derniers peuvent être combinés à un maillot. Cependant, il y a un large éventail de goûts et de modèles, à commencer par les formes et les épaisseurs des fonds de cuissard (Ndt : le mot utilisé est « badanes » pour désigner la pièce lâche à l’intérieur du cuissard en mousse, avec des insertions de gel ou d’autres matériaux). Le cuissard est-il plus confortable avec ou sans bretelles, et si il* y a des bretelles, est-ce que la forme est adaptée pour éviter les frottements, particulièrement pour les femmes.

De plus, les conditions météorologiques n’étant pas identiques au long de l’année, il est nécessaire d’avoir des vêtements d’été, d’hiver, de loisirs, coupe-vent (ou en cas de descentes prolongées), pour les jours de pluie ou de grand froid, etc. Tout le monde ne fait pas du vélo pour faire du sport toute l’année ou tout le monde n’a pas les moyens d’avoir tous les vêtements techniques nécessaires pour faire du vélo toute l’année. Enfin, nous ne pouvons pas ou ne voulons pas forcément nous déguiser en cyclo-sportif pour aller travailler, aller dîner ou sortir entre amis ; dans ce billet, je veux parler de tout ça aussi.ima2

Nous pourrions dire que l’inconfort de faire du vélo peut être aggravé par le temps et la distance. Frottement, sensation thermique (chaud ou froid) ou avoir mal au cul s’aggravent dans le temps ! D’une manière générale, le confort est obtenu avec des vêtements serrés qui ne provoquent pas de frottement sur la peau, en particulier au niveau de l’entrejambe qui est la zone qui a le plus de mouvement et de frottement. J’ajouterais que les vêtements doivent évacuer l’humidité et être respirants, ce dernier terme s’appliquera à tous les vêtements en général. Le mal au cul m’oblige à vous dire d’essayer plusieurs types de cuissard, et plusieurs types de selle**.

* moi, j’aime le hiatus :p

** Ce passage est une adaptation.

Les vêtements techniques des autres disciplines

À défaut de vêtements techniques propres au cyclisme, beaucoup de vêtements techniques conçus pour la montagne, ou la course, peuvent nous être utiles. Toutes sortes de collants peuvent nous convenir (courts, corsaires, longs, fins, épais, etc.) et pour le haut, c’est pareil, vêtements respirants, molleton fin, vêtements coupe-vent, vestes imperméables respirantes (avec des fermetures éclairs, c’est mieux), il faut souvent multiplier les couches d’habits.

Quand on n’a pas envie ou pas besoin de pédaler comme un sportif…

ima3Il existe de nombreux cas pour lesquels nous ne voulons pas, ne pouvons pas ou n’avons pas besoin de nous déplacer comme un cycliste sportif, parlons-en.

Si nous faisons peu de kilomètres, n’importe quel vêtement peut convenir. Par conséquent, dans de nombreuses situations de mobilité quotidienne, nous n’avons pas besoin de vêtements spéciaux et il existe même des astuces pour porter certains vêtements confortablement.

Si nous faisons des distances un peu plus longues (plus de 4 km par trajet), alors peut-être pouvons-nous commencer à adapter nos vêtements pour être plus à l’aise :ima4

  • Des vêtements respirants : plus nous pédalons sur de longues distances, plus la transpiration du corps qui ne peut être évacuée va mouiller nos vêtements.

  • Les vêtements avec des fermetures à glissière aideront à mieux réguler la température.

  • Les mouchoirs de cou ou des « tubes »* aideront à protéger cette partie du corps du froid.

  • Les gants en hiver sont indispensables, mais nous aurons probablement besoin de plusieurs épaisseurs en fonction du froid**.

  • Les jambes du pantalon seront plus confortables si elles sont serrées, mais peut-être aurons-nous besoin d’une pince pour que la partie inférieure du pantalon ne touche pas la chaîne.

  • Shorts et pantacourts en été.

À la fin de cet article se trouve « un tiroir » avec diverses idées et astuces qui pourront vous guider dans de nombreuses décisions.

ima5

* le tube peut également servir de capuche, il peut être utiliser entre le casque et la tête, il protège les oreilles par temps froids…

** il existe un clan des mitaines aux doigts coupés. La liberté est partout à vélo.

Cyclotourisme, voyager à bicyclette

Si nous regardons les vêtements de nombreux cyclistes, nous verrons qu’ils peuvent être très variés, hors une pièce commune avec le cyclo-sportif : le cuissard. Ici confort et praticité règnent.

Si nous devons visiter un endroit, nous ne serons peut-être pas intéressés de porter des chaussures avec des cales car nous ne voulons pas emporter deux paires de chaussures. Peut-être que nous voulons pédaler avec des sandales à cause de la chaleur… ou parce qu’il pleut et que nous ne voulons pas mouiller d’autres chaussures.

Peut-être devrions-nous nous couvrir pour éviter les piqûres de moustiques, etc.

Les situations sont très variées.

Le cyclotourisme peut être également l’objet d’une sortie d’une journée et se terminer par un déjeuner ou une rencontre, tout cela marquera également notre façon de nous habiller.

ima6

Dans le tiroir

Comme il me resterait beaucoup à expliquer et que je connais de nombreux cas particuliers, j’ai moi-même mes marottes, je voulais terminer par une liste d’idées pour que vous choisissiez les solutions qui vous conviennent le mieux.

  • Les cuissards sont conçus pour ne pas avoir à porter de sous-vêtements en dessous, mais toutes les règles peuvent être enfreintes (il y en a qui osent)*.

  • Les vêtements en coton (100%) sont frais et respirants, mais ils retiennent également plus d’humidité et mettent plus de temps à sécher.

  • Les vêtements et la peau mouillée sont plus sensibles aux irritations.

  • Pour mes sous-vêtements, les slips de sport synthétiques me conviennent, car ils ne gardent pas cette zone humide. Il y a ceux qui préfèrent les boxers et il y a ceux qui préfèrent les collants. J’ai tout connu.

  • Je n’aime pas les cuissards sans bretelles. Beaucoup de gens les préfèrent avec des bretelles parce qu’ils sont plus serrées et ne descendent pas au niveau de la taille. Les bretelles sont un inconvénient de plus pour faire les besoins pendant le voyage, encore d’avantage en hiver lorsque les couches de vêtements sont plus nombreuses. En revanche, les bretelles peuvent être source d’irritation au niveau des mamelons et c’est pourquoi il existe plusieurs modèles, notamment pour l’anatomie féminine.

  • La vaseline agit comme un protecteur cutané contre les irritations et est utilisée dans de nombreux sports.**

  • Les irritations peuvent apparaître le jour où vous parcourez plus de kilomètres, lorsqu’il fait très chaud et que vous transpirez beaucoup, lorsqu’une averse vous a laissé trempé ou lorsque vous portez un nouveau vêtement… entre autres situations.***

  • Porter des collants ou des « leggings » sous une jupe ou une robe est une option très pratique que beaucoup de gens choisissent.

  • Sur la selle, nous faisons travaillez les ischions. Il peut y avoir une gêne ou un engourdissement dans la région périnéale, surtout chez les hommes.

    • Il y a des selles sans la partie avant, il y a des selles avec une ouverture centrale (plus ventilés), il y a des selles arrière plus larges, plus dures, plus souples…

    • Un fond de cuissard épais en protégeant les ischions-jambiers peut rendre le pédalage plus confortable.

  • Si vous faites des kilomètres, selon moi, les gants sont indispensables. Ils offrent une protection contre de nombreux coups et les petites égratignures.

  • Essayez d’éviter les tongs et les sandales pieds nus pour mieux protéger vos pieds des chocs et des égratignures. Mieux vaut aussi des chaussures bien fermées, vous ne seriez pas le premier à reculer pour récupérer une sandale tombée sur votre chemin.

  • Il y a des sandales à lanières avec des cale-pieds. Une option sympa quand il fait chaud, avec beaucoup inconvénients.

* ne le faites pas afin d’éviter les irritations.

** ne pas utiliser de crème « en prévention » afin de ne pas ramollir la peau et par conséquence favoriser les irritations.

*** Les irritations apparaissent à cause du sel laissé par la transpiration et des bactéries qui prolifèrent dans l’humidité et la chaleur.

Bonus

Il manque plusieurs choses dans ce petit billet, entre autre le rappel qu’il y a un bon moyen de ne pas avoir le dos en nage, c’est de faire porter la charge par la monture, via une petite caisse (>fr-traduction).

En complément à ce billet, 2 liens qui seront 3.

C’est le moment de renouveler sa garde robe cycliste et Hugues, qui aime rouler route, VTT, gravel*, … a choisi quelques produits confortables et résistants pour aborder l’été. Il nous en fait profiter de son retour d’expérience.

* les québécois utilisent le terme de « garnotte », un équivalent de notre gravier. Sur les dénominations des vélos (gravel, randonneuse ou garnotte donc), il y a cet excellent article (>fr) sur le même site.

Même sans être des compétiteurs de haut niveau, le cuissard de cyclisme est la partie textile la plus sensible à choisir, signe de performance, de style et surtout de confort.


Screenshot 2022-06-26 at 21-30-23 Vêtements pour pédaler du cyclisme sportif à la mobilité quotidienne

C’est pour le cyber-cahier en occitan (>òc), mais quand même 11 ans et plus avec la vie d’avant chez Nireblog, bientôt la crise d’adolescence !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Information

Cette entrée a été publiée le 26/06/2022 par dans Conseils divers, et est taguée .

Jeanne à vélo en vidéo

RSS J-à-V à l’écrit

  • Une véloroute internationale de Nimègue à Clèves 04/08/2022
    Rien de tel que d’aller voir ce qui se passe chez le voisin en matière de vélo. En l’occurrence, l’Allemagne se révèle largemement à la hauteur. 😇Voici la traduction de « An international cycle route from Nijmegen to Cleves (Kleve) » publié le 3 août 2022 sur Bicycle Dutch. Pour ce billet,... L’article Une véloroute internationale de Nimègue à Clèves est app […]
  • La F50 achevée entre Oss et Uden 31/07/2022
    Un avant/après sur une véloroute express désormais achevée d’environ 12 km de long.Voici la traduction de « The finished F50 cycle route from Oss to Uden » publié le 20 juillet 2022 sur Bicycle Dutch. Il y a deux semaines, dans mon dernier billet, j’écrivais que la piste cyclable F50 d’Oss à... L’article La F50 achevée entre Oss et Uden est apparu en premier […]
  • Un nouveau tunnel cyclable perfectible termine la véloroute express F50 12/07/2022
    Pendant que Mark Wagenbuur se remet doucement de son opération du cœur j’ai connu un coup de pompe en matière de traduction de ses billets. J’ai laissé passer « My last recreational ride«  le 18 mai, « Cycle way upgrade in the forest » le 1er juin, « My first ride in ʼs-Hertogenbosch » le... L’article Un nouveau tunnel cyclable perfectible termine la vélorou […]
  • À Orléans, c’est « le temps de l’engagement »… de la réflexion ! 30/06/2022
    C’est un premier article paru début avril dans La République du Centre qui m’avait interloqué. Sous le titre « Le plan d’actions pour la transition écologique d’Orléans Métropole présenté ce jeudi : à quoi faut-il s’attendre ? » j’avais été supris de ne trouver au rayon « transport » que ce paragraphe (le gras est de... L’article À Orléans, c’est « le temps […]

Yann en vidéo

RSS Yann à l’écrit

  • Propositions de tarification pour le stationnement sur voirie à Orléans 04/12/2021
    Il y a quelques mois j’avais débusqué sur le site des appels d’offres d’Orléans Métropole une demande d’assistance pour définir une stratégie de tarification du stationnement sur voirie à Orléans. Force est de constater que soit l’intelligence collective a quitté les services métropolitains soit il y a de l’argent à distribuer gratuitement aux cabinets de... […]
  • Rue Lamartine : décision municipale bancale 30/07/2021
    Cela avait fait quelques semaines que je n’avais pas pris le temps de rédiger un billet. Comme vous le savez déjà, nous sommes plusieurs à s’être regroupés en association afin de faire valoir les droits des piétons et des cyclistes. Cela nous prend pas mal de temps et j’ai dû mettre en pause ce petit... Lire la Suite →
  • Encore une rue Demay-rde… 29/05/2021
    Avec Trololo vélo, nous avons fait une petite vidéo sur le projet de requalification de la rue Demay à Saint Jean le Blanc.
  • Mais qui a eu cette idée folle un jour d’inventer les normes ou y’a t-il un cycliste derrière le guidon de la mairie Dunois – Madeleine ? 16/05/2021
    J’avais déjà parlé de la requalification de la rue du Parc sur sa partie Sud. J’avais regardé d’un oeil distrait les travaux sur la partie nord. Cela me semblait à peu près aux normes sur la partie entre la rue de Coulmiers et le boulevard de Châteaudun (en vert). Hier, pour la première fois, j’empruntais... Lire la Suite →

Pollution de l’air

Cliquez pour ouvrir les alertes à la pollution.

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Écrire

450 (ad) bikerider (point) com

Licence

Creative Commons License
Vous pouvez utiliser les éléments de ce cyber-cahier si vous en citez la source.

%d blogueurs aiment cette page :